Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Madame Bhutto, les élections et le contre-terrorisme...

Madame Bhutto, les élections et le contre-terrorisme...

Ce billet de Richard Labévière [1] rédacteur en chef de la revue Défense [2] est rediffusé ici avec l'aimable autorisation de son auteur (©). Paris, le 1er février 2008.

Bonne année, bien-sûr, en vous souhaitant, à vous et vos proches, une santé solide et les meilleures choses pour les temps qui viennent. Nous reviendrons dans notre prochaine livraison, il va sans dire, sur la création d’un nouveau Conseil de défense et de sécurité nationale, annoncé le 3 janvier dernier par l’Elysée. En attendant, nous n’échappons pas au Pakistan dont nous disions - ici même en novembre dernier - que l’évolution était autrement plus préoccupante que celle du dossier iranien.

Richard Labévière. Photo © European Security.Revue défense N°131 datée de janvier-février 2008.

Il est éblouissant que la mort de Benazir Bhutto, le 27 décembre dernier, contresigne la faillite de Washington la plus symbolique depuis la chute de Saïgon. Cet événement tragique accroche un chainon supplémentaire, sans doute pas le dernier, à la spirale d’échecs inaugurée par l’expédition anglo-américaine en Irak au printemps 2003. Cette progression anomique, non maîtrisée de la politique étrangère de l’administration Bush se nourrit d’un triple échec.

1) Tout d’abord, c’est la fameuse « guerre globale contre la terreur » qui aboutit en rase campagne, dans les terrains vagues d’une absence d’objectifs clairement déterminés. A mauvais diagnostic mauvais traitement, tant il est vrai qu’avoir à ce point voulu vendre au monde entier la fantasmagorie d’une menace « globale », cohérente et construite à la manière d’un introuvable Kominterm islamiste au mépris des situations régionales et locales, il n’est pas surprenant que le traitement ait aggravé le mal au lieu de l’atténuer. Le terrorisme n’est pas une substance mais un flux. Inutile de relire Clausewitz pour savoir qu’on ne fait pas la guerre à un « mode opératoire » mais à un ou des ennemis clairement identifiés. Aussi, ce n’est pas verser dans l’anti-américanisme primaire que de constater – aujourd’hui comme cela fut fait hier – que nos amis américains ont clairement contribué à fabriquer le mal contre lequel ils prétendaient vouloir lutter.

2) Ensuite, il y a cette aberration, pour quiconque fréquente un tant soit peu les pays du monde arabo-islamique, de cette politique dite du « Grand-Moyen-Orient » rêvant de « démocratiser » un arc de 22 pays allant des côtes du Maroc aux confins du Pakistan. On peut organiser, toutes les semaines, des votations en Irak, en Afghanistan ou au Pakistan en espérant ainsi vouloir leur imposer une démocratie à l’occidentale, il est bien clair qu’on ne transformera jamais ces mêmes pays pour autant en modèles de Confédération helvétique. Comme on ne fait pas le bonheur des autres contre leur volonté, on ne changera pas la nature institutionnelle, sociale, culturelle et politique des pays en question sans leur participation active et sans davantage de réalisme diplomatique pour d’abord tenter de résoudre les crises proches orientales au premier rang desquelles le conflit israélo-palestinien.

3) Enfin, et c’est peut-être le plus grave et le plus dommageable, cette géostratégie de Docteur Folamour sape durablement les fondements même de l’idée de « démocratie ». Sans même s’appesantir sur les mensonges d’Etat, sur les péripéties d’Abou Graïb ou sur celles des arrestations et détentions arbitraires effectuées par une CIA outrepassant toutes les règles internationales, la question se pose de savoir quelle image donnent les Etats -Unis des libertés civiles et politiques si chères à nos démocraties occidentales. Faut-il rappeler ici que le retour dans son pays de Madame Bhutto a été concocté par le Département d’Etat, que d’en faire une « madone de la démocratie » a été très exagéré, aurait dit Marc Twain, et que le régime de Pervez Moucharraf, a lui-même installé le terrorisme au cœur de la société pakistanaise ? Faut-il rappeler aussi que l’enquête sur l’assassinat des 11 ingénieurs et techniciens français de la DCN, commis le 2 mai 2002 à Karachi, a proprement été étouffée par les services pakistanais, les mêmes ayant favorisé l’émergence des Taliban et continuant à les aider, tout comme les factions armées engagées au Cachemire contre l’armée indienne ?

N’ayant visiblement rien appris ni rien oublié, le ministre américain de la défense, Robert Gates, affirme que « le Pakistan est devenu la cible prioritaire d’Al-Qaïda ». Depuis le 11 septembre 2001, on nous redit la même chose de la Corne, du Sahel, des Moyen et Extrême Orient… demain du Pôle nord, peut-être… A continuer ainsi à prendre l’effet pour la cause, on ne fait sûrement progresser ni la démocratie, ni la paix, ni la stabilité mondiale, encore moins le contre-terrorisme qui a besoin d’adapter et de renouveler - en permanence - ses analyses, ses méthodes et ses moyens afin de fournir les réponses les plus adéquates à une menace rhizomatique : polymorphe, fluide, décentralisée et enracinée. Malheureusement, nous en reparlerons…

Richard Labévière

[1] Auditeur à l'Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN) de l'AA 56.

[2] N° 131 daté de janvier-février 2008. Défense est la revue bimestrielle de l'Union des Associations des Auditeurs de l'Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN). Abonnements: BP 41-00445 Armées.

Voir l’article de Jean-David Lévitte, à l’époque ambassadeur de France à Washington: "The Choice of Words Is Never Meaningless" à l'Elliot School of International Affairs, Georges Washington University. Source: Ambassade de France, Washington D.C., 10 Octobre 2003.


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact