Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Le démonstrateur de drone ouvre des perspectives nouvelles à EADS

Le démonstrateur de drone ouvre des perspectives nouvelles à EADS

Après que la division Military Aircraft d'EADS eut dévoilé son démonstrateur Barracuda construit sur fonds propres, plusieurs experts européens sont convaincus que « le consortium des quatre pays qui ont construit l'Eurofighter pourraient bien profiter de la structure industrielle du groupe comme un moyen pour se lancer dans la construction de drones MALE. » Le Barracuda donne l'impression d'être un avion assez sophistiqué et beaucoup plus gros que les modèles en construction par Dassault en France ou Saab en Suède. Après des essais au sol intensifs et un premier vol d'essai de 20 minutes, le Barracuda a été présenté au public pour la première fois lors du salon international de Berlin-Schönefeld à ILA 2006. Conçu sur la base d'un brevet d'EADS dans son usine d'Augsbourg en Bavière, sa structure a été entièrement réalisée en composites. (Source: European-Security). Source: EADS, Munich, le 11 mai 2006.

  • Fin de la première phase des essais du drone de haute technologie en Espagne

  • EADS franchit une étape décisive sur la voie de la conquête des futurs marchés des drones

    Premier vol d'essai du Barracuda (Photo © EADS).

    Premier vol d'essai du Barracuda (Photo © EADS)

L’unité opérationnelle Military Air Systems du groupe EADS a fait voler pour la première fois sur un terrain d’aviation militaire espagnol un aéronef d’un type nouveau destiné au développement de futurs systèmes opérationnels de drones (UAV). Le démonstrateur, connu dans les milieux spécialisés sous sa désignation de projet Barracuda, a effectué récemment un vol entièrement autonome d'une vingtaine de minutes le long d’une trajectoire préétablie, uniquement surveillé depuis le sol par une station de contrôle. Ce vol met fin avec succès à la première phase de test qui avait également comporté de nombreux essais au sol. Le développement et la mise au point se poursuivront après sa présentation au public qui aura lieu à l'occasion du salon aéronautique international de Berlin (ILA).

Stefan Zoller Directeur de la Division Défense et Sécurité d'EADS au cours d'une conférence au salon aéronautique de Berlin ILA 2006. Photo © Joël-François Dumont.

Stefan Zoller Directeur de la Division Défense et Sécurité d'EADS à ILA 2006

 Le premier vol de notre démonstrateur technologique pour systèmes militaires à hautes performances sans pilotes nous ouvre toute grande la porte d'un des marchés mondiaux les plus prometteurs de notre branche » a déclaré M. Stefan Zoller, responsable des activités de défense au sein du directoire d’EADS. « Il constitue pour nous un banc d’essai supplémentaire, encore plus performant, permettant de poursuivre le développement de nos capacités technologiques clefs dans ce domaine essentiel » a-t-il ajouté.

Premier vol d'essai du Barracuda (Photo © EADS).

Premier vol d'essai du Barracuda (Photo © EADS).

Johann Heitzmann, directeur de Military Air Systems au sein des activités de défense, d’EADS a précisé : « Les essais réalisés jusqu’à présent ont démontré que nous sommes en mesure de développer et mettre au point par nous-mêmes des systèmes de mission sans pilote, autonomes et capables d’opérations réseau-centrées. Ceci nous rapproche de notre objectif qui est de conquérir des parts non négligeables du marché des drones, lequel connaîtra une forte croissance et génèrera un chiffre d’affaires important à l’avenir. » Il a aussi ajouté : « Le banc volant, conçu et développé jusqu’à la mise en vol par Military Air Systems en Allemagne et en Espagne en l’espace de trois ans est désormais, comme nous l’avions prévu, à la disposition de tous les partenaires européens intéressés par le développement et la production de drones à usage militaire et autres tâches étatiques. »

Premier vol d'essai du Barracuda (Photo © EADS).

Premier vol d'essai du Barracuda (Photo © EADS).

Le démonstrateur technologique a été financé en majeure partie sur fonds propres par EADS et grâce à la contribution des fournisseurs parties prenantes au projet. Il a été réalisé sur les sites EADS de Augsbourg et de Manching en Allemagne et de Getafe en Espagne. Zoller und Heitzmann ont profité de l’occasion offerte par la fin des essais pour remercier l’équipe projet réunie autour de Peter Hunkel au nom d’EADS pour cette grande réussite technologique.

  • La technologie des drones est prête à décoller immédiatement

Rolf Wirtz, responsable de la conception et du développement du démonstrateur de drone en tant que directeur du département Operations chez EADS Military Air Systems, a dévoilé quelques détails techniques après la fin de la phase d’essai du démonstrateur technologique d’EADS : « Le banc volant a une longueur de plus de huit mètres, une envergure de plus de sept mètres et il affiche une masse maximale décollable d’environ 3 tonnes. L’appareil, qui est propulsé par un réacteur Canada de Pratt & Whitney de 14 kilo-Newton de poussée à fonctionnement autonome a été suivi pendant le premier vol uniquement pour les besoins de la sécurité aérienne à partir d’une station au sol située sur l’aérodrome de San Javier. »

Maquette du Barracuda exposée sur le stand du BWB pendant le salon aéronautique ILA 2006. Photo © Joël-François Dumont.

Maquette du Barracuda exposée sur le stand du BWB pendant le salon ILA 2006

Ce banc volant présente un grand nombre de caractéristiques technologiques d'avant-garde, même si pour les systèmes de base, on a fait appel à de nombreux composants disponibles sur étagère. « La structure de l’aéronef sans pilote est entièrement réalisée en matériau composite à fibres de carbone. Elle a été fabriquée dans l’usine d’Augsbourg sur la base d’un nouveau brevet EADS. Les ailes qui sont également en fibre de carbone ont été réalisées dans l’usine EADS de Getafe près de Madrid. À l’exception du train d’atterrissage, nous avons affaire ici à un aéronef électrique qui, contrairement aux avions conventionnels, peut donc se passer d’éléments hydrauliques, utilisant en contrepartie des vérins électromécaniques » a-t-il ajouté.

Prototype expérimental utilisé pour le vol d'essai présenté au public au Salon aéronautique de Berlin ILA 2006. (Photo © EADS).

Prototype expérimental présenté au Salon aéronautique de Berlin ILA 2006. (Photo © EADS)

Les systèmes sans pilote doivent obligatoirement pouvoir disposer d’une transmission de données entre l’appareil et la station sol quasi infaillible et résistante au brouillage ainsi que d’un système de guidage et de pilotage automatique. Cette exigence a pu être remplie entre autres en développant et en intégrant un triple dispositif de navigation et de pilotage automatique. En tant que plate-forme technologique, le démonstrateur est conçu pour être mis en œuvre aisément afin de pouvoir tester les charges utiles les plus diverses. À cet effet, l’avionique a été conçue selon une structure modulaire ouverte facilitant ainsi l’intégration de nombreux senseurs dans le véhicule porteur. Dans l’état actuel des prévisions, cela inclut les senseurs optroniques et infrarouges, les dispositifs de marquage de cible par faisceau laser, les détecteurs d’émission électromagnétique (Emitter Locator Systems, ELS) et les radars modernes à ouverture synthétique. Ceux-ci trouveront place selon un concept multisenseurs dans la soute. Par ailleurs, il est aussi possible d’équiper le banc volant pour tester des armements.

Original UAV experimental vehicle presented at the ILA Berlin Airshow 2006 (EADS © Photo).

Prototype expérimental présenté au Salon aéronautique de Berlin ILA 2006. (Photo © EADS)

Bien que le drone expérimental ne soit pas un produit de niveau série, EADS pourra, seul ou avec des partenaires européens, en tirer des enseignements de grande valeur dont profiteront les drones des prochaines générations. Grâce au démonstrateur, EADS Military Air Systems acquerra une expérience pratique dans le domaine de l’interopérabilité des drones dans le cadre d’opérations réseau-centrées menées selon les tout derniers critères de l’OTAN de même que lors de missions autonomes en liaison avec d’autres moyens et systèmes de combat aériens. Selon EADS Military Air Systems, le démonstrateur ouvrira la voie en matière de certification de drones évoluant dans l’espace aérien contrôlé et de réalisation de drones intelligents –passant par exemple de manière autonome de la fonction de surveillance d’une zone donnée à la fonction renseignement– et il fournira ainsi aux clients militaires des aides à la prise de décision. Grâce au banc volant, l’industrie aérospatiale européenne sera en mesure de tenir sa place parmi les acteurs principaux au niveau de ces technologies d’avenir de première importance.

Prototype expérimental présenté au Salon aéronautique de Berlin ILA 2006. (Photo ILA).

Prototype expérimental présenté au Salon aéronautique de Berlin ILA 2006. (Photo © ILA)

Military Air Systems (MAS) est le centre de compétence d’EADS pour tous les systèmes d’armes aériens, avions et drones, et constitue une unité opérationnelle intégrée de la division d’EADS Defence & Security Systems (DS).

La division Defence and Security d’EADS qui a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 5,6 milliards d'euros en 2005 et emploie actuellement près de 23 000 personnes dans neuf pays, constitue le pôle défense et sécurité du groupe EADS. En tant qu’intégrateur de grands systèmes, cette division propose des solutions intégrées répondant aux nouveaux défis que doivent relever les forces armées et les organes de sécurité nationale. Elle intervient dans de nombreux domaines d’activité, parmi lesquels les systèmes aériens intégrés de combat et de mission, avec et sans pilote, ainsi que les services de formation associés. Son périmètre englobe de plus les systèmes de missiles et de gestion interarmes du champ de bataille, des solutions de sécurité du territoire, les réseaux sécurisés, l’électronique de défense, les senseurs et l’avionique ainsi que les prestations connexes.

Leader mondial de l’aéronautique, de l’espace, de la défense et des services associés, EADS a enregistré un chiffre d’affaires de 34,2 milliards d’euros en 2005 et emploie plus de 113 000 personnes à travers le monde.

Contact :

  • Wolfram Wolff -- EADS Military Air Systems -- Tel.: +49 (0) 89 607 25711

Voir également:


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact