Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Prague: l'Europe se retrouve enfin pour ne faire qu'une

Prague: l'Europe se retrouve enfin pour ne faire qu'une

Allocution prononcée par Monsieur Jacques Chirac, Président de la République française à l'occasion du dîner offert par son excellence Monsieur Vaclav Havel, Président de la République tchèque en l'honneur des Chefs d'état et de gouvernement des pays membres de l'OTAN. Source: OTAN. Salle du trône dans le Château de Prague, le 20 novembre 2002.

Photo OTAN

Monsieur le Président, cher Vaclav Havel,

II me revient ce soir une belle et redoutable mission : celle de vous dire en notre nom à tous notre admiration profonde et notre gratitude. Oui. un grand merci à vous. A vous et à Dagmar qui nous recevez avec tant de gentillesse. Merci de si bien nous accueillir pour ce Sommet de l'élargissement. Un moment d'histoire où - comme dans quelques semaines à Copenhague - l'Europe se retrouve enfin pour ne faire qu'une, un moment où l'Europe et l'Amérique du nord affirment leurs valeurs communes et le caractère indivisible de leur sécurité.

Cher Vaclav,

De votre vie si intense, l'histoire retiendra d'abord cette lumière que vous avez entretenue aux heures les plus sombres qu'a traversées votre pays.

La lumière de l'écrivain et dramaturge qui, à la force de sa plume, armé de son seul courage et de sa foi en l'homme et en la vérité, a porté l'espérance des opprimés interdits de démocratie. La lumière, souriante, humble, douce mais forte de l'homme de fer, qui, dans la profondeur des geôles, dans l'abîme du totalitarisme, n'a jamais faibli. "La vérité vaincra", disiez-vous. Et en effet, elle a vaincu. Nous en témoignons ce soir.

Cette lumière, quel autre message nous livre-t-elle ? Que nous disent les années interminables d'engagement et de résistance ? Que nous confiiez-vous depuis vos prisons et qui résonne encore dans les murs de ce Château ?

La force du rêve d'abord. Le rêve, pour donner un sens à l'existence et au mouvement des choses. Le rêve, pour tenir contre vents et marées. Le rêve qui, aimez-vous à dire, donne "à chaque vie sa nécessaire particule de transcendance", qui permet d'aller au-delà des horizons visibles, de tenter de percer le mystère, de chercher le sens de la vie ailleurs que dans la course effrénée aux biens matériels". Cher Vaclav, la leçon vaut pour les hommes et pour les nations.

Le XXe siècle a été celui des totalitarismes. Il a vu deux guerres mondiales, l'Holocauste, cinquante années de peur absolue. En même temps, il nous laisse en héritage une exigence qu'ont incarnée quelques hommes et femmes. Des rêveurs ? Sans doute.

Des rêveurs, Winston Churchill et le général de Gaulle, qui ne désespérèrent jamais de la victoire finale. Un rêveur, Konrad Adenauer, qui au plus profond de la nuit nazie ne renonça jamais à son idéal de démocratie. Des rêveurs, les pères de l'Europe, qui, par-dessus les ruines encore fumantes, ont tendu la main à l'adversaire d'hier. Un rêveur, George Marshall, qui allait changer le cours de l'histoire de l'Europe et du monde. Un rêveur, Gandhi, qui a mobilisé et emmené les masses humaines au formidable mot d'ordre de non-violence. Un rêveur, Nelson Mandela, qui, de son sinistre rocher de Robben Island, a fait plier le racisme et triompher la dignité. Un rêveur, Andreï Sakharaov, couvert d'honneurs, et qui a renoncé à tout pour mener, au prix de sa liberté et finalement de sa vie, le combat des Droits de l'Homme, Je pense aussi à Rigoberta Menchu. la petite fille des Mayas, ou à Aung San Suu Kyi, si frêle et si forte, et à son combat pour une Birmanie démocratique.

Oui, voilà ce que nous dit aussi le siècle terrible qui s'est achevé, voilà ce que nous disent les hommes qui, comme vous, cher Vaclav Havel, n'ont jamais douté ni baissé les bras : ce sont les rêveurs obstinés, les humanistes fous, rebelles à la fatalité, à la force brutale et à l'ordre immuable des choses, qui donnent ses lettres de noblesse à l'histoire, "Havel na Hrad" criait-on dans les rues de Prague, il y a tout juste treize ans. "Havel au Château !" Si vous me permettez cette réflexion personnelle, cher Vaclav. dans le cynisme ambiant, on se plaît à penser que les rêves ne tiennent pas l'épreuve du pouvoir et de la réalité, qu'ils ne résistent pas à l'érosion du temps. Or les treize années où vous avez conduit le destin de votre nation montrent bien que le rêve garde la même force, la même intensité.

Oui, l'on avait ici soif de liberté, de démocratie, d'indépendance et de paix. L'Europe et l'Alliance atlantique incarnaient tout cela. Oui, l'entrée dans l'Alliance et dans l'Union européenne fut ardemment désirée et est vécue avec joie et soulagement, parce c'est la page des heures terribles qui se tourne définitivement.

De tout cela, dont vous fûtes l'apôtre et l'artisan, nous souhaitions, cher Vaclav, vous rendre hommage. Saluer aussi l'homme de dialogue et de paix qui, à peine porté au pouvoir, s'est attaché à cicatriser, entre voisins, les plaies du passé. Saluer l'Européen qui a tant obtenu pour son peuple et l'ensemble des pays d'Europe centrale et orientale : la dissolution, ici même, du Pacte de Varsovie, l'adhésion, hier, à l'Alliance atlantique et, demain, l'adhésion à l'Union européenne.

Nous voulons saluer ici l'homme de plume, l'homme de réflexion et l'homme d'Etat, le roi-philosophe selon l'idéal platonicien, avec cette fraîcheur d'esprit, cette lucidité émerveillée, cette inquiétude optimiste et élégante, qui vous confèrent, sans que vous l'ayez jamais recherchée, une exceptionnelle autorité, un rayonnement immense, Et lorsque vous apparaissez, tout naturellement, vos paroles atteignent, à un degré rare, cette ampleur, cette profondeur, cette vision que chacun s'accorde à reconnaître.

Au moment où vous allez vous retirer, heureux de ce qui fut accompli mais taraudé aussi, je le sais, par un sentiment d'inachevé -ainsi sont les sages-, nous voulions vous dire notre affection. Vous adresser, à Dagmar et à vous-même, nos vœux ardents de bonheur et de santé à l'aube d'une vie nouvelle pleine déjà de mille projets. Et vous remettre, cher Vaclav, au nom de tous les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Alliance atlantique et en témoignage de notre attachement, ces deux traités: le Traité de l'Atlantique nord et le Traité d'adhésion de la République tchèque à l'Alliance atlantique ; Traité qui vous doit tant et qui symbolise pour l'avenir la communauté de destin et ta volonté de paix des peuples représentés ici.

 

Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact