Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Un démonstrateur pour le radar français du futur

Un démonstrateur pour le radar français du futur : le M3R

Source: DGA. Paris, le 17 février 2004. Par Fabienne Pinel

Le service des programmes aéronautiques (SPAé) de la DGA a notifié, en septembre 2003, à l'industriel Thales Raytheon Systems un contrat de 70 millions d'euros portant sur la réalisation d'un démonstrateur de radar de défense antimissile balistique de théâtre - M3R « mobile, modulaire et multi-fonctions ». Capable de détecter des cibles multiples, plus furtives à basse altitude et offrant une meilleure résistance au brouillage, ce radar est l'outil français de défense aérienne du futur. Mise en œuvre opérationnelle : 2010.

Dans un contexte international où les menaces aériennes ne se limitent plus aux avions et hélicoptères, il était nécessaire de moderniser un système de défense aérien trop limité, actuellement, en terme de portée et de plafond de détection. Pour ce faire, ont été lancées des études afin de pouvoir faire face à des cibles bénéficiant des dernières technologies en matière de furtivité et de manœuvrabilité, comme les drones, les missiles balistiques ou de croisière.

La réalisation d'un démonstrateur a pour fonction de lever les risques techniques inhérents à la conception d'un radar de cette dimension mais aussi de développer une filière européenne de fabrication de modules d'émission-réception, afin d'assurer une meilleure garantie en matière de sûreté d'approvisionnement.

Le radar M3R est le produit d'une réflexion globale concernant la défense aérienne élargie (DAE) née au milieu des années 90.

La fonction du M3R est double : la défense aérienne longue portée (DALP) qui outre les menaces classiques couvre les risques balistiques, et la surveillance de basse altitude (BA). En guise d'exemple, les développements du M3R pour la DALP prévoient une capacité de détection d'un missile balistique dont la vitesse pourrait atteindre les 2000 mètres par seconde et la transmission des coordonnées de la cible pour l'engagement et la conduite de tir. Le même fonctionnement sera appliqué aux radars BA qui auront en charge la détection de cibles à basse et très basse altitude et la transmission aux armes de défense de courte et très courte portée.

« L'ensemble opérationnel du M3R se compose d'une antenne à très forte puissance surfacique, c'est à dire à fort rayonnement d'ondes électromagnétiques sur l'ensemble de la surface d'antenne, montée sur un quadri-pieds, lui permettant de s'implanter sur tout type de terrains, ainsi que de servitudes tels que des groupes électrogènes et des abris techniques (shelters) » explique Jean-Philippe Guerc'h, ingénieur spécialiste en détection électromagnétique au SPAé. Dans un souci d'accroissement de la couverture des radars, les antennes à balayage électronique M3R, constituées d'une multitude de modules d'émission et de réception, fonctionneront selon deux modes : « tournant » ou « arrêté ». Les premières, plus classiques, effectuent une rotation de 360 degrés en quelques secondes. Le mode « antenne arrêtée » aura quant à lui la possibilité de poursuivre les cibles de très forte vitesse pouvant avoir une faible surface équivalente radar.

Enfin, le M3R offre une meilleure résistance au brouillage, tactique employée par l'ennemi afin de nuire au bon fonctionnement du radar, l'empêchant de détecter les cibles dans un secteur donné.

La "communalité" des modules utilisés pour les développements des M3R offre d'importants avantages en matière de réduction des coûts, notamment lors du développement, de la production mais aussi du maintien en condition opérationnelle. Elle permet par ailleurs l'élaboration d'une coopération industrielle européenne plus intense pour la fabrication des modules.
 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact