Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

2007

2007 : Une troisième année record pour les Falcon de Dassault

Le Conseil d'Administration de Dassault Aviation, réuni le 20 février 2008 sous la présidence de Charles Edelstenne, a arrêté les comptes de l'exercice écoulé. Le lendemain, son PDG a commenté à Saint-Cloud devant la presse les résultats de 2007 avant de répondre aux questions des journalistes. Premiers constats : l'engouement pour les avions d'affaires est une des conséquences de la mondialisation. Le marché s'est donc mondialisé. Auparavant, les Etats-Unis à eux seuls disposaient de 75% du parc d'avions d'affaires. Aujourd'hui, ce chiffre n'est plus que de 25 à 20%. Les hommes d'affaires chinois, brésiliens, européens, russes ou indiens pour qui aussi "time is money" ont besoin de moyens de transports privilégiés. Le marché s'est donc déplacé. Pour avoir su prévoir cette évolution et construire des avions plus petits de 20% en moyenne que ses concurrents, donc moins gourmands en carburant - moins de10 litres aux 100km par passager, Dassault Aviation a réussi à un moment particulièrement difficile préserver à la fois son outil de production tout en consolidant ses résultats (6.265 M€ en 2007, contre 5295 en 2006, 4526 en 2005, 4019 en 2004 et 2416 en 2003). Sources : Dassault (Service des relations Extérieures et de la Communication) et European-Security.

Charles Edelstenne durant sa conférence de presse. Photo © Joël-François Dumont.

Charles Edelstenne durant sa conférence de presse

  • Des résultats consolidés en 2007

1) Les prises de commandes ont été consolidées : elles s'élèvent à 6,26 Milliards d'Euros. Avec la commande ferme de 212 Falcon, un record historique a été atteint. Le précédent record était de 158. 70 ont été livrés en 2007.
2) Le chiffre d'affaires a été consolidé : il s'élève à 4,08 Milliards d'Euros, dont 57% pour les avions d’affaires.
3) Le résultat opérationnel a été consolidé : le bénéfice opérationnel consolidé s'établit à 503 Millions d'Euros. La rentabilité opérationnelle s'établit à 12,3 %. Enfin,
4) Le bénéfice net a été consolidé : Pour le Groupe et part du Groupe, il s'établit à 382 Millions d'Euros. La rentabilité nette est de 9,4 %. Le bénéfice net consolidé par action est de 37,8 €.

  • Dividende

Le Conseil d'Administration soumettra à l'approbation de l'Assemblée générale des Actionnaires du 23 avril 2008 la distribution d'un dividende total de 107 Millions d'Euros, soit 10,6 euros par action.

Charles Edelstenne durant sa conférence de presse. Photo © Joël-François Dumont.

  • Un succès continu

Pour Charles Edelstenne, « ces résultats montrent combien de nombreuses régions du monde commencent à mesurer le bénéfice qu'elles peuvent retirer de l'aviation d'affaires » a déclaré Charles Edelstenne pour qui « la croissance mondiale qui a conduit à trois années de ventes record s’est amorcée il y a quelques années lorsque des marchés comme l’Europe, la Russie, le Brésil et la zone Asie Pacifique sont entrés dans une phase d’expansion très rapide » ... « L’Inde et le Moyen-Orient ont aujourd'hui rejoint ces marchés en forte croissance. Les ventes de Dassault s’équilibrent aujourd’hui entre ces pays et des marchés traditionnellement plus importants comme les Etats-Unis ». la mondialisation a eu pour conséquence de déplacer le marché.

Ce succès de Dassault depuis plusieurs années tient à plusieurs facteurs. « Nos modèles sont aujourd'hui parfaitement adaptés aux besoins de nos clients. A une époque où le prix du carburant est très élevé, ils tirent profit de leur faible niveau de consommation carburant comparé aux avions concurrents. En outre, ils présentent de larges cabines confortables et bien adaptées aux vols de longue durée, de plus en plus courants aujourd’hui. Leur forte valeur à la revente constitue également un argument de poids d'un point de vue financier.» a déclaré Jean Rosanvallon, président-directeur général de Dassault Falcon Jet.

  • 2007 : des étapes décisives :

Sur le plan civil : Certification et premières livraisons du Falcon 7X et lancement du Falcon 2000LX.

Charles Edelstenne durant sa conférence de presse. Photo © Joël-François Dumont.

La double certification EASA et FAA du Falcon 7X, le 27 avril 2007, restera sans aucun doute l'un des faits les plus marquants de l'année. « La certification marque une étape importante dans la vie d’un avion. Mais lorsque cet avion concentre autant d'innovations et d'avancées technologiques, cet événement fait date » a souligné Charles Edelstenne.

C'est au salon EBACE de Genève que Dassault a lancé le dernier né de sa gamme, le Falcon 2000LX. Dérivé de son "best seller", le 2000EX, ce nouvel appareil doté de "winglets" offre un rayon d’action de 4 000 nm à Mach 0,80, et la meilleure vitesse de montée de sa catégorie, soit 41 000 pieds en moins de 18 minutes. La conception d'un nouveau type de "winglet" particulièrement optimisé a été réalisée en partenariat avec la société Aviation Partners. Son adoption sur la voilure du Falcon 2000EX permet une réduction de traînée de 5% et offre une amélioration correspondante des performances notamment en terme de rayon d'action.

Un mois après cette annonce, la compagnie saoudienne National Air Service (NAS) a commandé 20 Falcon 2000LX, ce qui représente l’un des plus gros contrats de ventes d’avions d’affaires réalisé au Moyen-Orient.

2007 fut également une année importante pour un autre modèle de la famille Falcon 2000. En juin, le Falcon 2000DX a en effet effectué son premier vol à Bordeaux-Mérignac. Les pilotes d’essais Denis Garnier et Hervé Laverne étaient aux commandes lors de ce premier vol qui a duré 2 heures et 15 minutes. Le Falcon 2000DX, d’un rayon d’action de 3 250 nm, a été certifié par l’EASA et la FAA à l'automne dernier. Le premier avion entrera en service très prochainement.

Enfin, la série Falcon 900 a elle aussi franchi un cap important. En novembre, le 400ème Falcon 900, un Falcon 900DX, a été livré au groupe chinois CITIC. Le Falcon 900, lancé en 1981, a effectué son premier vol en 1984. Tous les Falcon 900 construits depuis sont toujours en service aujourd’hui.

  • Le client d'abord

L’ouverture, en 2007, du nouveau Centre d'assistance technique Falcon de St Cloud permet de renforcer encore la qualité du support offert à tous les opérateurs Falcon . Ce centre d'assistance représente un nouveau concept de support aux clients et tire parti des dernières technologies en matière de communication et de systèmes d'informations. Il garantit aux clients des solutions de dépannage rapides et complètes grâce à un accès en temps réel à l'ensemble des informations techniques et commerciales relatives à la flotte et aux avions clients... Le centre de Saint-Cloud travaillant en coordination complète avec le personnel d’assistance technique Falcon de Teterboro dans le New Jersey, et celui du site de Boise dans l’Idaho, également inauguré en 2007.

  • Sur le plan militaire :

L'année 2007 aura été marquée par plusieurs événements. Notamment, par l'engagement de Rafale de l'Armée de l'Air et de la Marine en Afghanistan avec des tirs d'armements guidés laser. En présence de l'Amiral Alain Oudot de Dainville qui a quitté le 4 février dernier ses fonctions de Chef d'Etat major de la Marine (CEMM), des exercices réussis d'appontage et de catapultage du Rafale Marine se sont déroulés avec succès sur le porte-avions américain USS Enterprise. En dehors des Rafale livrés à l'armée de l'Air et à la Marine, 15 Mirage 2000-5 ont été livrés à la Grèce en 2007. la France ne représentant sur le plan militaire que 22% du chiffre d'affaires consolidé, contre 21 à l'export et 57 à la famille Falcon.

En ce qui concerne le Rafale, Charles Edelstenne s'est voulu confiant. Il reste encore 15 à 20 ans de production. D'ici là, la situation à l'exportation pourrait très bien changer. Les principaux clients étant ceux qui ne « peuvent pas ou qui ne veulent pas acheter américain ou ceux qui veulent avoir une double source ». En juillet prochain, l'accord avec la Lybie pourrait bien enfin ouvrir la voie à l'exportation d'un avion de combat que tous les pilotes français ou étrangers qui l'ont piloté s'accordent à reconnaître comme exceptionnel.

Voir également :

Contacts :

    France: Dassault Aviation, 78 Quai Marcel Dassault – 92552 Saint-Cloud Cedex 300 – France
    Corporate: Yves Robins +33 1 47 86 90 -- Avions civils: Vadim Feldzer +33 1 47 11 44 13

    U.S.: Ralph Aceti +1-201-541-4585 -- Andrew Ponzoni +1-201-541-4588
    Dassault Falcon Teterboro Airport, Box 2000 – South Hackensack, NJ 07606

Crédit photos Diaporama :

1) Portrait de Charles Edelstenne, président-directeur général de Dassault Aviation. Photo A. Février © Dassault Aviation.
2) Tanagra, le 23 novembre 2007 : livraison du dernier Mirage 2000-5 à l'armée de l'air grecque (HAF). Photo K. Dimitrelis © Dassault Aviation.
3) Rafale en vol en Afghanistan. Photo A. Jeuland © Sirpa Air.
4) Rafale biplaces en vol en configuration Air-Sol. 2 Scalp, 2 missiles Mica, 3 bidons de 2000 litres.  Photo K. Tokunaga © Dassault Aviation
5) Deux Rafale en vol. Devant : Rafale monoplace en configuration Air-Air. 6 missiles Mica, 3 bidons de 1250 litres. Derrière : Rafale biplaces en configuration Air-Sol. 2 Scalp, 2  missiles Mica, 3 bidons de 2000 litres. Photo K. Tokunaga © Dassault Aviation.
6) Deux Rafale en vol. Devant : Rafale biplaces en configuration Air-Sol. 2 Scalp, 2 missiles Mica, 3 bidons de 2000 litres. Derrière : Rafale monoplace en configuration Air-Air. 6 missiles Mica, 3 bidons de 1250 litres. Photo K. Tokunaga © Dassault Aviation.
7) Cockpit du Rafale en vol. Photo Alex Paringaux © Dassault Aviation.
8) Saint-Cloud : conception Rafale au bureau d'études. Photo A. Février © Dassault Aviation.
9 et 10) Vue d'artiste du nEUROn (démonstrateur technologique d'UCAV). Photo M. Alleaume © Dassault Aviation.
11) Conception PLM du démonstrateur d'UCAV européen nEUROn. Photo A. Février © Dassault Aviation.
12 et 13) Falcon 2000DX en vol. Photo P. Bowen © Dassault Aviation.
14) Falcon 900 EX : Photo P. Bowen © Dassault Aviation.
15 et 16) Falcon 7X numéro 5 en vol. Photo C. Slattery © Dassault Aviation.
17) Le 25 mai 2005, au large d'Atlantic Ocean (USA), dans le cadre de la NRF, un Rafale Marine ayant décollé du Charles de Gaulle a effectué un "touch-and-go" sur l'USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69), porte avions nucléaire américain de la classe Nimitz lors de l'exercice Multinational Maritime 05-1 pour la NRF. Photo U.S. Navy © Airman Peter Carnicelli.
18 et 19) Deux Rafale Marine ont apponté et ont été catapultés sur l'USS Enterprise - "Big E" - le 23 juillet 2007 au large de Toulon. Photo U.S Navy © Mass Communication Specialist Seaman Brandon Morris.
 


 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact