Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

L

L’opération Sentinelle au cœur du défi

Discours de Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, pour la cérémonie de décorations de soldats de l’opération « Sentinelle ». Fort de Vincennes, le 4 novembre 2015 – Seul le prononcé fait foi – Source : DICoD.

Mesdames et Messieurs les élus,
Monsieur le chef d’état-major de l’armée de terre,
Monsieur le gouverneur militaire de Paris,
Messieurs les officiers généraux,
Mesdames et Messieurs,
Officiers, sous-officiers, soldats de l’opération Sentinelle,

Je suis heureux et fier d’être à vos côtés aujourd’hui, au Fort de Vincennes, base arrière de votre mobilisation pour protéger nos concitoyens de la région parisienne.

A la suite du livre blanc de 2013, et dans le contexte que nous connaissons désormais, la protection du théâtre national et la sécurité de nos concitoyens est aujourd’hui, plus que jamais, une mission première et permanente de nos armées. Depuis le 1er janvier 2015, ce sont 10 300 hommes par jour en moyenne, de toutes les armées et services, qui assurent ainsi la protection militaire du territoire et de ses approches.

Cette mission s’exerce sur tous les milieux. Sur terre, sur mer, dans les airs comme dans le domaine de la cyberdéfense, vous êtes d’une vigilance de tous les instants, devant les menaces qui pourraient viser la France.

De tous ces dangers auxquels nous sommes confrontés, la menace d’origine terroriste est sans conteste la plus sérieuse, la plus préoccupante. Devant elle, la France s’est montrée et se montrera intraitable. C’est le sens de l’action du Gouvernement. Par votre action, le ministère de la Défense en particulier est garant d’une continuité entre les opérations extérieures qui ciblent les sources et bastions du terrorisme djihadiste, et les opérations intérieures, qui contribuent de façon directe et décisive à la protection de notre territoire et de nos concitoyens. Au même titre que vos camarades qui sont engagés au Moyen Orient ou en Afrique, vous êtes, sur notre sol, les premiers gardiens de la Nation, porteurs de ses idéaux, défenseurs de la vie de nos concitoyens et des valeurs qui nous animent.

C’est là une menace que nous devons prendre au sérieux. J’y insiste parce qu’elle est à la fois directe, inédite dans son intensité et durable dans les objectifs qu’elle poursuit. Elle émane d’organisations structurées dont la profonde mutation et la vigueur actuelle renforcent encore la dangerosité. Elle n’hésite pas à employer des modes d’action militarisés, tout en cherchant à saper nos valeurs et à discréditer nos modèles de société. C’est pourquoi, je l’ai dit à de multiples reprises et je le répète devant vous, notre engagement s’inscrit dans la durée, aussi longtemps que cette situation l’exigera.

L’opération Sentinelle est au cœur de ce défi. Elle constitue une réponse inédite dans son ampleur comme dans ses caractéristiques, pour contribuer efficacement à la lutte contre le terrorisme aux côtés des forces de sécurité intérieure et à l’action de nos forces déployées en OPEX, que je viens de rappeler.

Depuis les premiers jours de cette opération, les terroristes qui menacent la sécurité de la Nation, celle de nos concitoyens, se heurtent à notre détermination sans faille et au professionnalisme exemplaire de nos armées.

Vous êtes aujourd’hui les sentinelles de ce combat qui nous concerne tous au premier chef, car il s’agit de défendre ce qui nous est le plus cher : les vies de nos proches, la tranquillité de la Nation et tout ce qui nous rassemble et nous unit.

Dans ce combat, vous montrez au quotidien des qualités de courage, d’endurance, de sang-froid mais aussi de cœur et d’empathie, qui font la renommée de nos armées. Ces sont ces qualités dont vous avez fait preuve, au plus haut point, lorsque trois d’entre vous ont été victimes d’une tentative d’assassinat à Nice, le 3 février dernier, démontrant au passage une parfaite maîtrise de la force. Ce sont encore ces qualités qui fondent la confiance que les Français placent en vous, et que j’ai souhaité honorer aujourd’hui.

A l’heure où je vous parle, 73 000 militaires de différentes armées et services ont déjà été successivement engagés dans SENTINELLE, qui est donc la première de nos opérations par les effectifs engagés.

Je mesure aussi l’abnégation et parfois les sacrifices que ce déploiement exige, notamment vis-à-vis de vos familles. C’est pourquoi je suis particulièrement fier, et j’appelle chacun à l’être, de l’engagement admirable qui est le vôtre. Aujourd’hui, comme dans le quotidien de votre mission, vous offrez le visage d’une jeunesse fière de défendre son pays, fière de protéger ses concitoyens.

Cette fierté qui est la nôtre appelle l’expression d’une reconnaissance claire et forte, à la mesure de votre engagement. Le 9 juillet dernier, j’avais ainsi annoncé des mesures concrètes d’amélioration des conditions d’exécution de votre mission. Cette décision était nécessaire, compte tenu de l’importance cruciale de Sentinelle, comme des conditions de vie qui peuvent être les vôtres.

Dans le domaine du soutien des forces, j’ai encore pu constater aujourd’hui que, si tout n’est pas réglé, de réels progrès sont réalisés en matière d’hébergement et de conditions de vie dans la zone particulière de l’Île-de-France, où près de 4 000 hommes sont déployés.

Je poursuivrai cet effort sans relâche, avec le concours du chef d’état-major des armées, afin de garantir à nos soldats le soutien qu’ils méritent, notamment à travers une politique d’hébergement volontariste dans l’agglomération de Paris.

Je suis par ailleurs heureux de constater que la mesure indemnitaire que j’avais annoncée le 9 juillet est désormais effective. J’avais fait le choix de vous attribuer le bénéfice d’une prime existante, l’indemnité pour sujétion spéciale d’alerte opérationnelle, l’AOPER. C’était une façon de maintenir l’équité entre tous ceux qui sont déployés sur le terrain, quel que soit leur grade ou la couleur de leur uniforme. C’était aussi une façon de traduire rapidement en actes la reconnaissance de la Nation. Elle peut donc s’exprimer aujourd’hui, et j’en suis très heureux pour vous tous.

Mais cette reconnaissance trouve aujourd’hui une nouvelle expression, particulièrement symbolique, celle d’une médaille de la protection militaire du territoire, créée le 13 juillet dernier par le Président de la République sur ma proposition. La première des agrafes, qui en appellera d’autres, a été créée à la même date : il s’agit bien sûr de Sentinelle.

Créée dans l’esprit de la médaille commémorative, qui est attribuée en dehors du territoire national, cette médaille en reprend symboliquement l’apparence, une Marianne figurant sur le revers et son nom gravé sur l’avers. Elle se portera sur un ruban aux couleurs de l’emblème national.

Je tiens à souligner le caractère exceptionnel de cette création : depuis les débuts de la Cinquième République, et plus encore depuis la création de l’Ordre national du Mérite en 1963, rares sont les avis favorables des Présidents de la République et des Grands Chanceliers à la création d’une nouvelle décoration. C’est dire, par contraste, la grande valeur qui s’attache à cette distinction, la puissance de l’hommage qui vous est ainsi rendu, mais aussi l’importance cruciale de la mission qui est la vôtre.

Avec le général Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre, et le général Le Ray, Gouverneur militaire de Paris, je vais procéder à la remise des trente premières médailles, avec agrafe Sentinelle.

Nous mettons aujourd’hui à l’honneur des militaires issus de nos trois armées et du service du commissariat des armées qui ont été engagés plus de soixante jours dans cette opération.

Je suis heureux et fier de partager avec vous ce moment unique, qui voit la Nation toute entière reconnaître l’engagement des siens à la défendre, au plus près de son territoire et de sa population.

Bravo à tous. Tous les jours, vous faites la preuve de votre immense valeur. Le contexte reste critique, il nous faut donc redoubler de vigilance. Dans cette perspective, je vous assure de ma confiance totale et de mon soutien déterminé. Je suis fier d’être votre ministre.


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact