Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

La douleur n

La douleur n'étouffe pas la palpitation de la fierté

Homélie prononcée par Monseigneur Luc Ravel, évêque aux armées,[1] en l'église saint Louis des Invalides, « cathédrale des soldats ». Paris, le 25 Juillet 2011. Source : Diocèse aux Armées.

  • Le flot de nos sentiments

C'est du cœur que partent nos paroles. Laissons notre cœur marquer d'abord nos paroles avec les sentiments qui l'habitent.

Parmi ces sentiments, il y a bien sûr une peine immense : comment ne pas être profondément et personnellement atteint par la disparition de 7 jeunes hommes et derrière eux 63 autres, fleurons de notre nation, fils de nos familles, camarades de nos unités ?

Mais dans cette peine se glissent d'autres sentiments. Car la tristesse n'arrive pas seule quand nous sommes en face de ces cercueils recouverts de notre drapeau. La douleur n'étouffe pas la palpitation de la fierté : une sobre mais grande fierté nous habite parce que ces hommes là ne sont pas décédés par accident ou de maladie. Ils sont morts pour la France.

Notre admiration pour leur courage se transforme en fierté d'appartenir à ce peuple, à ce grand corps aux mille visages dont les membres sont capables de donner leur vie pour ceux qu'ils aiment.

Nous avons raison d'être fiers quand notre équipe nationale triomphe sur les stades. Mais nos joueurs n'y risquent que leur réputation. Ici, nos soldats jettent leur vie devant nous.

C'est là leur noblesse de soldat, c'est là notre grandeur de français.

  • Être militaire

Cette noblesse du soldat nous invite à redire ce que signifie être militaire :

  • Être militaire, ce n'est pas d'abord être disponible ou même porter les armes.
  • Être militaire, c'est avant tout ne plus s'appartenir, ni même appartenir à sa propre famille : j'ai conscience de la dureté de ces propos en présence de nos familles éprouvées par le deuil.
  • Être militaire, c'est appartenir à la Nation. Exister et agir pour elle. Vivre et mourir pour elle. Et ceci nous renvoie à notre histoire.

En 1919, une énorme question c'était posée : devions-nous enterrer nos morts ensemble dans des cimetières nationaux ou rendre aux familles les corps identifiés ? La polémique fit rage. Le père Doncœur militait avec d'autres pour que restent ensemble ceux qui avaient péri ensemble.

Dans un texte intitulé « Champ d'honneur », il écrivait cet émouvant appel aux mères et aux veuves :

« Il est mort au champ d'honneur,
Vous l'enlevez du champ d'honneur
Vous lui ravissez sa gloire
Et vous vous décevez. »[2]

En 1920, la France va finalement rassembler ses morts dans d'immenses mausolées dignes de l'héroïsme de ces fils. Nous ne sommes plus en 1920, mais nous restons de ces hommes fixés sur l'éternel militaire : vivants ou morts, nous appartenons à notre Patrie plus qu'à nos proches. Être soldat ne relève pas de la sphère privée même si à la base il y a un choix personnel.

Alors que certains s'interrogent sur l'opportunité d'aller mourir pour les Afghans voire pour rien nous répondons inlassablement : c'est pour la France que nous mourons. Ici ou au bout du monde : ce n'est pas la première fois que nos soldats meurent pour la France ailleurs qu'en France.

  • C'est un oiseau qui vient de France

Puis-je justement illustrer ce propos avec une chanson créée en 1885 et intitulée : « C'est un oiseau qui vient de France » ? Ce chant raconte l'histoire d'un oiseau qui « dans une bourgade lointaine, vint montrer son aile d'ébène. » Le voyant virevolter au-dessus d'un territoire ennemi et dangereux, l'enfant, le vieillard puis la fillette, tous trois aux cœurs palpitant d'espérance, s'écrient successivement : « sentinelles, ne tirez pas. C'est un oiseau qui vient de France. » Ils ne seront pas entendus ainsi que le dit le dernier couplet :

« Il venait de la plaine en fleur
Et tous les yeux suivaient sa trace,
Car il portait nos trois couleurs,
Qui flottaient gaiement dans l'espace.
Mais un soldat fit feu,
Un long cri part et l'hirondelle,
Tout à coup refermant son aile,
Tombe expirante du ciel bleu. »

Et le refrain conclut :

« Il faut au cœur une espérance,
Rayon divin qui ne meurt pas,
Mais l'oiseau qui chantait là-bas,
Ne verra plus le ciel de France. »

  • « Il faut au cœur une espérance. Sinon comment résister ? »

L'espérance est à portée de main : sachons la cueillir au bord de notre route. Elle porte en elle la certitude de la vie qui traverse, transperce et exténue la mort. L'Espérance chrétienne, nous l'avons dans l'exacte mesure où nous sentons en nous une vie que rien ne peut arrêter, pas même la mort. Et cette espérance ne trompe pas car le Christ est ressuscité d'entre les morts.

Alors pour tous ceux qui ne verront plus le ciel de France, tenons ferme la force de l'espérance.

Amen.

[1] Le 7 octobre 2009, Benoît XVI a nommé Mgr Patrick Le Gal, évêque aux armées, évêque auxiliaire de Lyon. Pour le remplacer au diocèse aux armées, le pape a choisi Luc Ravel, 52 ans, de la congrégation des chanoines réguliers de Saint-Victor. Fils de militaire, diplômé de l'École polytechnique et l'École nationale supérieure des pétroles et moteurs, Luc Ravel a poursuivi des études philosophiques et théologiques à l'abbaye Saint-Pierre de Champagne et à l'Université de Poitiers. Sources : Diocèse aux Armées et La Croix.

[2] "Paul Doncœur,  Aumônier militaire", aux éditions de la Loupe, page 179. Lire également Pensées sur un champ de bataille

Voir également :


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact