Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Les leçons de l’Océan: (3) la navigation

Les leçons de l’Océan: (3) la navigation

Par l'Amiral Guy Labouérie, membre de l'Académie de Marine (1). Brest, le 23 avril 2005 (©).

Défense et Océans  Propos de marin (1969-1994) de Guy Labouérie. Publié en octobre 1994 par l'ADDIM.Le vice-amiral d'escadre Guy Labouérie (2S) a quitté la Marine Nationale en 1992 après 39 ans de service actif. Il est membre de l'Académie de Marine. Photo © Françoise Labouérie (Mai 2005).

  • Dès lors qu’il doit se déplacer sur un espace immense, fermé, hétérogène, le navire fait appel à un certain nombre de repères, ou “amers” qui ne prennent leur véritable valeur qu’à partir de l’information nécessaire pour en discerner les plus pratiques, les plus sûrs, les plus intéressants pour naviguer vers son but.

Christophe Colomb n’aurait pu se lancer sur les eaux les plus inconnues du moment et convaincre son gouvernement sans un considérable travail de recherche d’informations sur la "route des Indes". C’est la première donnée indispensable : quelle information? sous quelle forme? avec quelle valeur? quelle évolution? quels acteurs? Quel crédit? etc. Au-delà de tous les procédés de navigation inventés par la suite, le marin s‘appuie sur des « amers » très divers désormais, pour pouvoir se placer avec précision dans ce monde du mouvant, de l’humide, du risque, caché ou non, etc. Quels que soient les progrès actuels facilitant cette navigation, la seule question à résoudre est celle du “où suis-je?” de façon à pouvoir corriger ses éléments de route pour satisfaire le but de cette navigation en temps voulu, quelles que soient les données jouant sur le navire et son équipage.

Il en est de même pour les entreprises et les Nations. Si l’on n’a pas de port désiré ou désigné et si l’on n’a pas les données de base pour "naviguer" alors on peut s’agiter, parloter, promettre, affirmer, mentir… mais on n’avance pas et souvent l’on recule sous la concurrence, le dédain ou l’opposition des Autres. On se souvient de célèbres déclarations en France sur “tous les indicateurs sont au vert” tandis que le pays s’enfonçait tranquillement dans un désastre économico-idéologique il y a quelques années. Mais ces indicateurs étaient-ils adaptés à ce que l’on voulait faire? Ce que l’on voulait faire avait-il un sens, compte tenu des réalités?

Pour une entreprise comme pour un État, pour mettre au point un Projet puis en contrôler l’exécution, il faut des amers concrets et crédibles intéressant un ensemble de géographie physique et humaine, un système de forces et un environnement immatériel contenant les deux précédents.

Les Humains, l’Océan, l’Espace

  • De quel personnel, quantitativement et qualitativement (éducation, santé, formation, culture...) disposons -nous?

  • Quelles populations? …etc.

  • Quelle est notre position géographique, nos données géostratégiques?

  • Quelle est notre situation par rapport aux grands mouvements de la Planète, le commerce mondial et régional?

  • Sommes-nous dans une figure fermée (pauvre hexagone!) ou ouverts aux vents du Large dans leurs diverses manifestations?…

  • Quelle est notre place dans les technologies spatiales? qu’en faisons-nous? Etc.

Les Sciences, l’Information, l’Administration (Michel Serres)

  • Quelles sont nos capacités en fait d’innovation et d’anticipation?

  • Quelle place pour la Recherche et le Développement?

  • Le “brain-drain” se fait-il à notre avantage ou à notre détriment? Etc.

  • Quelle est notre situation par rapport aux maîtres-mots “s’informer - communiquer - informer - diffuser?

  • Quelle organisation avons nous pour l’Intelligence dans notre entreprise? notre pays?

  • Le “gouvernement de l’entreprise comme du pays est-il fondé sur une gestion centralisée, contrôlée a priori?

  • Avec quel délai ou retard pour les décisions? ou sur une administration en mouvement contrôlant de façon indépendante a posteriori?

  • Les conseils d’administration sont-ils des chambres d’enregistrement ou des incitateurs du mouvement de l’ensemble, des gardiens de la responsabilité? etc.

Le Temps et la Finance

  • Sommes-nous convaincus et mettons nous en oeuvre le fait que “notre pensée et notre volonté nous donnent un certain pouvoir sur le temps, ce qui est l’essence même de la création et de l’action”?

  • Avons-nous une mémoire vivante? Qu’en faisons-nous?

  • Quel temps moyen de réaction face à l’imprévu comme à l’évolution des concurrents? … etc.

  • Quelle capacité de financement avons-nous? dans quelles conditions et à quel délai?

  • Quelles relations avec les grandes banques commerciales et le jeu des bourses les plus importantes?

  • Est-on sûr de ne pas tomber dans les réseaux des paradis fiscaux et à quel prix?… etc.

  • Ne mélangeons-nous pas souvent finances et économie, certes très liées mais pas confondues?

L’économie, le neuvième amer, est quant à elle d’une nature différente. C’est le sang des tous les organismes vivants, personnes, entreprises, nations,… Elle interagit sur l’ensemble de ces amers par les liens créés entre eux, par sa fluidité, ses capacités de réaction, la puissance de ses flots, les richesses qu’elle génère etc. Ses caractéristiques ont profondément évolué depuis cinquante ans vers une économie CARMIN:

  • C, comme Connaissance - A, comme Anticipation - R comme Réseaux

  • M, comme Mobilité - I comme Innovation - N comme Neutralité

Si elle est le sang des organismes elle n’en est ni le cœur (social) ni le cerveau (politique) mais si ces deux derniers ne jouent pas leur rôle, alors elle peut tout prendre avec des résultats parfois désolants. Il en est de même dans le cas inverse si le social et le cerveau ne comprennent rien à la véritable économie car « on ne compense jamais sur le long terme une faiblesse stratégique par l’idéologie ou l’argumentaire social !» ce qui peut conduire à bien des erreurs voire des désastres, comme l’a montré le monde soviétique. C’est ce qu‘avait rappelé Tony Blair au Palais Bourbon il y a quelques années, en soulignant  qu‘une économie n‘est ni de droite ni de gauche, elle marche ou ne marche pas ! Ce n’est manifestement pas compris partout.

C’est dans la mesure où, personne, entreprise ou État, on est capable de réponses précises sur qui l’on est et sur sa position par rapport à ces "Amers" que l’on peut bâtir un Projet crédible et le mener à bien en en suivant l‘évolution sur un tableau d‘alertes correspondant. Tout cela est à l’opposé du génie de l’instantané, de la foucade créatrice, de l’improvisation géniale et autres billevesées sur lesquelles on s’appuie parfois avec un résultat généralement nul pour cacher le manque de préparation, son défaut de compétence, voire son ignorance! Naviguer demande de véritables professionnels, les amateurs terminant rapidement au fond dès la première tempête.

  • Où en sommes-nous dans l’Union Européenne?

  • Quels sont nos amers pour préparer et conduire l’avenir?

L’ensemble des citoyens les connaissent-ils et ont-ils l’information nécessaire pour connaître et suivre notre "navigation"? Qu’en est-il simplement dans notre pays? Il ne serait pas inintéressant d’examiner sur ces aspects de la réflexion et de l’action ce qu’ont pensé et vécu, dans des conditions particulières, ceux qui nous ont précédés, même si leur culture n’y dispose guère la majorité de ceux qui nous dirigent!

Et les Chinois de rire !
On peut toujours rêver...

Guy Labouérie

  • (1) L'Académie de Marine a été fondée en 1752. Dissoute comme toute ses consoeurs pendant la Révolution, elle n'a été réactivée qu'en 1921. Son siège est à Paris.

Lire également du même auteur, dans la série "les leçons de l'Océan":

Dans la série "analyse stratégique":


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact