Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Le porte-avions Charles de Gaulle et son groupe aérien embarqué

Le Charles de Gaulle et son groupe aérien embarqué

  • Trois ouvrages magnifiques (1) ont été consacrés au porte-avions Charles de Gaulle.

Quel plus bel hommage pouvait-on rendre à ces 2000 marins qui servent sur ce bâtiment de 40.000 tonnes d'acier, unique en Europe, où se trouvent rassemblés quelques uns des systèmes d'armes les plus modernes au monde? Pour faire connaître à la fois la nature de l'enjeu et le défi relevé par tant d'ingénieurs, civils et militaires, de marins et d'ouvriers de nos chantiers navals, dont le savoir-faire est reconnu depuis des générations, il fallait trouver un maître d'ouvrage à la hauteur de la tâche: ce sera Jean-Pierre Barthélemy (2). L'homme, passionné par la mer fait partie de ceux qui demeurent convaincus qu'un grand pays, ayant une ou plusieurs façades maritimes, ne peut faire l'économie de porte-avions. Le projet a pris forme grâce aux efforts d'une poignée d'experts du monde maritime. Pour montrer l'importance que la France attachait à cet ouvrage collectif, le président de la République en personne, Jacques Chirac, a écrit la préface du premier ouvrage en précisant d'emblée: « La France, avec la mise en service du porte-avions Charles de Gaulle, marque sa détermination à être présente dans la prévention et la résolution des crises qui menacent la stabilité et la sécurité du monde et d'abord de notre continent. » Présenté par l'Amiral Jean-Luc Delaunay, Chef d'état-major de la Marine, celui-ci rappelle dans le premier tome consacré à la construction du Charles de Gaulle, qu'il s'agit du premier porte-avions français à propulsion nucléaire, dont la vocation est d'être un « outil de maîtrise de l'espace aéromaritime et de projection de puissance vers la terre, mais aussi instrument inégalable de gestion des crises internationales, il pourra intervenir aux côtés de nos alliés et dans un cadre interarmées, pour rassurer ou dissuader...» Le second ouvrage préfacé par l'Amiral Battet, qui avait succédé à l'Amiral Delaunay explique comment est organisée la vie à bord et présente tout le système de combat ainsi que l'activité aviation, notamment pendant les missions "Trident d'Or" et "Héraclès".

Photo Alexandre Paringaux.

Le dernier tome est particulièrement axé sur les avions, Rafale, Super Étendard modernisés et aux autres appareils qui font partie de son "groupe aérien embarqué". Avec une préface de Michèle Alliot-Marie, ministre de la défense et avocate ardente d'un second porte-avions pour « assurer la permanence du groupe aéronaval ». On doit cette somme de travail à notre confrère Jean-Michel Guhl, spécialiste des questions de défense et sans aucun doute, l'un des journalistes français les plus pointus en matière d'aviation militaire. Avant de conclure et après avoir expliqué les raisons qui militent en faveur d'un second porte-avions, Jean-Michel Guhl pose la question de l'après Charles de Gaulle tout en décrivant ce que pourrait bien être la guerre aéronavale au XXIème siècle. Notre confrère Philippe Wodka-Gallien (3), spécialiste des questions d'armement, nous présente ce livre qui est un peu, à l'image des avions de Marcel Dassault réussis: à la fois un très bon et un très beau livre, un ouvrage qu'on ne peut donc que recommander à tous ceux qui se sentent concernés par le sujet ou qui simplement, cherchent à comprendre comment peut se comporter une petite place forte au milieu de la "planète-océan" qui de par sa présence donne un statut au pays qui la possède, à la condition qu'il en ait au moins deux pour assurer une permanence à la mer. Pour avoir consacré comme l'a fait l'Amiral Guy Labouérie une série d'articles à la bataille de Midway sur ce site, nous sommes bien sûr de ceux qui pensent également qu'une grande nation maritime ne peut se concevoir sans porte-avions. Paris, le 2 décembre 2005 (©).

En matière de porte-avions, ce livre constitue une référence à tous points de vue. L’ouvrage se présente en fait comme une analyse exhaustive de la place des porte-avions dans les stratégies navales et, plus largement, les dispositifs de défense.

Tel était l’objectif que s’était donné, son auteur Jean-Michel Guhl, Vice-président de l'Association de la Presse Européenne de Sécurité et de Défense qui nous offre ici une réalisation totalement aboutie.

Fédérant les expertises et les points de vue - responsables politiques, états-majors, opérationnels, membres d’équipage, industriels et universitaires – l’auteur a su parfaitement associer de splendides illustrations à des textes de qualité. Le tout est mis en lumière par une maquette très efficace valorisant à toute occasion les technologies françaises qui ont été nécessaires à ce "système de systèmes" qu’est le porte-avions Charles de Gaulle.

Tape de bouche du Charles de Gaulle. Photo European-Security.                        

Ayant assisté en 2004 aux manœuvres "Agapanthe" et "Red Shark" dans l’Océan indien, mais ayant aussi embarqué autrefois sur le Clemenceau et le Foch, Jean-Michel Guhl avait toute la latitude et le recul nécessaire pour démontrer en quoi un porte-avions se présente comme l’un des instruments-clé d’une politique extérieure ambitieuse, celle de la France, puissance navale nucléaire, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, qui entend bien jouer un rôle dans les affaires du monde.

Le Ministre français de la défense, Madame Michèle Alliot-Marie s'entretient avec Jean-Michel Guhl et Sami Atalan, Rédacteur en chef de MSI. Photo © Jean-Paul Ney.

Michèle Alliot-Marie s'entretient avec Jean-Michel Guhl - Photo © Jean-Paul Ney

S’ouvrant sur une préface de Michèle Alliot-Marie, Ministre de la défense, le livre se poursuit par une réflexion percutante du Sénateur Serge Vinçon, président de la Commission de la défense du Sénat sur le rôle de la dissuasion nucléaire. A ce stade, le sommaire s’enrichit d’un travail de fond sur la contribution des porte-avions français à la politique extérieure de la France, des années 1960 à nos jours.  Sur cette vocation du porte-avions, on se portera sur le chapitre titré « La politique navale de la France » de l’Amiral Jean Bétermier.

Le Rafale Marine N°1 en train d'apponter sur le Charles de Gaulle. Photo © Jean-Michel Guhl.

Photo © Jean-Michel Guhl

Les 400 pages du livre ne sont en fait pas de trop pour décrire ensuite en détail tous les aéronefs du Groupe aérien (Rafale, Super Étendard modernisé, Hawkeye, hélicoptères), puis l’ensemble de l’environnement d’une force aéronavale à la mer : frégates, ravitailleurs, sous-marins, avions de patrouille maritime. Sous l’angle de leur contribution à l’action du Charles-de-Gaulle, la plupart des bâtiments de la Marine nationale ont trouvé leur place peu ou prou dans cet ouvrage.

Photo © Jean-Michel Guhl.

Photo © Jean-Michel Guhl

Fer de lance du Groupe Aérien Embarqué, le Rafale fait l’objet d’un traitement privilégié, les chapitres s’enrichissant de nombreux encadrés sur ses équipements majeurs (radar RBE 2, SPECTRA, moteurs, optronique). Quant au Super Étendard et aux E2C-Hawkeye (y compris le Hawkeye 2000), ils sont les deux autres aéronefs embarqués sur le bâtiment qui ont bénéficié de larges développements.

Photo © Flottille 17F Marine Nationale.

Photo © Flottille 17F Marine Nationale

Du missile nucléaire ASMP, aux missiles de croisière conventionnels, en passant par l’A2SM, le MICA et le système Aster, tous les armements embarqués sont exposés. Observateur attentif de notre défense depuis 30 ans, Jean-Michel Guhl aborde ensuite les opérations aéronavales du XXIème siècle. A ce titre, les UCAV, les systèmes d’information, ainsi que les projets de porte-avions futurs développés à travers le monde font l’objet de chapitres particuliers, registre où l’on retrouve le PA2, le second porte-avions qui doit épauler le Charles-de-Gaulle à l’horizon 2015.

Vue d'artiste du CVF © Courtoisie Thales.

Vue d'artiste du CVF © Courtoisie Thales

Sujet peu traité par la production livresque française, la révolution dans les affaires militaires a attiré l’attention des auteurs, Jean-Michel Guhl nous invitant en cette matière à mieux connaître la contribution des systèmes de guerre info-centrée en réseaux, indispensables aujourd’hui à l’action du CDG, en particulier les infrastructures spatiales, qu’elles soient civiles ou militaires, ou encore la contribution de la guerre électronique. Et là le livre va en surprendre plus d’un par le niveau d’expertise développé, ce qui donne au final, un document très pédagogique sur les technologies mises au service de la stratégie navale et du combat aéroterrestre.

En refermant ce livre magnifique, on retient que le porte-avions Charles de Gaulle constitue désormais un instrument totalement rodé, un outil au service de la posture stratégique de la France qui n’attend plus qu’un alter ego pour donner sa pleine cohérence à notre défense.

Philippe Wodka-Gallien       

(1) Le porte-avions Charles de Gaulle est publié aux Éditions SPE Barthélemy, 10 rue de la Procession, 75015 Paris. Téléphone: 01.45.67.63.03. ISBN : 2-912838-27-4. 

  • Le Tome 1 définit le concept de porte-aéronefs, sur le plan technique et historique, et se concentre sur la conception et la construction du navire jusqu’à son départ pour son port d’attache, Toulon.

  • Le Tome 2 relate les différents essais en mer, la TLD avortée, la mise en service, les systèmes et la vie à bord ainsi que les opérations menées pendant la guerre en Afghanistan.

  • Le Tome 3 décrit avec un grande précision le Groupe Aérien Embarqué, ses unités, ses aéronefs et aussi les navires d’accompagnement.

(2) Jean-Paul Barthélemy s'est spécialisé dans la publication d'ouvrages de référence dans de nombreux domaines, dont celui de la défense. En 1997, le vice-Amiral Roger Vercken qui est l'un des quatre coauteurs du tome 1 du porte-avions Charles de Gaulle a publié un ouvrage similaire consacré au Clemenceau , désarmé après 40 ans de service à la mer: "Le Clemenceau 1957-1997".

(3) De l’Institut Français d’Analyse Stratégique. Lire également du même auteur : L'Europe de la défense après le 29 mai.


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact