Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Nouvelle page 1

L'alliance hors du commun de deux peuples d'exception

Allocution de M. Christian Poncelet, Président du Sénat, à l'occasion de la réception en l'honneur de Sa Majesté la Reine Elisabeth II et de Son Altesse Royale le Prince Philip, Duc d'Édimbourg, mardi 6 avril 2004. Source: Sénat.

Votre Majesté,
Votre Altesse Royale,
Monsieur le Président de l'Assemblée nationale,
Mesdames et Messieurs les ministres,
Madame,
Mesdames et Messieurs les parlementaires,
Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,
 
C'est pour le Sénat de la République française et pour son président, un insigne honneur et une grande joie d'accueillir, avec l'Assemblée nationale, les souverains d'un État ami, dans ce haut lieu de la démocratie parlementaire et de l'histoire de France.
 
Votre quatrième visite d'État en France intervient, Votre Majesté, un siècle après le début de l'Entente cordiale entre nos deux pays, entente qui ne s'est jamais démentie depuis, malgré les vicissitudes d'une histoire particulièrement chargée, incertaine et difficile.
 
Nous sommes, nous parlementaires, particulièrement fiers et heureux de recevoir le chef de l'État de la plus vieille démocratie parlementaire du monde, celle-là même qui a donné le jour à la Grande Charte de 1215, puis à l'Habeas Corpus, qui ont inspiré bien des constitutions démocratiques.
 
C'est donc avec une admiration et un respect particuliers que nous saluons des orfèvres dans l'art exigeant de la démocratie. Des orfèvres qui ont su la garantir et l'améliorer sur le fondement de la seule coutume, en s'épargnant la litanie des constitutions et de leurs multiples révisions dont d'autres pays, en particulier le nôtre, se sont faits une spécialité.
 
Je n'oublie pas non plus que le Royaume-Uni a aussi été précurseur en promouvant le bicamérisme, forme la plus achevée de la démocratie.
 
Comme le dit très bien Lally-Tollendal, qui fut le seul sujet de Sa Gracieuse Majesté membre de l'Assemblée Constituante française en 1789 -et dont j'aurai le plaisir de vous offrir tout à l'heure un manuscrit original- : « une assemblée unique court perpétuellement le danger d'être entraînée par l'éloquence, séduite par des sophismes, égarée par des intrigues, enflammée par des passions..., emportée par des mouvements soudains..., arrêtée par des terreurs... ». C'est d'ailleurs la Terreur qu'avait fait régner une assemblée unique, la Convention, qui nous a conduit, nous Français, à inscrire, de manière définitive, le bicamérisme dans notre paysage institutionnel.
 
Bien nous en a pris car comme le disait Lally-Tollendal : « Qu'il existe deux chambres au lieu d'une : la première portera plus d'attention à ses décisions, par cela seul qu'elles doivent subir une révision dans la seconde ».
 
Votre Majesté,
 
Cette Entente cordiale, que nous célébrons aujourd'hui, est celle de deux peuples qui se respectent, et, j'oserais le dire, qui s'aiment, comme le montre bien cette détestation amoureuse perceptible lorsque nos équipes de rugby se rencontrent. Le passé récent l'a rappelé à point nommé.
 
Cette estime, ce respect, cette fascination doivent beaucoup au comportement héroïque du peuple britannique durant la Seconde guerre mondiale. L'héroïsme de vos compatriotes, admirablement symbolisé, Votre Majesté, par le courage du Roi George VI et de la Reine Elisabeth, vos Parents, a permis la victoire du monde libre et ouvert une nouvelle page de l'histoire du monde, où l'Europe est devenue une terre de paix, elle qui était jusque là le continent de la guerre, de la guerre intestine, de la guerre fratricide.
 
Cette communauté de destins, cette communion dans les heures les plus sombres nous unissent à jamais.
 
L'alliance hors du commun de deux peuples d'exception, qui ont marqué l'histoire et la culture de leur empreinte, doit perdurer, se renforcer et s'enrichir. C'est l'intérêt de la France comme du Royaume-Uni. C'est notre devoir et notre chance à tous, Britanniques et Français, Français et Britanniques.
 
Cette relation privilégiée ne doit évidemment pas se développer au détriment de l'Europe mais au contraire au service de l'Europe, d'une Europe forte. La communauté des vues britanniques et françaises sur la nécessité d'une véritable défense européenne en est une parfaite illustration, porteuse d'espoir dans un monde incertain.
 
Avant de laisser la parole à mon ami Jean-Louis Debré, président de l'Assemblée nationale, car le temps m'est malheureusement compté, comme à nous tous, je voudrais simplement, Votre Majesté, Votre Altesse Royale, vous redire ma fierté et ma joie de vous accueillir au Palais du Luxembourg, vous-mêmes et les parlementaires britanniques qui vous accompagnent et témoignent ainsi de la vitalité de nos relations interparlementaires.
 
Vive le Royaume-Uni !
 
Vive la France !
 
Vive l'amitié franco-britannique et l'Entente cordiale !
 
Et « God save the Queen » !

Liens utiles:


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact