Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Mme Rice invite les Européens à ouvrir un nouveau chapitre de l'Alliance transatlantique

Mme Rice invite les Européens à ouvrir un nouveau chapitre de l'Alliance transatlantique

Le secrétaire d'État, Mme Condoleezza Rice, a invité l'Europe, le 8 février, à surmonter ses désaccords avec les États-Unis et à ouvrir un nouveau chapitre de l'histoire de l'Alliance transatlantique en se fondant sur l'occasion exceptionnelle qui se présente de faire progresser dans le monde la cause de la justice, de la prospérité et de la paix. Source: Département d'État, Washington D.C.

« Le moment est venu de surmonter nos désaccords du passé. Le moment est venu d'ouvrir un nouveau chapitre de nos relations et de notre alliance », a-t-elle dit lors du discours qu'elle a prononcé à l'Institut d'études politiques de Paris, dans le cadre de son voyage d'une semaine en Europe et au Moyen-Orient.

« Les États-Unis se tiennent prêts à œuvrer de concert avec l'Europe à la réalisation de nos objectifs communs, et l'Europe doit se tenir prête à œuvrer de concert avec les États-Unis », a-t-elle souligné.

Après avoir déclaré qu'il s'agissait d'une période exceptionnelle pour l'Alliance transatlantique, elle a dit : « Si les Européens et les Américains font de la promotion de la liberté dans le monde le principe directeur du XXIe siècle, nous ferons des progrès d'importance historique dans le monde en matière de justice, de prospérité et de paix. »

Mme Rice a commencé son discours en rappelant que les fondateurs tant de la République française que de la République américaine s'étaient inspirés des mêmes principes. Citant des exemples d'hommes et de femmes qui avaient lancé des mouvements en faveur de la liberté, tels que Rosa Parks aux États-Unis avec le mouvement en faveur des droits civiques et ceux qui avaient fait tomber le mur de Berlin en 1989, elle a comparé leur courage à ceux des Afghans et des Irakiens qui venaient de voter en faveur de la liberté.

La secrétaire d'État a indiqué que le but de son voyage était de parler avec des dirigeants européens au sujet de ce que les États-Unis et l'Europe pouvaient faire pour favoriser la réalisation dans le monde d'idéaux communs. Le président Bush poursuivra cette conversation lors de son voyage en Europe, du 21 au 25 février. « Nous qui sommes du bon côté en ce qui concerne la liberté avons l'obligation d'aider ceux qui ont eu la malchance de naître du mauvais côté », a-t-elle dit.

Après avoir décrit de façon plus détaillée le nouveau chapitre qu'elle envisageait pour des relations américano-européennes fondées sur des possibilités communes plutôt que sur des menaces communes, Mme Rice a parlé de favoriser les réformes démocratiques au Moyen-Orient, en général, et en Afghanistan et en Irak, en particulier.

Elle a fait état des mesures prises afin d'encourager le pluralisme économique, l'économie de marché et l'essor de la société civile dans le cadre de l'Initiative de partenariat avec le Moyen-Orient élargi et l'Afrique du Nord.

Tout comme le président Bush l'a dit, Mme Rice a admis que l'essor de la liberté dans le monde serait l'œuvre de nombreuses générations, mais elle a souligné qu'il s'agissait d'une tâche urgente, qu'on ne pouvait reporter, dans le monde arabe et dans le monde musulman.

En Irak, a-t-elle dit, « le partenariat transatlantique doit relever le défi devant lequel le peuple irakien nous a placés. Nous devons apporter un soutien aux Irakiens alors qu'ils créent leurs institutions politiques. Nous devons les aider en ce qui concerne la reconstruction et le développement économique, et nous devons rester à leurs côtés pour assurer la sécurité tant qu'ils ne peuvent pas prendre totalement en charge cette tâche. »

Mme Rice a aussi invité l'Europe à se joindre aux États-Unis pour faciliter le règlement du conflit israélo-palestinien. Outre ce que les Israéliens et les Palestiniens doivent faire à cet effet, « il nous faut tous dire clairement que l'Iran et la Syrie doivent cesser d'apporter un soutien aux terroristes qui tentent d'anéantir toutes les occasions de paix, a-t-elle déclaré. C'est là la meilleure occasion de paix que nous sommes susceptibles d'avoir au cours des quelques années à venir. Nous agissons pour permettre aux Israéliens et aux Palestiniens de la saisir. Le président Bush est résolu à saisir cette occasion. Je le suis moi-même. Nous le sommes tous. »

En conclusion, la secrétaire d'État a déclaré : « Le développement, la transparence et la démocratie se renforcent mutuellement. C'est pourquoi l'essor de la liberté dans le cadre de l'État de droit est notre meilleur espoir de réaliser des progrès. »

Les États-Unis, a-t-elle dit, ont tout à gagner d'avoir une Europe forte pour partenaire dans la construction d'un monde meilleur et plus sûr. « Que chacun de nous amène à la table ses idées, son expérience et ses ressources. Discutons et décidons ensemble comme nous pouvons les utiliser le mieux en faveur de la démocratisation. »

À l'issue de son discours, Mme Rice à répondu à des questions portant sur des sujets relatifs notamment à la démocratisation de l'Irak et aux armes biologiques.


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact