Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

L'environnement stratégique de l'OTAN évolue

L'environnement stratégique de l'OTAN évolue

Réunion du Conseil de l'Atlantique Nord et session des ministres de la défense le 6 juin 2002. Source: OTAN, Communiqué de Presse (2002)072 du 6 juin 2002.

Communiqué final

1. Le Conseil de l'Atlantique Nord s'est réuni à Bruxelles en session des Ministres de la défense le 6 juin 2002.

2. L'OTAN continue d'apporter une contribution essentielle à la sécurité dans la région euro-atlantique. Dans les Balkans, l'OTAN est l'un des garants de la stabilité et d'un environnement sûr. A notre réunion de ce jour, nous avons accordé une attention particulière à la situation dans les Balkans et avons diffusé une déclaration distincte sur ce sujet.

3. Cependant, les événements qui se sont déroulés depuis le 11septembre ont montré la manière dont l'environnement stratégique évolue. Les dangers découlant des nouvelles menaces asymétriques se précisent. Les méthodes que les pays ont choisies pour les combattre marquent de nouveaux progrès dans la conduite des opérations et dans la promotion de la sécurité. Nous estimons que l'OTAN elle-même doit continuer à s'adapter en conséquence et à réexaminer ses structures et ses procédures en fonction de ces évolutions. Il faut, par-dessus tout, que les pays membres soient prêts à adapter leurs capacités militaires afin d'assurer qu'elles pourront contribuer à répondre aux nouvelles exigences, y compris celles résultant du terrorisme. Nous avons diffusé une déclaration distincte sur le développement des capacités et des structures au sein de l'Alliance.

4. Nous nous réjouissons vivement de la création du Conseil OTAN-Russie, qui s'est réuni pour la première fois la semaine dernière, au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement, à Rome. Ce Conseil, auquel nous participons très activement en tant que Ministres de la défense, témoigne de la détermination de tous ses Etats membres à coopérer encore plus étroitement en tant que partenaires égaux afin de relever les défis et de faire face aux menaces auxquels ils sont tous confrontés. Nous sommes persuadés qu'en instaurant un niveau de coopération nouveau, les Alliés et la Russie, œuvrant en commun, amélioreront de manière décisive la sécurité dans la région euro-atlantique. Tout en préservant la prérogative d'action indépendante de l'Alliance, nous contribuerons pleinement à la réussite du Conseil OTANRussie. Le programme de travail agréé à Reykjavik constitue une base solide pour intensifier la coopération. Nous attendons avec intérêt la première réunion ministérielle du Conseil, qui se tiendra ce jour, et qui sera l'occasion de rencontrer notre collègue russe, M.SergueïIvanov. Nous nous félicitons que les Etats-Unis et la Russie aient signé un traité visant à ramener les charges nucléaires stratégiques déployées sur le plan opérationnel à un nombre compris entre 1700 et 2200.

5. Nous avons examiné les autres activités de coopération menées par l'Alliance, notamment dans le cadre du Conseil de Partenariat euro-atlantique, du Partenariat pour la paix, du Dialogue méditerranéen et de nos relations avec l'Ukraine. Nous nous réjouissons à la perspective d'établir avec les Partenaires des relations nouvelles, plus substantielles, qui intensifieront notre coopération face aux nouveaux défis pour la sécurité, y compris le terrorisme. Nous prenons note de la ferme détermination de l'Ukraine à avancer sur la voie d'une totale intégration au sein de la communauté euro-atlantique. Nous continuons d'encourager l'Ukraine à mettre en œuvre les réformes nécessaires pour atteindre cet objectif et sommes prêts à poursuivre notre aide à cet effet. Dans ce contexte, nous avons décidé de donner une impulsion et une substance nouvelles à notre partenariat avec l'Ukraine.

6. Prenant pour base le rapport de synthèse que nous avons reçu sur les résultats du troisième cycle du Plan d'action pour l'adhésion (MAP), nous avons fait le point sur la préparation d'un nouvel élargissement de l'Alliance. Nous saluons la participation de la Croatie au MAP. Nous félicitons les candidats pour les progrès considérables accomplis jusqu'à présent en direction des objectifs qui leur ont été proposés dans le cadre du MAP. Les chefs d'Etat et de gouvernement de nos pays, qui lanceront les prochaines invitations à l'occasion du Sommet de Prague en novembre, attendront des pays invités qu'ils aient prouvé leur attachement aux principes et valeurs de base inscrits dans le Traité de Washington, leur capacité de participer à la défense collective de même qu'à la gamme complète des missions de l'Alliance, ainsi que leur ferme volonté de contribuer à la stabilité et à la sécurité, spécialement dans les zones de crise et de conflit, et qu'ils soient désireux et capables d'assumer les responsabilités liées au statut de membre. Nous encourageons tous les pays candidats à intensifier leurs efforts dans les prochains mois et à les poursuivre non seulement jusqu'au Sommet de Prague mais aussi dans les années qui suivront. Nous continuerons de nous associer à leur travail de préparation par le biais du MAP. En tant que Ministres de la défense, nous accorderons une attention particulière à leurs progrès en ce qui concerne les objectifs du Partenariat, et, après Prague, aux questions touchant à l'intégration militaire.

7. L'OTAN se prépare sur le plan interne de façon à être prête à accueillir de nouveaux membres. Le Conseil en session permanente établira, à l'intention des chefs d'Etat et de gouvernement, qui l'examineront à Prague, un rapport global sur les facteurs pertinents associés aux décisions relatives à l'élargissement, qui portera notamment sur les mesures nécessaires pour que l'Alliance soit capable d'exécuter, après l'élargissement, la gamme complète de ses missions. Ces travaux seront menés conformément aux directives politiques données par le Conseil, et n'imposeront pas de conditions préalables ou de décisions additionnelles aux nouveaux membres.

8. Nous avons également examiné l'état d'avancement des travaux consacrés à l'Identité européenne de sécurité et de défense et aux relations OTAN-UE, et avons réaffirmé que nous sommes déterminés à établir des relations étroites, transparentes et cohérentes entre les deux organisations. Notre action conjointe dans les Balkans a contribué à asseoir la paix et la stabilité dans la région et a montré qu'une coopération étroite apporte des avantages considérables. Les événements du 11septembre ont souligné qu'il importe d'accroître la coopération entre les deux organisations sur des questions d'intérêt commun touchant à la sécurité, à la défense et à la gestion des crises, afin d'apporter à celles-ci la réponse militaire la plus appropriée et de les gérer avec efficacité. Un travail important reste à accomplir sur les arrangements relatifs au soutien de l'OTAN à des opérations dirigées par l'UE, conformément aux décisions prises au Sommet de l'OTAN tenu à Washington en 1999 et lors des réunions ministérielles qui ont suivi. Nous restons déterminés à progresser sur chacun des aspects de nos relations, et notons qu'il est nécessaire de trouver des solutions qui satisfassent tous les Alliés sur la question de la participation d'Alliés européens non membres de l'UE.

9. Nous nous associons sans réserve aux déclarations que nos collègues des Affaires étrangères ont faites, sur ces questions entre autres, le mois dernier.

 

Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact