Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Nouvelle page 2

Sentinelle des mers : une aventure d’hommes qui écrivent

Depuis quelques temps, les auteurs s’intéressaient à la réalisation d’un ouvrage donnant aux non initiés une photographie de la Marine nationale d’aujourd’hui. Mais comment présenter au grand public cette institution en constante évolution sans tomber dans une parodie de « Flottes de combat » ni lui donner un caractère ponctuel en le datant par des témoignages signés ? Nos marins sont trop souvent plus connus pour leur pensée, leurs actions ou leurs peintures que pour leurs écrits. C'est bien dommage, car certains ont une fort belle plume. Il y a heureusement quelques exceptions pour confirmer une règle non écrite qui prétendrait qu'écrire, c'est trahir ... Quand on sait que « la population mondiale se trouve aujourd’hui pour 83% à moins de 500 km de la mer, pour 67% à moins de 300 et la tendance s’accentue chaque année, au fur et à mesure de la montée vers les 10 milliards d’habitants des années 2050, même si cette augmentation entraînera à un moment ou un autre un mouvement inverse vers les terres de l’intérieur pour les mettre en valeur sous la pression des besoins, encore que la plupart soient en grandes parties inexploitables dans les conditions actuelles. Les conséquences de ces mouvements sont considérables en termes de développement, d’aménagement du territoire, d’investissements, de moyens de communication, d’urbanisation, de tourisme, d’environnement, etc. et bien évidemment de Défense ».[1] De tels enjeux ne peuvent laisser les Français indifférents quand on sait que leur pays possède trois façades maritimes, une marine qui a été la meilleure du monde et qui ne demandent qu'à s'intéresser davantage aux enjeux de l'Océan. Un intérêt sincère voire affectif trop rarement partagé. "Sentinelle des mers",[2] à défaut de combler une si grande lacune, apporte au moins un peu d'oxygène, de passion et de réflexion en posant un regard sur notre Marine nationale au XXIème siècle. Il est permis d'espérer qu'un jour un de nos politiques saisira « cette dimension politique et stratégique de l’Océan qui, à l’image d’un Richelieu ou d‘un Jacques Cœur… en ferait l’homme d’État dont nous avons besoin? »[1] Paris, le 10 juin 2012.©

Sentinelle des mers : une aventure d'hommes qui écrivent (Marines Editions, 2011).

Sentinelle des mers : une aventure d'hommes qui écrivent (Marines Editions, 2011)

A cette double question, la réponse fut unique : l’idée dès le départ s’est cristallisée dans le souhait d’écrire avant tout sur les marins, les hommes et les femmes formant les effectifs de cette armée, mais aussi sur le mode de vie, sur leurs motivations, sur leurs métiers et sur leur vie à terre. En refusant un ouvrage déformé par des considérations mercantiles et en mettant en avant les gens de la Marine, les auteurs, le capitaine de frégate Philippe Metzger, le vice-amiral (2S) Emmanuel Desclèves de l’académie de Marine, le contre-amiral Benoît Lugan, et Alain Zimeray avec la complicité de Michel Babkine et Denis Le Gall pour les photographies, ont cherché à placer l’homme au centre d’un métier exceptionnel, une tranche d’aventure bien calée dans le monde contemporain. Ainsi, ce livre constitue le travail d’une poignée de passionnés, dans une démarche singulière, à laquelle la Marine a apporté son soutien pour faciliter les rencontres avec ses marins sans pour autant qu’elle en soit le commanditaire. La préface de Didier Decoin, de l’académie de Marine et président des écrivains de Marine, constitue une entrée en matière particulièrement subtile, posant la tonalité de l’ouvrage. Citons aussi, outre les participations des grands décideurs de la Marine, la présence de Jean-François Tallec, Jacques Rougerie et Loïck Peyron dans un exercice original.

Philippe Metzger, auteur et chef d’orchestre de ce projet : « Nous voulions un livre qui sorte du bleu et du gris, une sorte de patchwork multicolore à l’image du personnel de la Marine, véritable mosaïque d’histoires personnelles, de cultures, de passions. Chez l’éditeur, Marines Editions, cette approche reçut un accueil enthousiaste et l’équipe s’est mise au travail en parallèle de la rédaction. Je ne voulais pas d’une maquette figée, convenue, mais d’un objet de marine, un livre qu’on laisse sur la table du salon parmi d’autres beaux livres, que l’on peut ouvrir en plein milieu et comprendre d’emblée ce que l’on a sous les yeux. »

Une des difficultés a résidé dans la période durant laquelle la rédaction a été conduite. En effet, l’opération Harmattan a démarré avec les premières lignes, et s’est terminée pour les moyens navals français à la remise des manuscrits. Aussi, les embarquements furent-ils limités, le Tourville accueillant deux des auteurs lors de son avant-dernière traversée entre Brest et Saint-Malo. Mais le concours indéfectible du SIRPA a permis de compenser certains manques, et sous la direction d’Alain Zimeray qui signe les 2/3 de l’iconographie avec son œil formé par quelques semaines à bord de la Jeanne d’Arc pour sa dernière campagne, la partie visuelle a trouvé l’équilibre avec son miroir rédactionnel. L’éditeur a effectué un travail graphique remarquable, où aucun feuillet ne ressemble à un autre, où chaque double-page se suffit à elle-même, sans être déconnectée de la précédente ou de la suivante.

La complicité entre les auteurs s’est établie d’entrée car leur passé commun contenait les germes d’une alchimie réussie : un loufiat baille et l’un de ses anciens élèves, lui-même fistot du troisième, voilà un assemblage savoureux ! Les plumes ont trouvé leur place dans un synopsis où chacun savait sa partition. Les relectures croisées, le choix des clichés, les validations des pistes graphiques, la mise en pages, chaque étape s’est réalisée dans une dynamique d’équipe, alliant plaisir et rigueur.

Ce livre aura prochainement un prolongement électronique. Mais au lieu de se résumer à une simple version numérisée, il s’agira d’une application pour tablette à pomme, une palette de produits audiovisuels incluant diaporamas, vidéos, interviews et portraits étant insérée à partir des pages. Les contenus ont été collectés lors de la rédaction, et certaines séquences sont inédites. La date de mise à disposition sera communiquée dans ces pages.

L’objet est réussi, et comme le dit un slogan connu, tous ceux qui l’ont acquis l’ont aimé. Alors plongez dans Sentinelle des mers, embruns salés garantis à chaque page !

[1] Océan et démographie : le décalage avec les réalités de Guy Labouérie.

[2] Sentinelle des mers, de Philippe Metzger, Emmanuel Desclèves et Benoît Lugan, photographies d’Alain Zimeray, Michel Babkine et Denis Le Gall, préface de Didier Decoin - Marines Editions, 2011, 60,- €

Voir également :


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact