Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

L'état de la population du Monde en 2004

L'état de la population mondiale en 2004 (2)

Au bout de dix ans, l’UNFPA fait savoir que la mise en œuvre du consensus historique sur la population et le développement a progressé de manière inégale ; L’insuffisance du financement met en danger les activités visant à réduire la mortalité maternelle, prévenir le VIH/sida et garantir les droits en matière de reproduction. Source: Rapport de l'UFPA, Londres, le 15 septembre 2004.

Londres, (Grande-Bretagne) -- (UNFPA) 15 Septembre 2004 -- Les pays ont fait d’impressionnants progrès dans l’application d’un hardi plan d’action, qui établit un lien entre l’allégement de la pauvreté et, d’autre part, l’affranchissement des femmes et l’accès de tous à la santé en matière de reproduction, comme il est souligné dans L’état de la population mondiale 2004, rapport de l’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la population.

Mais le fait que le financement accordé par les pays donateurs est bien en-deçà de leurs engagements sape les efforts menés pour fournir des services de planification familiale, réduire la mortalité maternelle, prévenir le VIH/sida et répondre aux besoins des jeunes et des pauvres. Telles sont les conclusions clefs du principal rapport annuel de l’UNFPA, présenté ici aujourd’hui par Thoraya Ahmed Obaid, Directrice exécutive de l’UNFPA.

En septembre 1994, 179 pays ont adopté à la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), tenue au Caire, un Programme d’action de portée historique, étendu sur 20 ans. Il réclamait l’accès universel aux soins de santé en matière de reproduction d’ici à 2015, en tant que mesure capitale pour affranchir les femmes, assurer le respect des droits de la personne, réduire la pauvreté, protéger l’environnement et faciliter le développement durable.

Le rapport de cette année, intitulé Le Consensus du Caire, dix ans après: la population, la santé en matière de reproduction et l’effort mondial pour éliminer la pauvreté, examine les progrès réalisés et les obstacles rencontrés par les pays à mi-chemin de la mise en oeuvre du plan de la CIPD.

  • Les importants gains enregistrés

Une enquête mondiale menée par l’UNFPA indique que les pays en développement ont pris d’importantes mesures pour donner suite aux recommandations du Caire. Dans une série de réunions d’examen régionales, les États ont renouvelé avec enthousiasme leur engagement d’appliquer le Programme d’action.

Depuis 1994, la plupart des pays ont intégré les problèmes de population dans leurs stratégies de développement. Les 151 pays en développement sur lesquels a porté l’enquête ont presque tous adopté des lois ou des mesures diverses pour protéger les droits des filles et des femmes. Environ 131 pays ont changé leurs politiques, lois ou institutions pour reconnaître les droits en matière de reproduction.

De nombreux pays se sont préoccupés d’intégrer les services de santé en matière de reproduction dans les soins de santé primaires, d’améliorer installations et formation, d’adopter des stratégies nationales sur le VIH/sida et de prendre en charge la santé et les droits des adolescents en matière de reproduction. De nouveaux partenariats se sont formés entre les gouvernements et un large éventail d’organisations de la société civile pour répondre aux besoins de santé en matière de reproduction.

Le taux d’utilisation des contraceptifs modernes est passé de 55 % des couples en 1994 à 61 % aujourd’hui. Une attention nouvelle est actuellement portée aux pratiques traditionnelles nuisibles, à la violence sexiste, aux soins d’après avortement et aux besoins des femmes dans le domaine de la santé en matière de reproduction parmi les groupes de population victimes d’un conflit armé ou d’une catastrophe naturelle.

  • Il reste beaucoup à faire pour répondre aux besoins des pauvres et des jeunes

Pourtant, souligne le rapport, les progrès ont été inégaux et d’immenses problèmes continuent de se poser: Partout dans le monde, des écarts béants persistent entre riches et pauvres concernant la disponibilité et la qualité des services de santé. Le respect des lois qui garantissent les droits des femmes n’est pas imposé de façon régulière. Plus de 350 millions de couples n’ont toujours pas accès à une gamme complète de services de planification familiale.

Plus de 500 000 femmes meurent chaque année de complications liées à la grossesse; la plupart des décès pourraient être prévenus en élargissant l’accès à une assistance qualifiée lors de l’accouchement et aux soins obstétricaux d’urgence. En 2003, 3 millions de personnes sont mortes du sida et 5 millions environ ont été infectées par le VIH, dont la moitié appartiennent au groupe d’âge 15-24 ans. Pourtant, seulement une sur cinq des personnes les plus exposées à l’infection a accès à des interventions préventives de valeur démontrée.

La croissance démographique exacerbe la pauvreté et, parallèlement aux modes de consommation non viables à long terme, contribue à accroître le stress de l’environnement mondial. Si la croissance démographique s’est ralentie en de nombreux pays, il est prévu que la population mondiale passera de 6,4 milliards aujourd’hui à 8,9 milliards d’ici à 2050, cette augmentation se situant en quasi totalité dans les pays en développement. Les 50 pays les plus pauvres verront leur population tripler, passant à 1,7 milliard. Le rapport note que pour réduire la pauvreté au niveau des ménages comme des pays, il faut absolument mettre les couples et les individus en mesure de décider librement du nombre de leurs enfants et de l’espacement de leur naissance, ainsi qu’investir dans la santé et l’éducation.

  • L’insuffisance des fonds et des fournitures

“Face à ces tâches redoutables, la réponse de la communauté internationale a été inadéquate”, affirme le rapport. Les pays donateurs ne fournissent que la moitié environ du montant auquel ils s’étaient engagés pour appliquer le Programme d’action - 3,1 milliards de dollars par an au lieu des 6,1 milliards par an promis pour 2005.

La part des donateurs dans le financement des contraceptifs et des préservatifs nécessaires à la prévention du VIH a baissé au cours des dix dernières années. Pourtant il est prévu que la demande augmentera de 40 % d’ici à 2015. On s’attend à des pénuries de fournitures, ce qui aura de graves conséquences pour la santé et le bien-être de millions de personnes.

“À moins que l’aide internationale n’atteigne le volume convenu à la conférence du Caire”, a déclaré Mme Obaid, “le nombre de personnes qui ont besoin de planification familiale, de soins de santé maternelle et de prévention, dépistage et traitement du VIH/sida continuera de grandir. Le manque de soins de santé en matière de reproduction continuera d’être la cause majeure de décès pour les femmes du monde en développement, et la pandémie du sida continuera de s’étendre et de causer des ravages.”

Le rapport affirme qu’une mise en oeuvre complète du plan de la CIPD est indispensable à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, qui comprennent l’adoption de mesures propres à diminuer de moitié l’extrême pauvreté et la faim d’ici à 2015, réduire la mortalité maternelle et enrayer la pandémie du VIH/sida. Mais les engagements d’aide au développement doivent dépasser les déclarations d’intention et aborder activement la voie des partenariats et des investissements.

“Le rapport de cette année est, par dessus tout, un appel à mobiliser la volonté politique et les ressources nécessaires pour faire de la vision du Caire une réalité”, a déclaré Mme Obaid.

***
L’UNFPA est la plus importante source multilatérale d’aide aux pays en développement pour les programmes de population et de santé en matière de reproduction.

Le rapport de l’UNFPA sur L’état de la population mondiale est publié chaque année depuis 1978. Le rapport met chaque année l’accent sur des questions d’intérêt actuel et sur des préoccupations pour l’avenir. Le texte du rapport est disponible en direct, en anglais, arabe, espagnol, français et russe, à www.unfpa.org

Contact information:

Lire également:


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact