Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Otages

Remarquable !

Par Richard Labévière (*)

Source : Esprit@corsaire.com.[1] Paris, le 31 octobre 2013.

Richard Labévière -- Photo © Joël-François Dumont.Ce livre [2] fera date et référence pour : la commémoration du centenaire de la Grande guerre, les relations franco-allemandes, l’avenir de l’Union européenne, l’invention d’une « autre Europe » et l’histoire de la mondialisation.

Comment commémorer la Première Guerre Mondiale (onze millions de morts, près de mille soldats français tués chaque jour pendant plus de quatre ans) ?

Au-delà de toutes les différences historiographiques, la question des responsabilités ne peut être évacuée et donner lieu à de sempiternels arrangements consensuels !

« Je sais », écrit Jean-Pierre Chevènement, « qu’il est plusieurs manières d’écrire l’histoire : à travers le social ou bien la culture, etc. Elles sont toutes enrichissantes à condition de ne pas "noyer le poisson". Bien entendu, je ne confonds pas ici la responsabilité d’un étroit cercle de dirigeants et celle du peuple allemand ».

Jean-Pierre Chevènement - Photo © Létitia Dargère.

La mémoire est sélective et nombre d’oublis menacent l’exercice qui s’annonce. Dans l’incompréhension récurrente Paris/Moscou, liée notamment à l’actuelle crise syrienne, on risque d’oublier l’importance du front russe : « qui se souvient encore de la dette contractée par la France à l’égard des soldats russes il y a cent ans à Tannenberg, comme, il y a soixante-dix ans, à Stalingrad ? » Dans le renversement final du cours du conflit, on omettra certainement de souligner le rôle décisif joué par l’armée française : la résistance du « poilu » dans la seconde bataille de la Marne a brisé l’élan des troupes d’assaut allemandes.

Les festivités insisteront davantage sur le rôle déterminant des troupes américaines. Or, celles-ci ne furent engagées, en majorité et en masse, que le 12 septembre 1918, pour réduire le saillant de Saint-Mihiel (treize divisions américaines et huit françaises). Pensons à la vaillance des troupes britanniques engagées dès 1914, avec le précieux renfort des Canadiens, Indiens, Australiens et Néo-zélandais. Et, au sein de l’armée française, songeons aussi aux soldats algériens et tunisiens de la « force noire » du général Mangin. L’importance des fronts d’Orient reste aussi trop méconnue, de même que les conditions d’un armistice ambigu : les États-Unis conclurent avec l’Allemagne une paix séparée… De ce que l’armée allemande n’ait pas été vaincue sur son sol découleront le mythe d’une « armée invaincue » et, bien vite, la légende du « coup de poignard dans le dos, Guillaume II ayant été contraint d’abdiquer le 9 novembre 1918 moins par l’apparition de mouvements révolutionnaires que par les pressions conjuguées de l’état-major et du chancelier Max de Bade. La part d’énigme de cette guerre tient essentiellement à ce qu’elle ne se termine pas en 1918… mais en 1945. La question est fondamentale : "le sacrifice du« poilu" doit-il être vu comme ce qui permettra à la France de continuer son Histoire ou, au contraire, comme le signe que le temps est venu de la clore ? »

On ne cessera de répéter « plus jamais ça ! » en se félicitant d’une pax europa assimilée au Marché commun puis à l’Union européenne d’aujourd’hui. Au-delà de la relation franco-allemande, la « question fondamentale » sous-tend la logique de la construction européenne : « logiciel néolibéral et logiciel européen se confondent désormais dans l’esprit des décideurs.» La croyance en "l’efficience des marchés" est le paradigme qui domine l’horizon de leur intelligence. Ils n’envisagent pas de "faire l’Europe" autrement que par le marché dans un monde globalisé sous égide américaine. La politique et donc les nations européennes doivent être disqualifiées ». La visite des cimetières servira à la défense et à l’illustration des politiques vouées à la préservation de la rente financière. On confondra la nation - cadre essentiel de la République et de la démocratie - avec le nationalisme pour justifier les politiques européennes actuelles. On insistera surtout sur le caractère dépassé des nations européennes et sur leur taille étriquée qui, déjà en 1917 ou en 1940, rendait la France et la Grande-Bretagne tributaires de l’Amérique.

Ce livre est remarquable aussi par sa puissante démonstration économique sourcée, argumentée et chiffrée, préconisant de passer d’une « monnaie unique » à une « monnaie commune ». Il démontre qu’une autre mondialisation est possible : « dans ce XXIe siècle que dominera le face-à-face de la chine et des États-Unis, nous avons la chance unique d’organiser une grande Europe de Brest à Vladivostok, une Europe ouverte sur la Méditerranée et l’Afrique. Dans ce vaste espace, la France peut agir pour préserver la paix et organiser le progrès. Ce projet n’a rien d’utopique. Il est même profondément réaliste ».

Remarquable, ce livre n’est pas l’Xe essai d’un homme politique pressé de nous livrer des « ce que je crois » aussi vite écrits qu’oubliés, mais une leçon d’histoire, leçon magistrale de géopolitique et de politique ; une certaine idée de la France, de la France avec l’Allemagne, de la France en Europe et dans le monde. A commander d’urgence au père Noël.

(*) Richard Labévière est rédacteur en chef d'Esprit@corsaire.

[1] espritcors@ire, lancé le 18 juin 2012, est un réseau d’experts des questions de défense et de sécurité. Ils partagent les mêmes valeurs et les mêmes objectifs: déchiffrer, produire et diffuser de l’information sur ces sujets dans un cadre pluraliste, un esprit de liberté, une optique de débat.

[2] Jean-Pierre Chevènement : "1914 – 2014 – L’Europe sortie de l’histoire ?" Éditions Fayard, octobre 2013.

Chroniques de Richard Labévière en 2012-2013 :

Hervé Juvin et Régina Sneifer (28-12-2013)
Rafale : nouveau rendez-vous brésilien ! (12-12-2013)
Hegel, les grands hommes et nous… (10-12-2013)
Ukraine : La grande provocation (07-12-2013)
Vers la fin du pacte du Quincy… (25-11-2013)
Panique et contorsions Saoudiennes… (10-11-2013)
Otages (05-11-2013)
Remarquable ! (31-10-2013)
Mes raisons d’État (25-10-2013)
Giap nous dit : « Méfiez-vous de la Chine ! » (08-10-2013)
Proche-Orient : Où est passée l’idée du moratoire pour les armes de destruction massive ? (23-09-2013)
De quelques secrets de la grande pyramide… (14-08-2013)
Hommage au général-president Lahoud ! (04-08-2013)
Le pavillon français en danger (01-08-2013)
“Les Frères musulmans égyptiens ne pouvaient qu’aller dans le mur” (09-07-2013)
Plutôt que d’informer, je préfère ramener ma fraise... Mali : La double inconstance (05-07-2013)
Entre les batailles de Qousseir et d’Alep : les raisons du Hezbollah…  (17-06-2013)
Liban : laboratoire du monde (30-05-2013)
La bible de la stabilité du navire (28-05-2013)
Livre Blanc et LPM : L'heure de vérité pour la Marine Nationale (24-05-2013)
Olivier Lajous : l’art de diriger… (09-05-2013)
Un « Vilain petit Qatar » : cet ami qui nous veut du mal... (04-05-2013)
A-t-on encore besoin d’une grande armée ? (30-04-2013)
Leçons de Boston (20-04-2013)
Livre blanc sur la Défense : l'heure de vérité (10-04-2013)
Budget de la défense : à la recherche d'une troisième voie (20-03-2013)
Livre blanc au bord de la crise de nerfs... (15-03-2013)
Défense sans fard mais avec vue sur le renseignement, la mer et l’industrie… (20-02-2013)
Retours d’expérience Opération « Serval » : les menaces d’après… (19-02-2013)
Opération « Serval » Vaines cuistreries de chercheurs français… (07-02-2013)
L’opération « Serval » et les marins - Des ancres sur le désert… (06-02-2013)
Les trois menaces sahéliennes Terrorisme, Drogue et Corruption… (18-01-2013)
Mali : Pourquoi la France est intervenue ! (14-01-2013)
Mali/Somalie : le plus dur reste à faire… (13-01-2013)
Livre blanc, renseignement et forces spéciales (01-01-2013)
France-Algérie: Des résultats « historiques » (21-12-2012)
Un amiral élégant ou 40 mois auprès de Jacques Chirac (03-12-2012)
La Chine accède à la haute mer avec son premier porte-avions (12-11-2012)
La France face à la nouvelle géopolitique des océans (07-11-2012)
La mer, la croissance et le Livre blanc… (07-11-2012)
La sortie de crise au Sahel passe par une refondation de la relation franco-algérienne (18-06-2012)
Bouclier antimissile : un pari déraisonnable… (18-06-2012)
« Nous sommes dans le meilleur des mondes possibles, étant donné la situation actuelle » (18-06-2012)


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact