Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

La DPSD, un service de renseignement militaire reconnu

La DPSD, un service de renseignement militaire reconnu

La visite rendue par le ministre français de la défense à la DPSD, le 20 mars 2006, est le témoignage de la reconnaissance de l'État à un service dont l'efficacité est devenue « incontournable au fil des ans dans certaines affaires ». Terrorisme, trafics d'armes, interceptions, pour en citer quelques unes, la Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense, l'ancienne Sécurité Militaire (S.M.) rebaptisée "DPSD" après mai 1981 se trouve bien souvent "en première ligne". Ce service d'une très grande discrétion, contrairement à ce que certains  pensent n'est pas une police militaire chargée de superviser la sécurité des lieux militaires sensibles, des industries de défense, ou des hommes travaillant pour nos armées en France ou à l'étranger en faisant des enquêtes de routine. C'est un service de renseignement à part entière, même si, compte tenu des enjeux et des menaces, ses moyens ne sont pas à la hauteur de ses missions. C'est du moins ainsi qu'il est perçu par les services étrangers qui coopèrent avec la DPSD, et même par des responsables français de la DST. L'hommage rendu par Michèle Alliot-Marie au cours de son allocution au cours de sa visite au siège de la DPSD aura certainement été apprécié, même si l'optimisme en matière de renforcement de "moyens" reste limité (NDLR). Source: DICoD, Paris.

Je tiens avant tout à remercier le général Serpollet et tous les personnels de la Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense pour la chaleur de leur accueil et la qualité de leurs présentations.

La DPSD est un service qui œuvre au profit de tous, en protégeant au quotidien les personnels, les informations, les matériels et installations sensibles de la défense.

Ces dernières années, la DPSD a conforté sa légitimité nationale et internationale, en sachant s’adapter à son environnement.

La DPSD prouve depuis longtemps son efficacité dans l’accomplissement de ses missions, que ce soit en matière de réglementation, d’habilitation, de lutte contre les trafics d’armes ou de renseignement.

  • Ces missions de contre-ingérence sont toujours aussi indispensables.

Les conditions de leur accomplissement ont toutefois évolué avec l’apparition de nouvelles vulnérabilités et de nouveaux risques.
La mondialisation engendre une interconnexion croissante des crises.
Les réseaux terroristes sont de plus en plus liés à des mafias, profitant de la défaillance de certains États pour proliférer.
L’apparition de moyens de communication, de supports informatiques, de réseaux de plus en plus nombreux et de plus en plus sophistiqués pose la question de la sécurité de nos informations.
Le regain d’activité de services étrangers nous incite à être toujours plus vigilants, particulièrement en matière d’industrie et de technologie.
De plus, sur le plan diplomatique, comme sur les théâtres d’opérations militaires, la France est très engagée sur la scène internationale.

  • Cette visibilité nous rend d’autant plus vulnérables.

Je sais que vous concentrez votre action sur les nouvelles priorités que nous impose ce contexte.

En matière de lutte contre le terrorisme, qui est la première de ces priorités, la DPSD maintient des liens étroits avec les autres membres de la communauté française de renseignement, mais aussi avec les services étrangers.

Par ailleurs, j’ai voulu que la loi anti-terroriste récemment votée donne aux services, et notamment à la DPSD, une capacité nouvelle en matière de consultation de fichiers.

  • La protection des systèmes d'informations est un sujet tout aussi sensible.

La DPSD a dans ce domaine un savoir-faire certain qu’elle doit préserver et développer. Il nous permet d’identifier les risques et les vulnérabilités et de s’en prémunir.

La protection du patrimoine industriel et scientifique de la défense, enfin, revêt une importance croissante. Je me réjouis à cet égard que la DPSD s’investisse dans la démarche d’intelligence économique entreprise au niveau national et territorial.

Forte de ces évolutions, la DPSD occupe désormais une place reconnue, au sein des forces, mais aussi aux côtés des organismes homologues, en France comme à l’étranger.

Parce que votre rôle est plus que jamais d’actualité, vos efforts de modernisation doivent être soutenus.

Au travers des présentations qui m’ont été faites cet après-midi, j’ai pu apprécier les efforts que vous entreprenez pour constamment moderniser le service, que ce soit en matière de structures, de matériels, de savoir-faire.

Avec le système d’analyse de l’information IPARI, vous êtes en mesure de croiser des données toujours plus nombreuses.

C’est un outil précieux, en particulier, dans notre lutte contre le terrorisme.

En maîtrisant également les techniques d’interception des systèmes de communication les plus modernes, vous acquérez une compétence essentielle à vos missions de renseignement, aspect central de votre fonction de protection.

J’ai aussi pu noter que vous avez su maintenir des savoir-faire plus traditionnels, mais non moins utiles, comme la serrurerie.

Ces compétences vous permettent d’être détenteurs d’une véritable expertise, de plus en plus reconnue.

De plus, les réorganisations de l’échelon central et territorial, en cours de réalisation, seront une source supplémentaire d’efficacité. Vous avez désormais la responsabilité de faire vivre ces nouvelles structures.

Je veillerai à ce que les efforts entrepris pour moderniser et renforcer le service, en termes de moyens comme de personnel, soient poursuivis.

Le savoir-faire des hommes et des femmes de la DPSD est aujourd’hui des plus précieux. Votre dévouement et votre disponibilité, encore trop méconnus, doivent être soulignés, d’autant que la discrétion de vos activités vous prive souvent de toute reconnaissance publique. Il est donc d’autant plus de mon devoir de venir saluer votre engagement et votre loyauté.

Sachez aussi que les plus hautes autorités de notre pays, militaires et gouvernementales, sont conscientes de ce que représente votre travail. Elles reconnaissent et apprécient votre professionnalisme. Elles savent combien il est essentiel à la sécurité de la France et des Français.
 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact