Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

MBDA : de champion européen à leader mondial

MBDA : de champion européen à leader mondial

Discours d'Antoine Bouvier, CEO de MBDA lors de l' inauguration du nouveau site de MBDA au Plessis-Robinson le 7 janvier 2007. Source : MBDA.

Monsieur le Ministre,
Monsieur le Président d’EADS,
Monsieur le Préfet des Hauts de Seine,
Messieurs les Officiers généraux, Monsieur le Délégué général pour l’armement,
Mesdames, Messieurs, chers amis,

Antoine Bouvier, CEO de MBDA pendant son allocution -  Photo © Joël-François Dumont.

Antoine Bouvier, CEO de MBDA pendant son allocution

C’est un très grand honneur que vous faites à MBDA, Monsieur le Ministre, de venir inaugurer notre nouveau site du Plessis-Robinson. Vous témoignez ainsi de votre intérêt et de votre engagement pour l’industrie de défense, dans un site qui symbolise l’intégration industrielle et la performance technologique. Je vous en remercie au nom de l’ensemble du personnel.

Le site du Plessis est le double symbole d’une très forte intégration :

- intégration française d’abord, car le site du Plessis est l’héritier des sites de Vélizy (Matra) et de Châtillon (Aerospatiale), sites de la région parisienne où sont nés les plus beaux fleurons de la production mondiale des missiles dont l’Exocet, le Magic, le Milan et le Mica ;

Le ministre de la défense, Hervé Morin, visite les nouveaux ateliers - Photo MBDA © Fréderic Watbled.

Le ministre de la défense, Hervé Morin, visite les nouveaux ateliers

- intégration européenne également, car MBDA, née il y a six ans de la fusion des meilleures sociétés missilières française, britannique, italienne et allemande, apparaît aujourd’hui comme la société européenne intégrée de référence dans le domaine de la défense. MBDA est devenue sans conteste un champion européen et mondial en matière de systèmes de missiles.

Ce nouveau site unique de la région parisienne, qui réunit près de 3.000 personnes sur 70.000 mètres carrés, a été conçu comme un outil tourné vers l’avenir, avec les moyens les plus performants, comme son centre de simulation technico-opérationnel qui relie d’ores et déjà tous nos sites implantés en France, au Royaume-Uni, en Italie et en Allemagne, des moyens d’essais et salles d’intégration dont vous venez d’avoir un aperçu, et où s’élaborent déjà les systèmes qui défendront demain notre pays.

Ce site est également le symbole de la performance technologique, qui se place au meilleur niveau mondial. Citons notamment les systèmes de défense antiaérienne avec la famille Aster/PAAMS, les missiles de croisière avec la famille Scalp/Scalp Naval et les missiles air-air avec demain le missile METEOR.

Le ministre de la défense, Hervé Morin, visite les nouveaux ateliers - Photo MBDA © Fréderic Watbled.

Le ministre de la défense, Hervé Morin, visite les nouveaux ateliers

Je tiens à souligner que le développement de MBDA depuis sa création est certes une réussite industrielle dont nous pouvons légitimement être fiers, mais de manière plus importante encore, un atout fondamental pour la posture de défense de la France et de l’Europe. Certes, il n’appartient pas à l’industrie de définir la politique de défense des nations, mais elle doit constituer un partenaire solide et fiable du dispositif de défense global de notre pays. Une industrie de défense comme la nôtre doit donc être performante, autonome et forte.

  • Performante, car elle doit être capable de proposer aux forces armées européennes les réponses les plus adaptées sur le plan coût/efficacité à la satisfaction de l’ensemble des besoins opérationnels exprimés par nos forces et au traitement de toutes les menaces auxquelles elles doivent faire face.

  • Autonome, car regroupant l’essentiel de l’industrie missilière européenne, elle assume des responsabilités particulières envers les forces armées européennes. Celles-ci doivent en effet pouvoir compter sur nous pour fournir les systèmes de missiles, instruments de souveraineté par excellence.

Forte, car elle doit sans cesse faire face à des défis techniques, technologiques et industriels de plus en plus ambitieux dans un environnement concurrentiel toujours plus agressif, notamment sur les marchés export.

Hervé Morin s'entretient avec Antoine Bouvier - Photo MBDA © Fréderic Watbled.

Le ministre Hervé Morin s'entretient avec Antoine Bouvier

C’est la raison, Monsieur le Ministre, pour laquelle MBDA est toute entière tendue vers la recherche de l’efficacité. Nos efforts en matière d’innovation ne visent en effet pas la performance pour la performance, mais l’innovation doit être au service de l’efficacité opérationnelle. L’innovation doit garantir aux forces armées un avantage par rapport à leurs adversaires. L’innovation chez nous est synonyme non pas de sophistication excessive mais d’optimisation et de juste besoin. Une garantie pour le client européen, et d’abord pour le client français, mais également un atout essentiel en matière de compétitivité pour les marchés à l’exportation dont nous avons absolument besoin pour maintenir et développer notre leadership mondial. L’export est une partie intégrante de notre modèle économique et la garantie pour les clients européens de notre pérennité. Pour réussir sur ses marchés export, MBDA doit pouvoir bénéficier d’un soutien entier des services officiels, et d’un engagement politique fort des autorités gouvernementales des quatre pays dont elle est issue.

Satisfaire le client domestique et le client export n’est en rien contradictoire, au contraire. L’exigence croissante d’interopérabilité au sein de grandes coalitions multinationales, tant dans leurs composantes aériennes, navales que terrestres, fait de MBDA, entreprise pleinement européenne, un acteur idéalement placé pour faciliter cette communalité des équipements et des systèmes. Et le même souci d’interopérabilité prévaut chez les alliés et partenaires de la France et des autres pays européens présents dans MBDA en Asie, en Afrique ou dans le monde arabe.

Antoine Bouvier, CEO de MBDA durant son allocution - Photo © Joël-François Dumont.

Antoine Bouvier, CEO de MBDA durant son allocution

Le succès de notre entreprise repose enfin sur un dialogue permanent avec les utilisateurs, pour comprendre et anticiper leurs attentes pour dégager des convergences dans l’expression des besoins opérationnels permettant de lancer des programmes en coopération, pour proposer enfin un juste produit au juste prix.

Sur un plan plus large, nous souhaitons contribuer de façon utile au grand travail de réflexion collective lancé autour du Livre Blanc en France, afin d’éclairer les autorités gouvernementales sur les capacités des industriels à s’adapter à l’évolution de la politique de défense de la France et sur les conséquences des options envisageables sur l’outil de défense de notre pays. Les orientations générales données aux rédacteurs du Livre Blanc, plus particulièrement la volonté clairement affirmée d’inscrire ce travail dans une perspective résolument européenne, correspondent parfaitement à la vision de MBDA. Notre société pourrait ainsi offrir aux autorités françaises un vecteur des plus efficaces pour la mise en œuvre de la nouvelle politique industrielle de défense de la France.

Hervé Morin dévoile la plaque en présence de Louis Gallois et d'Antoine Bouvier - Photo Roland Pellegrino © ECPAD.

Hervé Morin dévoile la stèle inaugurale en présence de Louis Gallois et d'Antoine Bouvier

Photo © Joël-François Dumont.

Monsieur le Ministre, MBDA est fière de ses compétences et de ses capacités. Le capital humain dont vous avez eu ici un rapide aperçu en découvrant le site du Plessis-Robinson, ces quelque 11 000 hommes et femmes répartis principalement sur quatre pays, constituent une richesse essentielle de notre patrimoine technologique et industriel, un atout majeur pour affronter les défis de l’avenir avec confiance et sérénité. Nous nous voulons un acteur à part entière de la communauté de défense, tant au niveau national qu’au niveau européen. Vous pouvez compter, Monsieur le Ministre, sur l’engagement, le dévouement et le professionnalisme des équipes de MBDA.

Je vous remercie.

Le nouveau siège de MBDA - Photo © Joël-François Dumont.

Le nouveau siège de MBDA

  • MBDA, leader mondial des systèmes de missiles a regroupé ses trois sites de la région parisienne en un seul.

La société MBDA a réuni l’ensemble de ses équipes en région parisienne sur un seul site. La ville du Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine) a été choisie pour accueillir, dans la zone industrielle de la Boursidière, les 2.600 salariés de l’entreprise auparavant répartis sur trois sites.

Le nouveau site MBDA du Plessis-Robinson, dont la construction avait démarré fin 2005, dispose aujourd’hui d’une surface totale de 70 000 m2, dont 50 000 m2 de bureaux répartis en 5 bâtiments.

Héritée de l'histoire d'Aerospatiale et de Matra BAe Dynamics, sociétés fondatrices de MBDA France, la dispersion sur trois sites (deux sites à Vélizy Villacoublay - Yvelines - et un site à Châtillon - Hauts-de-Seine) était pénalisante depuis l’intégration de la société en 2001. L’idée d’un site unique s’est imposée par les multiples avantages offerts : rationalisation des moyens, optimisation de son fonctionnement et renforcement de l’unité de l’entreprise.

Vue aérienne du nouveau siège du Plessis-Robinson - Photo MBDA © Fréderic Watbled.

Vue aérienne du nouveau siège du Plessis-Robinson

Le rassemblement des équipes a été décidé afin de développer les synergies opérationnelles et techniques. Les équipes Programmes et Technique ont donc été regroupées dans des bâtiments dits “métiers”, à proximité immédiate du bâtiment “prototypes et essais” où sont étudiés les derniers développements des programmes Aster, Storm Shadow/SCALP, Exocet, etc.

Les infrastructures mises en place ont été définies pour s’adapter aux nouvelles conditions des activités industrielles et techniques de MBDA. Elles permettent une plus grande réactivité, un travail en équipes pluridisciplinaires, une organisation plus mobile, le tout grâce à des locaux facilement reconfigurables.

La conception architecturale permet ainsi de s’adapter au mieux aux différentes phases de la vie de projets. A titre d’illustration, c’est actuellement le cas du programme SCALP Naval, au profit duquel MBDA a été capable de réunir rapidement une centaine de personnes sur un même “plateau”.

Le site du Plessis-Robinson offre donc un cadre de travail moderne à l’image des activités de haute technologie de MBDA.

Le nouveau siège de MBDA - Photo © Joël-François Dumont.

La Direction de MBDA a également veillé à l’ensemble des aspects sociaux. Les salariés disposent en effet d’un bâtiment où sont regroupés les restaurants et les activités du Comité d’Entreprise sur plus de 6000 m2. Par ailleurs, MBDA a voulu favoriser la politique de recrutement et de fidélisation, en offrant des services à ses salariés comme une conciergerie “d’entreprise” ainsi que des places de crèche et de halte-garderie à proximité immédiate du site.

  • La nouvelle adresse de MBDA en région parisienne est donc : MBDA France, 1 avenue Réaumur, 92358 Le Plessis-Robinson Cedex, France, Tél : + 33 (0)1.71.54.10.00.

Le site du Plessis-Robinson est aujourd’hui le plus important de MBDA. Le groupe emploie 10 400 salariés en Europe et dans le monde, dont plus de 4 800 en France.

Avec un chiffre d'affaires annuel de plus de 3 milliards d'euros, un carnet de commandes de plus de 13 milliards d'euros et plus de 70 clients dans le monde, MBDA est un leader mondial des systèmes de missiles. MBDA dénombre 45 programmes de systèmes de missiles et de contre-mesures en service opérationnel à ce jour et a montré ses compétences de maîtrise d’œuvre dans la direction de grands programmes de défense multinationaux.

La société MBDA est détenue à droits égaux par BAE SYSTEMS (37,5 %), EADS (37,5 %) et FINMECCANICA (25 %).

Voir également :

 

 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact