Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Les attentats de janvier ont renforcé la cohésion de la Nation

Les attentats de janvier ont renforcé la cohésion de la Nation

Adresse de Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, aux forces à bord du Charles de Gaulle, dans le Golfe, le lundi 23 février 2015 – Seul le prononcé fait foi – Source : DICoD.

Messieurs les amiraux,
Officiers, officiers mariniers, quartiers maitres et matelots,

Je dois d’abord vous dire que je suis très heureux de revenir à bord, quelques semaines après ma visite au large de Toulon. Vous étiez alors dans votre phase de préparation opérationnelle, et c’est un grand plaisir de vous retrouver au cœur des opérations.

Chacun de vous l’a constaté, ce début d’année est marqué par un engagement de nos armées d’une exceptionnelle intensité. Votre théâtre est le Moyen-Orient ; pour d’autres, il s’agit de l’Afrique ; pour d’autres encore, c’est le territoire national. Tous, vous êtes engagés contre une même menace, le terrorisme djihadiste, qui voudrait atteindre nos ressortissants, nos intérêts, nos valeurs.

En réponse, la France sera d’une fermeté totale.

C’est pourquoi, en ce premier jour de votre engagement au sein de l’opération Chammal, j’ai souhaité vous retrouver à bord du Charles de Gaulle, au cœur des unités qui portent l’action militaire de la France dans la coalition contre le groupe terroriste Daech.

J’étais déjà présent sur la base aérienne d’Al-Dhafra aux Émirats Arabes Unis, lundi 15 septembre 2014 pour le décollage de la première patrouille de Rafale, qui partait en mission de renseignement au-dessus d’Irak.

Je viens aujourd’hui avec un même message, celui du soutien des Français pour votre action.

Ces dernières semaines, des terroristes ont voulu toucher notre pays au cœur. Mais les attentats de janvier, bien loin de diviser, de faire surgir la peur ou la haine, n’ont fait que renforcer la cohésion de la Nation autour de celles et ceux qui la défendent, autant que la pertinence de votre mission.

Au seuil de votre engagement sous les couleurs de l’opération Chammal, quel bilan pouvons-nous tirer des six premiers mois de la coalition internationale qui s’est formée contre Daech ?

L’appui aérien aux opérations défensives et offensives de nos alliés irakien et kurde a d’abord permis d’endiguer la dynamique de conquête territoriale de Daech, et de stabiliser ainsi les lignes de front. C’était notre premier objectif, et nous l’avons atteint.

La menace persiste cependant, et la raison d’être de notre action demeure. Gagner des batailles suffit rarement à briser l’agressivité d’un adversaire aussi déterminé. L’enjeu est plus que jamais de protéger les populations locales des violences inhumaines qu’elles subissent dans les territoires occupés par les terroristes.

Il s’agit donc, comme nous l’a demandé le chef de l’État et chef des armées, d’apporter, aux côtés de nos partenaires américains, européens et arabes, une « contribution à la paix et à la sécurité en Irak, en affaiblissant Daech, afin de permettre aux forces irakiennes de restaurer et de contrôler leur territoire ».

C’est désormais votre mission, à laquelle concourent le renseignement que nous apportons à nos alliés, l’appui aérien de nos chasseurs au-dessus de l’Irak, mais également le renforcement des capacités militaires des acteurs locaux.

Vous rejoignez en effet, au sein de l’opération Chammal, près de mille militaires français. Je pense à la composante aérienne déjà engagée. Je pense aux autres bâtiments de la marine qui ont pu s’intégrer aux forces maritimes de la coalition. Je pense encore à vos camarades qui offrent un appui en formation aux forces irakiennes et aux Peshmerga. Je n’oublie pas non plus nos militaires insérés dans les différentes structures qui assurent l’interopérabilité de nos moyens et la coordination de nos actions avec les 32 partenaires engagés. Au sein de cette large coalition, notre pays reste l’un des principaux contributeurs militaires.

L’engagement du Charles de Gaulle et de son escorte dans l’opération Chammal marque une nouvelle étape de cet engagement. Déployer le groupe aéronaval français n’est jamais anodin. C’est ici un signal politique fort, qui vient conforter la détermination de la France à arrêter cette barbarie que commet Daech.

L’engagement du Charles de Gaulle s’inscrit ainsi dans l’histoire des priorités stratégiques de notre pays. Je pense ici aux opérations Héraclès dans l’Océan Indien, Harmattan en Libye et aujourd’hui Arromanches dans le golfe arabo-persique.

A la suite de la frégate anti-aérienne Jean Bart, intégrée au groupe aéronaval américain de l’USS Carl Vinson, dont je tiens à saluer la réussite, vous devrez à votre tour porter au plus haut l’excellence opérationnelle de notre Marine.

C’est une mission délicate qui vous attend. Elle est essentielle. Elle est aussi passionnante. Je sais pouvoir compter sur votre expérience, pour opérer dans un environnement complexe, avec un rythme d’opérations aériennes soutenu.

À cet égard, le déploiement « Bois-Belleau », que vous avez conduit il y a tout juste un an dans cette même zone d’opérations, a été un entraînement exceptionnel, « grandeur nature ». Il a permis à notre Marine de conforter cette interopérabilité à très haut niveau que nous entretenons avec notre allié américain.

Un an plus tard, en nous demandant de contribuer à assurer la permanence d’un groupe aéronaval dans le Golfe arabo-persique, notre partenaire nous témoigne de sa plus grande confiance.

Il en est de même avec notre partenaire britannique, qui nous confie la frégate de lutte anti-sous-marine Kent pour escorter le Charles de Gaulle. Je me réjouis de cette coopération.

Même si l’engagement opérationnel en Irak doit être votre priorité pour ces prochaines semaines, vous remplirez d’autres missions ici, qui répondent également à des attentes fortes de la France.

Le groupe aéronaval constitue une capacité rare dans le monde, et, indéniablement, une vitrine technologique autant qu’un outil de puissance. Où que vous naviguiez, votre présence n’est jamais anodine ; elle montre notre force ; elle est porteuse d’alliances et de coopérations.

La diplomatie navale est une réalité que vous incarnez au quotidien. C’est pourquoi, lors de vos interactions avec nos alliés, je veux que vous soyez à la hauteur des partenariats que notre pays a su tisser et souhaite développer plus encore.

Aujourd’hui, ce sont nos partenaires émiriens, qataris et saoudiens qui sont nos plus fidèles alliés dans cette région du monde. Dans quelques semaines, un rendez-vous majeur vous attend aussi avec l’Inde, grande puissance d’Asie, avec qui nous avons su mettre en œuvre un partenariat stratégique de grande qualité. En conduisant l’exercice « Varuna 2015 », vous serez là nos meilleurs ambassadeurs.

Vous l’avez compris, notre pays poursuit et poursuivra sa lutte contre le terrorisme, que ce soit au dehors ou à l’intérieur de ses frontières. En France, dans le cadre de l’opération Sentinelle, ce sont dix mille de vos frères d’armes qui protègent nos concitoyens. Ils sont quasiment autant sur l’ensemble des théâtres d’opérations extérieures pour assurer notre défense et celle de nos alliés. Ces mobilisations intérieures et extérieures – qui se complètent et se renforcent – ne sont possibles que grâce à l’engagement entier de chacun de vous, et je veux saluer votre détermination, votre courage, loin de votre port d’attache et des êtres qui vous sont chers.

Tous, vous avez la chance de participer à une opération majeure pour la sécurité de la France. Vous pourrez connaître des jours difficiles. Tenez le cap. Gardez cette énergie que je lis dans vos regards. Faites honneur au drapeau que vous servez, à la Nation qui vous exprime toute sa fierté dans ces heures décisives.

Bon vent et bonne mer !

Vive la République ! Vive la France !


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact