Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Gardons l'espoir en vie

Gardons l'espoir en vie

Le 14 septembre 2004 dans la célèbre galerie de la Paix du Quai d'Orsay, le ministre français des Affaires étrangères, Michel Barnier, remettait les insignes de chevalier de la Légion d'honneur à Christian Malar, éditorialiste et Rédacteur en chef à France 3. Avec un ton de circonstance à la fois très solennel et beaucoup d'humour – diplomatie oblige - Michel Barnier a rendu hommage à notre confrère et ami et a profité de cette occasion pour parler des menaces qui pèsent sur une profession aujourd'hui menacée : « Ainsi, vous ne nous offrez pas seulement votre regard sur le monde ; vous êtes aussi, à votre manière, un représentant de la France à l’étranger. Vous êtes devenu hors de nos frontières l’une des voix françaises les plus écoutées et les plus respectées, une parole indispensable pour faire vivre le dialogue des cultures, dans une information désormais mondialisée qui porte en elle le risque de l’uniformité…. Sans doute les journalistes de votre trempe sont-ils, à leur manière, les aventuriers d’aujourd’hui. Ils sont aussi les inlassables interprètes d’une liberté qui ne renonce jamais à s’exprimer, une liberté qui tente toujours de trouver un chemin…»  Texte de la réponse de Christian Malar au ministre. Photos © European-Security. Paris, le 14 septembre 2004.

Christian Malar répond à Michel Barnier après l'éloge que le ministre français des Affaires étrangères vient de faire de lui en le faisant chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur devant de hautes personnalités, parmi lesquelles des diplomates de haut rang, réunies dans la grande galerie de la Paix du Quai d'Orsay. Paris le 14 septembre 2004. Photo Joël-François Dumont © European-Security.

Monsieur le ministre,

Je tiens à vous remercier pour avoir accepté de me remettre les insignes de chevalier de la Légion d’honneur dans ce palais des Affaires étrangères que je fréquente depuis 30 ans en tant que journaliste.

"L’éclopé" que je suis, du Consulat Général de France à New York où les superbes escaliers en marbre ont eu raison de mon tendon rotulien gauche le 2 septembre dernier à la fin de la Convention Républicaine, est devenu, ce soir, malgré lui « l’éclopé du Quai d’Orsay ».

Soyez rassuré, il n’y a rien, à mon modeste niveau, qui, à New York ait pu entraver les relations Franco-américaines...

Tout cela s’est passé au Consulat Général de France où mon ami le Consul Général, François Delattre, et son adjointe, Bénédicte Contamin, m’ont été d’un grand secours. Je tiens à les remercier tout comme je tiens à remercier celui qui m’a réparé le genou gauche pour poursuivre mon combat, le Docteur Luc Kerboull, ici présent.

Christian Malar répond à Michel Barnier après l'éloge que le ministre français des Affaires étrangères vient de faire de lui en le faisant chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur devant de hautes personnalités, parmi lesquelles des diplomates de haut rang, réunies dans la grande galerie de la Paix du Quai d'Orsay. Paris le 14 septembre 2004. Photo Joël-François Dumont © European-Security.

Monsieur le ministre, recevoir ces insignes de chevalier de la Légion d’honneur, me touche beaucoup.

Deux personnes qui ne se connaissent pas ont demandé cette distinction pour moi : mon directeur général à France 3, Rémy Pflimlin, que je remercie et l’ancien chef de Cabinet adjoint du Premier ministre, Philippe Bottrie, qui vient de prendre ses fonctions de Premier conseiller d’ambassade à Madagascar et qui aurait été ravi d’être des nôtres ce soir, mais pris par ses nouvelles tâches, il n’a pas pu faire le déplacement, travail oblige !

En dépit de certaines qualités que certains ont bien voulu me reconnaître dans l'exercice de ma profession mais aussi de mes défauts, « nobody is perfect », j’ai toujours pensé que beaucoup d’autres personnes méritent plus que moi une telle distinction. Je vais y revenir très brièvement pour ne pas prendre trop de votre temps.

Christian Malar répond à Michel Barnier après l'éloge que le ministre français des Affaires étrangères vient de faire de lui en le faisant chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur devant de hautes personnalités, parmi lesquelles des diplomates de haut rang, réunies dans la grande galerie de la Paix du Quai d'Orsay. Paris le 14 septembre 2004. Photo Joël-François Dumont © European-Security.

Ce soir je tiens tout d’abord à partager cette distinction avec mes deux confrères Georges Malbrunot et Christian Cheynot, otages de groupes islamistes dans une région du monde que j’ai sillonnée plusieurs fois. J’ai une pensée pour eux et pour leur famille et tiens à vous remercier au nom de mes consœurs et de mes confrères pour les efforts permanents que vous déployez avec discrétion, cela s’impose, afin d’obtenir au plus vite leur libération.

Je tiens aussi à partager tout particulièrement cette distinction avec mon épouse Paule, mon fils Christophe et ma mère sans oublier une personne qui n’est plus de ce monde et à laquelle je dois énormément : Maurice Lallouet: c’était le nom de résistant de mon père, Jean, qui n’a fait que son devoir de résistant en étant, à l’âge de 17 ans, le premier à guider les troupes américaines qui ont libéré ma ville natale, Besançon, le 7 septembre 1944. Besançon dont le tiens à saluer ici la présence du maire, Jean-Louis Fousseret.

Avec le Colonel Simonot et d’autres de ses compagnons, mon père a sauvé, ne pensant qu’à son devoir, plusieurs familles du rouleau compresseur Nazi.

Il a toujours refusé les honneurs et ne s’est jamais fait d’illusion sur le monde qui est le nôtre. Il n’aurait pas pu nier cette phrase que je ne me lasse pas d’entendre dans la voix d’un politicien américain (Démocrate) noir, Jessee Jackson, qui termine régulièrement ses discours par « Let’s keep hope alive ! » : « Gardons l’espoir en vie ! ».

C’est bien de cela qu’il s’agit quand on voit le désespoir suscité par la situation dans certaines régions sensibles du monde.

Aujourd’hui, j’espère ne pas trahir mon père en lui demandant de partager cette distinction qu’il avait méritée beaucoup plus que moi.

Enfin je voudrais aussi partager cet honneur qui m’est fait avec des personnes qui dans le plus grand anonymat, avec la plus grande abnégation, la plus grande humilité se battent au quotidien pour donner bonheur et bien être au monde des handicapés moteurs cérébraux et autres que j’ai appris à connaître.

Je m’arrêterai là en réitérant mes remerciements et ma reconnaissance à tous mes amis ici présents du Corps Diplomatique (USA, Russie, Chine, Grande-Bretagne, Algérie, Égypte, Jordanie, Liban, Syrie, Palestine, Israël), mes consœurs et mes confrères et les très proches amis de ma famille qui se reconnaîtront à travers mes propos.

Merci à toutes et à tous de m’avoir aidé à partager cet insigne et lourd honneur.

Après avoir récupéré ses béquilles, notre confrère Christian Malar remercie Michel Barnier, avant de boire avec le ministre français des Affaires étrangères une coupe de champagne bien méritée, cédant ainsi à une vieille tradition gauloise. Galerie de la Paix du Quai d'Orsay, Paris le 14 septembre 2004. Photo Joël-François Dumont © European-Security.

Christian Malar remercie Michel Barnier qui lui rend ses béquilles...

Voir également :


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact