Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Paris-Le Caire : des points de vue qui convergent

Paris-Le Caire : des points de vue qui convergent

Tournée au Proche-Orient du nouveau Ministre français des Affaires étrangères, M. Dominique de Villepin. Allocution du ministre devant la Communauté française au Caire, le 23 juin 2002. Source: Ambassade de France au Caire, Egypte.

Monsieur l'Ambassadeur,

Mesdames et Messieurs, Chers compatriotes,

C'est évidemment avec grand plaisir qu'à peine arrivé au Caire, je suis heureux de me trouver parmi vous. Je commence ici un déplacement, au Proche-Orient, dans une région qui est à la fois inquiète et troublée. La France, par son histoire, par ses liens très anciens avec cette région, par l'idée qu'elle se fait de son rôle dans le monde, se doit de faire tout ce qui est possible pour reprendre le dialogue et nourrir l'espoir d'un retour de la paix.

L'Egypte, chacun le sait bien, occupe une place déterminante dans cette région. Par son importance démographique, par son importance économique, par les contacts privilégiés qu'elle entretient avec tous les protagonistes et par le poids qui lui confère la sagesse de ses dirigeants. De même par son engagement au service de la paix depuis près d'un quart de siècle. L'Egypte, vous le savez mieux que quiconque est ici, dans cette région, une puissance-clé. C'est donc avec beaucoup d'intérêt mais aussi beaucoup d'estime que je viens m'entretenir avec les responsables de ce pays.

Vous avez fait, chers amis, le choix de vivre à l'étranger, de représenter la France, de défendre ses idées, de défendre ses couleurs et ce dans la diversité de vos activités. Ce choix, c'est aussi bien évidemment celui de la connaissance des autres, du dialogue des cultures et vous avez pu mesurer au fil des derniers mois, et en particulier depuis le 11 septembre, à quel point ce dialogue, cette connaissance des autres, ce partage, sont aujourd'hui d'actualité. En ces temps où les tentations de repli et d'exclusion sont fortes, nous avons besoin d'hommes et de femmes qui, comme vous, agissent chaque jour pour conjurer le vertige du repli sur soi. C'est ce même choix qu'une écrasante majorité de français vient de faire à l'occasion du second tour de l'élection présidentielle.

Mais le dialogue doit aussi se nourrir au quotidien de votre présence en Egypte et de celle des Egyptiens résidant en France. Nos relations économiques et culturelles, l'activité des associations, dont je tiens tout particulièrement à saluer ici les représentants y contribuent chaque jour.

La relation franco-égyptienne est ancienne, marquée par des noms prestigieux. Elle se définit à mes yeux par deux mots : le respect et l'affection. L'impressionnant legs de l'ancienne Egypte et la vitalité de l'Egypte contemporaine que vous côtoyez tous les jours, ne cessent de fasciner les Français. Ils ont d'ailleurs montré leur fidélité à l'Egypte en étant les premiers à revenir visiter ce pays après le choc du 11 septembre. De son côté, la France a été, pour bien des Egyptiens, le pays de référence lorsqu'il s'est agi de moderniser leur pays.

Aujourd'hui, notre présence économique et culturelle reste remarquable et ce grâce à tous ceux, à commencer par vous-mêmes, qui font vivre cette relation. Pourtant, dans ces domaines, rien n'est définitivement acquis, tout doit être confirmé par une action opiniâtre. Je sais combien vous vous engagez, quotidiennement, avec passion, pour que nos entreprises, notre langue, notre culture aient la place qu'elles méritent en Egypte. Les réalisations françaises dans le domaine des infrastructures de l'énergie et les exportations de biens de consommation, nous placent parmi les premiers partenaires économiques et financiers de ce pays.

Dans le domaine culturel, le projet majeur de création d'une université française en Egypte viendra, dès la rentrée prochaine, renforcer notre place dans la formation des élites égyptiennes. Je sais l'implication de beaucoup d'entre vous, de l'ambassadeur au premier chef, et de toutes les entreprises pour nourrir ce grand projet. Je tiens donc ici, à remercier les nombreuses entreprises françaises et égyptiennes qui ont soutenu cette belle idée, essentielle pour maintenir et développer le lien intellectuel et affectif si fort entre les Français et les Egyptiens. Ce lieu d'excellence sera le résultat d'un partenariat exemplaire avec les meilleures universités françaises, qui apporteront leur concours pour faire de cet établissement un centre de formation supérieure de niveau international, dont les diplômes seront reconnus dans toute l'Europe. Nous avons là un point d'appui incomparable pour poursuivre avec l'Egypte une relation de proximité culturelle vieille de plus de deux siècles.

L'éducation "à la française" reste, je m'en réjouis, une référence dans ce pays. Je veux ici rendre hommage aux enseignants qui, dans nos écoles ou en milieu égyptien, contribuent à maintenir cette éminente réputation. Je sais aussi que, tant au sein de la communauté française que chez nos amis égyptiens, la construction du nouveau lycée du Caire est très attendue, et je suis très heureux de vous dire que je prendrai le 27 juin, c'est à dire dès mon retour, une décision concernant le projet retenu à l'issue du concours lancé à ce sujet.

Je n'oublie évidemment pas le prestige de l'archéologie française en Egypte. Depuis Champollion, Mariette ou Maspero, la France, je dirais presque "normalement", tient la première place. Il y a un an, le professeur Lauer nous quittait, presque centenaire, avec toute une vie consacrée au site de Saqqarah. Après lui, la tradition se maintient au plus haut niveau, de Saqqarah à Alexandrie, de Louxor à Tanis. En France vous le constatez à votre tour, la passion de l'Egypte ne se dément pas. Voilà une valeur sûre, ancienne et moderne, de notre relation bilatérale constamment nourrie par vos efforts. Je suis heureux et fier de la permanence de l'excellence française dans ce domaine.

Mes chers compatriotes,

Ce premier voyage au Proche-Orient a lieu dans un moment grave, tragique même. On fait face à la spirale de la violence aveugle et de la répression brutale qui semblent se conjuguer pour empêcher que ce conflit puisse trouver une issue. Cette tragédie doit cesser. L'expérience des deux dernières années doit montrer que la poursuite de la confrontation ne pouvait mener nulle part. Seule une approche politique, aboutissant à une solution juste, établie sur le respect des droits de chacun, peut permettre de répondre aux aspirations des peuples de la région à une paix durable. Les Palestiniens savent qu'ils n'obtiendront pas la réalisation de leurs vœux si le droit d'Israël à vivre en sécurité n'est pas solidement et définitivement établi. Les Israéliens de leur côté savent que leur exigence légitime et fondamentale à la reconnaissance et à la sécurité ne pourra être satisfaite que par le respect des droits et des aspirations légitimes et fondamentaux de leurs voisins palestiniens.

L'Egypte et la France, les présidents Moubarak et Chirac, n'ont jamais cessé d'échanger leurs vues, très naturellement convergentes, et d'associer leurs actions pour que la coexistence des peuples de la région s'impose et que la paix s'installe. Nous allons poursuivre cette tâche, d'autant plus indispensable qu'elle est difficile. Je m'y emploierai naturellement au cours de mes entretiens dans la région et commencés évidemment au Caire. Nous devons redonner confiance aux Palestiniens, aux Israéliens et à tous ceux qui les entourent.

Pour terminer, je voudrais dire à chacun et chacune d'entre vous combien il est important que vous continuiez à incarner cette France qui va vers les autres, qui recherche la rencontre avec tous les peuples du Proche-Orient ; cette France qui doit être exemplaire pour rapprocher les cultures et les hommes dans cet espace méditerranéen où nous puisons nos racines ; cette France, enfin, qui exporte le meilleur de ses produits et de ses idées et qui joue son rôle naturel de carrefour des cultures./.

Lire également :

 

Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact