Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

La Marine Nationale partout

La Marine Nationale partout !

Paris, le 6 août 2014. Source : Esprit@corsaire.com.[1]

par Richard Labévière

Présence dans le golfe de Guinée et en Afrique de l’Ouest pour la protection des intérêts français, mission de coopération avec la marine canadienne, entraînement des forces de souveraineté dans l’Arc antillais, soutien à la diplomatie navale dans les eaux brésiliennes… En 120 jours de mer, la promotion 2011 des officiers-élèves en formation de l’École navale de Lanvéoc-Poulmic (Finistère) a, à l’instar de ses illustres aînés, pris la mesure des missions stratégiques conduites depuis 1864. En Méditerranée, notamment au large de la Libye, dans le Pacifique - notre « Troisième Méditerranée » -,[2] surveillance et missions de renseignement pour le déploiement de la nouvelle opération "Barkhane" [3] dans la bande sahélo-saharienne, la Marine nationale assure des missions partout en dépit des contraintes budgétaires…

La FASM Montcalm et la FLF Courbet au large des côtes libyennes

Dans la nuit du 29 au 30 juillet derniers, la Marine nationale a évacué nos ressortissants de Libye dont le personnel de l’ambassade de France et d’autres Européens parmi lesquels des citoyens britanniques. Cette opération placée sous le contrôle opérationnel du commandant en chef Méditerranée (CECMED), le vice-amiral d’escadre Yves Joly, s’est déroulée en trois temps.

Trois temps libyens

Le premier a consisté à prépositionner un dispositif maritime au large du port de Tripoli. La FASM Montcalm a ainsi appareillé de Toulon le lundi 28 juillet au soir, emportant à son bord une équipe de la cellule de crise du ministère des Affaires étrangères (MINAEDI), chargée de la coordination des opérations en lien avec l’ambassade de France en Libye. La frégate a été rejointe en mer par la FFL Courbet. Les deux frégates françaises ont croisé à proximité du port de Tripoli dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30.

Évacuation dans la nuit par des marins du Montcalm

Le deuxième temps des opérations a été marqué par les opérations d’extraction des ressortissants depuis le sol libyen. Après avoir déployé à terre des éléments de sécurisation, les deux frégates ont engagé leurs embarcations rapides afin de permettre l’embarquement en six rotations de l’ensemble des personnes à évacuer. Ces dernières ont été accueillies par les équipages des deux frégates, avant d’être regroupés sur la FASM Montcalm. A bord, des équipes ont été spécialement dédiées pour faciliter leur quotidien au cours de leur transit de retour.

Prise en charge par les équipes du MINAEDI

Enfin, la FASM Montcalm a mis le cap sur Toulon où nos ressortissants ont été pris en charge par les équipes du MINAEDI, marquant ainsi le troisième et dernier temps de cette mission correspondant au schéma type d’une opération d’évacuation de ressortissants. Ces opérations font l’objet d’entraînements réguliers des forces armées.

Les ressortissants français et étrangers accueillis à Toulon par le préfet du Var et le CECMED, le VAE Joly

Théâtre Pacifique : Troisième Méditerranée

Le 24 juillet dernier, la frégate de surveillance FS Prairial est rentrée au port de Papeete après 116 jours de mission. La frégate Prairial est un navire de surveillance de la marine nationale qui a pour mission principale d’affirmer la présence de la France dans le Pacifique.

Frégate de surveillance Prairial à quai dans l'arsenal de Papeete

Partie en mer le 31 mars dernier, la frégate Prairial a effectué une dizaine d’escales dans six pays différents. Elle a notamment participé à l’exercice maritime multinational RIMPAC 2014 (Rim of the Pacific – ceinture du Pacifique) organisé par l’US Navy à Hawaii. Cet exercice a rassemblé 23 nations du Pacifique, 55 navires et sous-marins, et près de 25 000 hommes.[4]

RIMPAC : Le plus grand exercice aéronaval de tous les temps

Au cours de sa mission, la FS Prairial a parcouru 20 000 miles nautiques, participé à 12 exercices bilatéraux avec différentes marines, et effectué de nombreuses missions dans la zone de responsabilité permanente Asie-Pacifique (ZRP ALPACI). Ses différentes interactions ont été l’occasion de renforcer l’interopérabilité avec la plupart de nos partenaires. Ainsi des officiers japonais et canadiens ont-ils pu embarquer pour des exercices ou des formations conjointes avec l’équipage. Par ailleurs, plusieurs ravitaillements à la mer ont été réalisés avec des pétroliers-ravitailleurs américains.

Enfin, les sorties et entrées dans la zone économique exclusive (ZEE) Polynésie française ont été l’occasion de contribuer à la lutte contre la pêche illégale et le pillage des ressources halieutiques, qui constitue l’une des missions des Forces armées de Polynésie française (FAPF). A ce titre, le Prairial a effectué plusieurs opérations de contrôle des pêches.

En coordination avec les Forces armées de la Nouvelle-Calédonie (FANC), les FAPF constituent un dispositif aéromaritime de premier plan sur le théâtre « Pacifique », notre « troisième Méditerranée ». L’importance stratégique du dispositif des forces prépositionnées a été confirmée par le nouveau Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2013.

L’hommage de la Provence

Mission Jeanne d'Arc 2014 : appareillage du La Fayette. à Fort de France

Dans son édition du 18 juillet dernier, le quotidien La Provence rend un vibrant hommage à la Marine nationale à l’occasion du retour à la base de Toulon de la Mission Jeanne d’Arc,[5] au terme de quatre mois de navigation dans l’Atlantique et de missions stratégiques permettant à 155 jeunes officiers-élèves d’acquérir leurs qualifications de marin et de chef militaire. « C’est un peu comme un stage en entreprise d’une école d’ingénieurs », explique le capitaine de vaisseau François-Xavier Polderman après l’appontage du SA-330 Puma de l’aviation légère de l’Armée de terre (ALAT) transportant les journalistes du continent jusqu’aux côtes hyéroises où croisait le Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral qui avait appareillé de Brest en mars dernier.

Mission Jeanne d'Arc 2014 : appareillage du Mistral à Fort de France

Cette opération « portes ouvertes » aura permis, non seulement de rappeler que l’École navale reste aujourd’hui l’une des meilleures écoles d’ingénieurs du monde, mais aussi et surtout de souligner l’importance des différentes missions régaliennes de la Marine nationale. Dans le contexte de la globalisation des économies qui voit une croissance exponentielle de la « territorialisation de la mer » et des actions de l’État en mer. « A condition bien sûr que les crédits accordés permettent de suivre la ligne fixée par le Livre blanc sur la défense et la sécurité et d'entraîner les équipages dans toutes leurs composantes », rappelle l’Amiral Bernard Rogel, le chef d’état-major de la Marine nationale, « cela suppose un programme de renouvellement de nos moyens mais aussi des crédits suffisants pour entretenir le matériel existant, d’autoriser l'activité nécessaire à l'entraînement et de faire fonctionner la marine de façon générale ». C'est tout l'objet de la loi de programmation militaire que nos politiques et hauts fonctionnaires sont chargés de mettre en œuvre…

Richard Labévière

[1] espritcors@ire, lancé le 18 juin 2012, est un réseau d’experts des questions de défense et de sécurité. Ils partagent les mêmes valeurs et les mêmes objectifs: déchiffrer, produire et diffuser de l’information sur ces sujets dans un cadre pluraliste, un esprit de liberté, une optique de débat.
[2] Voir esprit@corsaire du 30.04.2014 : « Au-delà de la mission Bois Belleau : Océan Indien, deuxième Méditerranée ! » de Richard Labévière.
[3] Lancée le 1er août, 2014, Barkhane est une opération conduite par les armées françaises. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina-Faso. Elle est commandée par le général de division Jean-Pierre Palasset. Regroupés depuis le mois de février 2014 au sein d’un cadre institutionnel baptisé du nom de « G5 Sahel », ces pays ont décidé d’apporter une réponse régionale et coordonnée aux défis sécuritaires, ainsi qu’aux menaces que font peser sur eux les groupes armés terroristes (GAT). Dans ce cadre, ils ont manifesté leur volonté de conduire leur action aux côtés de la France considérée comme « un partenaire stratégique ayant toujours soutenu les pays du Sahel dans leurs actions de lutte contre le terrorisme ». Si Barkhane s’inscrit dans une nouvelle approche stratégique, elle se caractérise aussi par une logique de fusion et de partage des moyens qui, jusqu’alors étaient dévolus à des opérations distinctes (l’opération Serval au Mali, déclenchée en 2013 et l’opération Epervier au Tchad, déclenchée en 1986). La présence des forces françaises est maintenue au Mali comme au Tchad, mais les moyens présents dans ces pays sont désormais mutualisés et les zones d’engagement étendues à l’ensemble de la BSS. L’opération Barkhane est commandée par un officier général depuis un poste de commandement unique stationné à N’Djamena, au Tchad (poste de commandement interarmées de théâtre ou PCIAT). Missions : Les missions de la force Barkhane sont les suivantes : - appuyer les forces armées des pays partenaires de la BSS dans leurs actions de lutte contre les groupes armés terroristes ; - contribuer à empêcher la reconstitution de sanctuaires terroristes dans la région. Dispositif : L’opération Barkhane regroupe 3000 militaires, une vingtaine d’hélicoptères, 200 véhicules de logistique, 200 blindés, 6 avions de chasse, 3 drones et une dizaine d’avions de transport. Source : DICoD.
[4] RIMPAC : Le plus grand exercice aéronaval de tous les temps, organisé cette année du 26 juin au 1er août.
[5] Le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Mistral et la frégate légère furtive (FLF) La Fayette menant la "Mission Jeanne d'Arc 2014" ont fait escale à Fort de France du 21 au 26 mai 2014. Cette escale a était l'occasion de faire visiter les deux bâtiments à la population antillaise, d'organiser un colloque économique à bord et de proposer une journée de défense et citoyenneté (JDC) a de jeunes martiniquais. A l'image : appareillage du Mistral et du La Fayette. Source : SIRPA Mer.

Chroniques de Richard Labévière en 2014 

 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact