Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Sommet franco-allemand-espagnol de Madrid à la Moncloa (1)

Sommet franco-allemand-espagnol de Madrid à la Moncloa (1)

Rencontre du président de la République française, Jacques Chirac, du Chancelier de la République fédérale d'Allemagne, Gerhard Schröder, et du président du Royaume d'Espagne, José-Luis Rodriguez Zapatero, à Madrid. Conclusions du pays hôte. Madrid, Palais de la Moncloa, le 13 septembre 2004. Source: Palais de l'Élysée, Paris.

Aujourd’hui, nous sommes réunis, nous les représentants de trois pays qui ont impulsé au cours de l’histoire, résolument et avec conviction, le processus de construction européenne dont l’approfondissement constitue, à notre avis, la meilleure façon de résoudre les problèmes de nos citoyens.

Au cours de notre réunion, nous avons analysé en détail le moment que vit actuellement l’Union européenne ainsi qu’un large éventail de questions d’actualité internationale.

Nous avons constaté l’importance pour l’Union de mener à bien le processus de ratification du Traité constitutionnel, qui sera signé à Rome le 29 octobre prochain. La Constitution européenne va permettre en effet à l’Union européenne de fonctionner plus efficacement, de mieux répondre aux préoccupations des citoyens et de peser davantage dans le monde.

Nous souhaitons apporter notre soutien à Javier Solana dans son futur rôle de premier ministre des Affaires étrangères de l’Union européenne. Conformément à la Constitution européenne, le ministre des Affaires étrangères élaborera, coordonnera, conduira, mettra en œuvre et représentera la politique étrangère européenne. A cette fin, il s’appuiera sur un Service européen pour l’action extérieure. Dès que le Traité établissant une Constitution pour l’Europe sera signé, le 29 octobre 2004, les travaux préparatoires sur ce Service devraient commencer sous l’égide de M. Solana.

Les capacités civiles et militaires développées et déployées dans le cadre de la Politique européenne de Sécurité et de Défense sont cruciales pour permettre à l’Union de jouer le rôle qui convient sur la scène internationale. Dans ce contexte, il est impératif que l’Union continue de renforcer sa capacité de planifier et de conduire des opérations de gestion de crise.

Le concept de groupements tactiques de l’UE assurera des capacités adéquates pour améliorer la réaction militaire aux crises. Nous explorerons, au niveau des experts militaires, la possibilité d’une pleine participation de l’Espagne au groupement tactique franco-allemand envisagé et l’extension du Groupe naval franco-allemand à l’Espagne. Par ailleurs, nous appuyons le projet de créer une force navale européenne "on call ". L’Agence européenne de la Défense récemment créée offrira d’amples possibilités pour une action mutuellement agréée en vue d’intensifier le développement des capacités en matière de défense et de la coopération en matière d’armements. Une coopération plus étroite sera examinée dans les domaines des opérations et de l’entraînement de nos armées, notamment en ce qui concerne les équipements communs.

Compte tenu des liens étroits unissant nos pays et nos citoyens et désireux de continuer de les promouvoir, nous examinerons la possibilité de permettre aux résidents de longue durée qui le souhaitent d’acquérir aussi la nationalité du pays de résidence.

Nous sommes résolus à consolider le développement de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice, qui a été solidement intégré dans le traité constitutionnel, en renforçant encore la confiance mutuelle entre les systèmes et les autorités des États membres, par le biais d’une évaluation adéquate, de la formation, de l’utilisation des nouvelles technologies et d’autres ressources connexes. Il s’agit de questions particulièrement importantes et visibles pour les citoyens de l’Union qui attendent des réponses efficaces, de la part surtout des institutions européennes, aux problèmes que posent la gestion des flux migratoires, l’intégration des immigrés dans nos sociétés démocratiques et bien sûr, la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

Une surveillance efficace des frontières extérieures est importante pour parer aux menaces à la sécurité et à l’ordre public et juridique tout en permettant aux personnes de circuler librement au sein de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice. Il est donc indispensable que l’Agence européenne des frontières démarre ses activités le 1er janvier 2005 au plus tard. Après une période de consolidation, l’efficacité de cette nouvelle organisation devrait être évaluée, également en vue de la création d’un Corps européen de gardes-frontières.

Les questions d’immigration requièrent une démarche d’intégration croissante au sein de l’UE, notamment par une meilleure coordination des politiques nationales d’intégration.

L’accès à des informations exactes et actualisées constitue la base d’une coopération efficace des autorités répressives et il doit donc être impérativement amélioré et simplifié, à travers l’interconnexion des bases de données nationales. L’Allemagne, l’Espagne et la France ont progressé dans ce domaine et sont en train d’interconnecter leurs casiers judiciaires nationaux. Nous soutenons fermement la mise en place à brève échéance d’un réseau européen de casiers judiciaires s’inspirant de notre projet pilote trilatéral.

Nous appuyons l’adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie à l’UE au 1er janvier 2007. La Bulgarie a achevé les négociations sur tous les chapitres de négociation. Nous escomptons que la Roumanie conclura les négociations sur les chapitres restants avant l’entrée en fonction de la nouvelle Commission. A cette fin, nous invitons la Roumanie à renforcer ses efforts.

Nous attendons avec intérêt l’ouverture des négociations d’adhésion avec la Croatie au début de l’année prochaine.

La Turquie a réalisé des progrès substantiels pour remplir les critères politiques de Copenhague mais ce pays doit encore intensifier ses efforts dans la mise en oeuvre des réformes à tous les niveaux de l’administration et sur l’ensemble du territoire. Il s’est avéré que la perspective de l’ouverture de négociations d’adhésion a donné une impulsion au processus de réforme en Turquie. Nous attendons avec intérêt le rapport régulier de la Commission sur la Turquie, qui sera publié en octobre et servira de base à la décision du Conseil européen de décembre sur une éventuelle ouverture des négociations d’adhésion. La Commission analysera également les incidences éventuelles de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne.

Afin de réexaminer et de relancer la stratégie de Lisbonne, les gouvernements allemand, espagnol et français prépareront une contribution commune pour le Conseil européen qui aura lieu au printemps 2005.

Le Pacte de stabilité et de croissance constitue un instrument important pour appuyer ces objectifs étant donné que des politiques budgétaires saines contribuent à une croissance durable. Nos gouvernements accueillent avec satisfaction l’ouverture d’un large débat sur le pacte au sein de l’Union européenne afin d’améliorer celui-ci et de clarifier sa mise en œuvre.

Les prochaines perspectives financières de 2007 à 2013 feront l’objet de négociations complexes entre les États membres de l’Union européenne. Les gouvernements allemand, espagnol et français estiment que la négociation qui s’engage maintenant devrait être menée de manière très constructive et coopérative afin d’aboutir à un résultat équitable, acceptable pour tous les États membres.

Les trois Ministres des Affaires étrangères se concerteront pour préparer ensemble le 10éme anniversaire de la Conférence de Barcelone, afin de donner une nouvelle impulsion au partenariat euro-méditerranéen.

Au cours de notre réunion, nous avons aussi analysé en détail un large éventail de questions d’actualité internationale, notamment le multilatéralisme et le respect de la légalité internationale, la situation en Irak, Afghanistan, Iran et le Moyen Orient, ainsi que les relations de l’Union avec la Russie et l’Amérique Latine.

Compte tenu de ces réflexions, nous avons donné des instructions à nos Ministres des Affaires étrangères respectifs pour qu’ils approfondissent la discussion des questions traitées.

Voir également:

 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact