Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Terrorisme: révélations d'Eva Joly sur France 3

Terrorisme: révélations d'Eva Joly sur France 3

Source: Journal télévisé de France 3 du 22 septembre 2001, présenté par Louis Laforge. Invitée du 19/20, Madame Eva Joly, premier juge d'instruction au pool financier de Paris.

Louis Laforge: Eva Joly, bonsoir.

Eva Joly: Bonsoir.

Louis Laforge: Les téléspectateurs vous connaissent surtout pour "l'affaire Elf". La corruption internationale, les réseaux financiers, vous connaissez parfaitement… Comment expliquez-vous que jamais, ni aux Etats-Unis, ni en Europe, la multinationale terroriste de Ben Laden n'ait vraiment jamais été inquiétée.

Eva Joly: Je pense qu'il y a devant ce problème une très grande hypocrisie. Et que si Ben Laden a pu frapper par sa force terroriste aux Etats-Unis, c'est surtout son argent qui nous a frappés. Je trouve très frappant de voir que les pertes directes s'élèvent à 20 milliards de dollars, mais que les pertes sur la bourse s'élèvent aujourd'hui à 1200 milliards de dollars.

Louis Laforge: Vous croyez, vous, à une spéculation financière de l'organisation Ben Laden ? C'est d'un cynisme terrifiant et d'une efficacité redoutable, mais c'est terrifiant.

Eva Joly: Ce que nous pouvons constater, c'est que c'est d'une efficacité redoutable et que l'effet sur l'économie mondiale induit directement ou indirectement est bien plus important même que l'attentat terroriste lui-même.

Les moyens que nous avons, nous, pour remonter tout cela, malheureusement, sont très faibles, parce que, comme vous l'avez vu dans ce schéma, Ben Laden a cinq cents sociétés implantées, on peut le penser, dans de nombreux pays, dans des centres off-shore qui sont totalement opaques et qui ont été construits pour leur secret et leur opacité, qui répondent à la demande d'entraide internationale que le secret bancaire est opposable et ne donne pas accès à ces renseignements.

Louis Laforge: Cela veut dire que les juges aujourd'hui, en France, en Europe, voire dans le monde entier, n'ont pas les armes suffisantes pour démanteler de tels réseaux ?

Louis Laforge

Eva Joly: C'est exactement ce que cela veut dire: nous n'avons pas les moyens aujourd'hui et je pense que nous n'avons pas voulu les prendre. Ce n'est pas une découverte, les sociétés off-shore. Cela fait des années que nous connaissons leur existence. Cela fait des années que nous savons qu'elles servent essentiellement à abriter l'argent du crime et à le blanchir.

Nous savons tous la pression que l'argent du crime exerce sur l'économie. Chaque année l'équivalent de la masse monétaire américaine est blanchi, à peu près 1000 milliards de dollars. Mais ce n'est pas seulement l'argent du crime qui passe par ces sociétés off-shore, c'est également l'argent de l'économie légale pour leurs opérations occultes. Et c'est sans doute pour cela que nous ne sommes pas attachés à les démanteler plus tôt.

Louis Laforge: Alors que faut-il faire très concrètement ? Il faut une meilleure coopération entre les services de justice et de police au sein de l'Europe ?

Eva Joly: Je pense pour ma part qu'il faut toujours faire ce que l'on peut faire près de chez soi. Parce que c'est vrai que les très grandes négociations internationales, nous ne les maîtrisons pas immédiatement.

Par contre nous avons désarmé la police et la justice en France par la Loi de renforcement de présomption d'innocence.

Il faut savoir qu'aujourd'hui, dans les commissariats, on ne met plus en garde à vue des mineurs parce qu'il n'y a pas l'équipement nécessaire pour assurer cette garde à vue. Nous ne pouvons plus mettre en garde à vue des témoins.

Si un attentat comme celui de Saint-Michel survenait aujourd'hui, nous ne pourrions pas mettre en garde à vue des témoins importants qui voudraient rentrer chez eux. Et donc, cela, ce sont les effets directs d'une loi qui a été votée non sans arrière-pensée pensée politique, parce que l'on espérait, sans doute, pouvoir étouffer ou auto-étouffer des "affaires" pour lesquelles, on ne pouvait pas faire l'amnistie.

Louis Laforge: Eva Joly, merci d'avoir accepté l'invitation du 19/20.

 

Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact