Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

La Chine s

La Chine s'éveille et l'ONU se réforme

Ce billet de Richard Labévière, rédacteur en chef de la revue Défense [1] est rediffusé ici avec l'aimable autorisation de son auteur. Paris, le 22 mars 2005.©

« Ensemble, l'Inde et la Chine peuvent redessiner l'ordre du monde », a lancé le Premier ministre indien – le 11 avril dernier à New Delhi en recevant son homologue chinois. Il faut remonter à 1955 - l'année de la conférence de Bandung - pour voir Chou-en-Laï visiter Nehru et jeter les bases du mouvement des non-alignés. Et l'euphorie qui a accueilli le Premier ministre chinois Wen-Jiabao, entamant une visite de quatre jours en Inde prend justement des allures de reconfiguration planétaire, rien de moins. Rien de moins pour peu que les deux géants acceptent d'aplanir des différends frontaliers qui empoisonnent leurs relations bilatérales depuis près de quarante ans, Pékin et New Delhi s'étant même livré une petite guerre en 1962.

L'Inde accuse Pékin d'occuper 38 000 km2 du Cachemire qu'elle dispute au Pakistan, une occupation hautement stratégique qui permet à l'armée chinoise des liaisons entre le Xinxiang et le Tibet. Pour sa part, Pékin revendique la totalité de l'État septentrional indien de l'Arunachal Pradesh - quelque 90.000 km2 - et lorgne aussi sur le Sikkim; à l'Est de l'Inde. Coincée entre le Bhoutan et le Népal, cette petite principauté himalayenne a été rattachée à l'Inde en 1975. Pour surmonter ces différents contentieux, les deux Premiers ministres ont signé un texte, qui outre une langue très en bois, fixe une vraie Feuille de route devant ouvrir la voie à une coopération économique, technologique et, à terme stratégique.

« La coopération entre l'Inde et la Chine est à l'image de deux pagodes», a expliqué le chef du gouvernement chinois, «l'une représente le hardware, l'autre le software. Si nous combinons les deux, nous occuperons une position de leader dans le monde ». Fin de citation. Les deux pays se sont fixé de faire atteindre à leurs échanges commerciaux un seuil de 20 milliards de dollars d'ici 2008. Et parmi la dizaine d'accords signés en avril par les responsables indiens et chinois figurent, outre un protocole d'accord pour relancer le projet d'une intégration financière, la création d'une zone de libre-échange d'un marché de près de deux milliards et demi de consommateurs, soit un tiers de la population mondiale. L'émergence de cet axe Pékin-Delhi ouvre de nouvelles perspectives stratégiques: allié indéfectible du Pakistan, la Chine propose désormais aux Indiens son chasseur JF-17 pour contrer les offres américaines de F-16 et F-18. A Gwadar, au sud-est du Pakistan, la Chine est en train de construire une grande base aéronavale qui rayonnera sur la mer d'Arabie et l'Océan indien. Face à cette expansion stratégique chinoise, les États-Unis continuent de vendre des chasseurs-bombardiers au Pakistan. Washington poursuit son indéfectible soutien au développement des armements nucléaires pakistanais parce que… et c’est l’obsession des stratèges du Pentagone : l’avenir du monde se joue – ici – aux marches de l’Empire du milieu

En mars, Pékin a légalisé l’usage de la force « en dernier recours » contre Taïwan, si l’île rebelle venait à proclamer son indépendance. L’Assemblée populaire nationale (ANP) a adopté une loi « anti-sécession », compliquant singulièrement le processus de levée de l’embargo européen sur les ventes
d’armes agendé pour juillet prochain. Durant cette même période s’est exprimée, un peu partout en Chine, une forte poussée de fièvre antijaponaise. La sortie au Japon d’un manuel d’histoire faisant l’impasse sur les atrocités commises par l’armée impériale nipponne entre 1937 et 1945 a ravivé d’autres plaies. L’annonce par Tokyo de la décision d’accorder des droits de forage à des compagnies pétrolières nipponnes en mer de Chine orientale, dans une zone à la souveraineté contestée par Pékin, n’a pas contribué, loin s’en faut, à décrisper la situation. Dans la même mer, un autre conflit territorial empoisonne la relation sino-japonaise : celui de l’archipel des Senkaku et des îles Diaoyu.

Enfin, dans la perspective de la réforme des Nations unies, et plus précisément sur le dossier sensible de l’élargissement du Conseil de sécurité, la Chine – qui occupe un des cinq sièges permanents – s’est prononcée pour une intégration de l’Allemagne mais s’oppose farouchement à un telle éventualité pour le Japon. Gageons que cette position ne bloque pas l’ambitieux programme de réformes annoncé en mars dernier par le Secrétaire général de l’ONU Kofi Annan. L’ouverture de ce chantier du millénaire [2] aura lieu en septembre prochain, lors de la 60ème assemblée générale de l’Organisation.[3]

Richard Labévière

[1] Billet du rédacteur en chef de Défense, N°115, daté de Avril-mai 2005, revue bimestrielle de l'Union des Associations des Auditeurs de l'Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN), réalisée par des bénévoles, « auditeurs » de l'IH. Abonnements: BP 41-00445 Armées.

[2] « L’ONU à l’épreuve », dossier de la revue « Questions internationales », N°11 daté de janvier-février 2005.

[3]  Voir le dossier du N°115 consacré à « La Gendarmerie en mouvement ».

Du même auteur, lire également :

 

 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact