Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Étrange

Étrange « Nouvel Observateur »…

Paris, le 29 juillet 2014. Source : Esprit@corsaire.com.[1]

par Richard Labévière

Adolescent, nous attendions chaque semaine la sortie de sa nouvelle édition comme une indispensable respiration. Notre professeur de Lettres utilisait des articles de Gilles Martinet, de Claude Bourdet ou d’Hector de Galard pour ouvrir nos consciences à la complexité du monde. Référent de la vie politique, intellectuelle et culturelle, Le Nouvel Observateur indiquait le cap de nos intelligences en gestation… Pas un événement d’importance n’échappait à cette tour de guet donnant sens à l’histoire immédiate. Maurice Clavel y inventait le journalisme transcendantal… Et lorsque des drames comparables aux dernières tueries de Gaza éclataient, les envoyés spéciaux et les éditorialistes du journal y proposaient les principaux éléments de compréhension pour « remonter aux causes » à la manière de Spinoza. 

En date du 24 juillet dernier, l’éditorial du Nouvel Observateur ose renvoyer les protagonistes israéliens et palestiniens dos à dos : « si le droit de riposte se révèle trop supérieur aux provocations de l’agresseur, alors celui qui l’exerce et celui qui le subit ne valent pas mieux l’un que l’autre ». Outre le style clafouti aux cerises, cette métaphysique de pacotille défie non seulement les lois de la pesanteur mais surtout elle dénie au réel sa vraie configuration, celle d’une guerre asymétrique opposant l’une des armées les plus modernes du monde à un mouvement de guérilla immergé dans une population civile à très forte densité, l’une des plus importantes au monde… Inutile d’avoir lu Clausewitz pour, à minima, décrire l’évolution fatale de cette sale guerre : une majorité de victimes civiles dont de nombreux enfants, femmes et habitants des lieux. De l’embargo qui a transformé Gaza en prison à ciel ouvert, du captage israélien des nappes phréatiques qui a transformé Gaza en décharge publique, de la construction de nouvelles colonies qui se poursuit à un rythme effréné alors qu’on ne dénombre pas moins de 180 000 logements vides en Israël, des outrages quotidiens d’une occupation militaire qui a instauré dans cette région un véritable apartheid… pas un mot !

Jean Daniel préfère gloser sur la « riposte proportionnée », la « raison et le cœur » à destination des « juifs et musulmans de France ». Réductrice et inadaptée à cet Orient compliqué où vivent aussi des Arabes chrétiens, des Arméniens, des Druzes, des Kurdes et bien d’autres minorités, cette lecture confessionnelle ne rend pas service à la France et fait honte à ce que fût Le Nouvel Observateur. Il est vrai que, sur le sujet, Jean Daniel a toujours été plutôt gêné affectant un soutien sophistiqué, sinon « progressiste » à ses amis Israéliens, toujours partisan de la « Paix » mais sans jamais aborder les conditions réelles, historiques et politiques de son éventuelle mise en œuvre. A force de vouloir garder les mains blanches, Jean Daniel en perd la perception des doigts et on voit bien qu’avec ses beaux sentiments abstraits et sa belle morale - comme il conclut lui-même -, « il n’y a que la mort qui gagne… »

Dernièrement, sa propre fille Sara, « Grand Reporter » au journal, nous assénait un papier sur l’Irak du même tonneau : « L’homme qui fait trembler le monde ».[2] Bigre ! Au fil de cinq pages, Tintinette au pays de l’or noir de nous raconter l’avènement du Califat en Irak par la seule volonté d’un grand méchant loup : Abou Bakr al-Baghdadi, « ce prophète sanguinaire qui a entrepris de redessiner la carte du Moyen-Orient ». Enfin, tout s’éclaire en coupant et recollant Wikipédia ainsi qu’à la vue de sa sale tronche : « cette allure de paysan irakien au visage bouffi et mat, sourcils épais et regard inexpressif… » On passe ici dans le registre « Bichon chez les Nègres » des Mythologies de Roland Barthes qui, dans les années 50 traquait les facéties de Paris Match… Là encore pas un mot de l’alliance des jihadistes de Da’ech avec les anciens baathistes d’Ezzat Ibrahim Al-Duri (l’ancien numéro deux de Saddam), avec les confréries soufies et la confédération des tribus sunnites ; pas un mot du rôle des services turcs, indéfectible soutien des rebellions sunnites de Syrie et d’Irak, pas un mot non plus des bailleurs de fonds saoudiens et qataris de « l’homme qui fait trembler le monde ». En creux, on nous ressert la vieille analyse des monarchies wahhabites : ce qui se passe en Syrie et en Irak aurait été délibérément fabriqué par un autre homme qui fait très peur : Bachar al-Assad. C’est presque aussi bien que du Harry Potter !

Terminons par la livraison du 24 juillet dont la couverture nous promet des « révélations » sur « Les espions de Poutine en France ». Dans les pages intérieures, le "Russian bashing" habituel consistant à présenter Poutine comme un nouveau Brejnev et la Russie actuelle comme une nouvelle Union soviétique. Pour se dédouaner, un petit encadré sur quelques agents américains travaillant en France au moment même où les autorités allemandes expulsent une barbouze américaine et engagent une grande enquête sur l’espionnage américain en Europe. On lira sur ce sujet, qui visiblement n’inquiète guère Le Nouvel Observateur, notre ami Étienne Pellot.[3]

Étrange, vraiment étrange Nouvel Observateur mais pas très surprenant ! Il est vrai qu’on ne peut plus prendre ce journal seulement du bout des doigts depuis qu’il a fait d’autres couvertures fameuses avec les mémoires d’une courtisane improbable racontant par le menu ses galipettes avec l’inénarrable DSK. Quant à l’effort de compréhension concernant les tragédies de Gaza, de Syrie ou d’Irak, ce n’est, visiblement, plus la priorité de ce qui fut un très grand hebdomadaire…

(*) Richard Labévière est rédacteur en chef d'Esprit@corsaire.

[1] espritcors@ire, lancé le 18 juin 2012, est un réseau d’experts des questions de défense et de sécurité. Ils partagent les mêmes valeurs et les mêmes objectifs: déchiffrer, produire et diffuser de l’information sur ces sujets dans un cadre pluraliste, un esprit de liberté, une optique de débat.
[2] Le Nouvel Observateur du 18 juin 2014.
[3] Voir espritcors@ire du 28 juillet : "L’espionnage américain en Allemagne cible aussi la France !"

Chroniques de Richard Labévière en 2014 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact