Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Les Coptes font partie de l

Les Coptes font partie de l'Égypte depuis toujours

Intervention du président de la République française, François Hollande, au musée copte du Caire – Lundi 18 avril 2016 Source : Palais de l'Élysée.

Le président de la République française, François Hollande, est accueilli par le pape copte Théodore II ou Tawadros II, primat d'Alexandrie et patriarche de toute l'Afrique et du siège de saint Marc et de l'Église copte orthodoxe depuis le 4 novembre 2012, successeur de Saint Marc sur le trône papal d'Alexandrie -- Photo © Présidence de la République française/L.Lafite.

Le président Hollande est accueilli par le pape copte Théodore II

François Hollande : Je voulais venir ici, sur ce lieu du Musée Copte,[1] après être allé dans cette citadelle si magnifique qui est également une mosquée. Non loin, il y a une synagogue. Toutes les cultures, tous les cultes sont ici. C’est cette harmonie, ce dialogue, cette coexistence que nous devons à tout prix préserver. Préserver par l’entretien de ces lieux exceptionnels, préserver aussi dans l’esprit.

Parce que l’Orient, c’est la diversité, c’est la pluralité. C’est qu’il puisse y avoir à côté des musulmans, des chrétiens et aussi toutes celles et ceux qui veulent vivre ici, sans crainte pour leurs convictions ou pour leur foi.

C’est cette image de l’Orient que je veux promouvoir et défendre. Y compris par rapport au fondamentalisme, à l’extrémisme et à la radicalité sous toutes ses formes.

Il y a eu aussi un effort que je veux saluer pour que des partenaires puissent contribuer à entretenir ces lieux, partenaires français et égyptiens. Ici, des financements ont pu être trouvés, parce que nous avons une relation longue entre la France et l’Égypte, qui doit s’entretenir, qui doit s’enrichir.

Il y a aussi un sujet que je ne peux pas écarter, qui est celui de la sécurité et du tourisme. Il est très important d’assurer la sécurité, il est très important aussi que les touristes puissent venir ici, en Égypte, pour voir ces merveilles. Nous devons faire en sorte que les Égyptiens, mais également tous les autres pays puissent continuer à être visités. Parce que c’est aussi notre réponse à ceux qui veulent empêcher les voyages, les visites, les rencontres et aussi le dialogue entre les cultures.

Rappelez-vous ce qui s’est passé en Tunisie, c’est un musée qui avait été attaqué. Ici, il y a eu d’autres lieux qui ont été également victimes du terrorisme.

Nous devons donc, en même temps que nous assurons la sécurité – nous en avons suffisamment parlé ici, en Égypte, ou au Liban – nous devons aussi appeler les touristes à venir nombreux.

Le Dr.Tarek el-Awady présente le musée copte du Caire au président français, François Hollande

J’ajouterai un dernier mot sur l’initiative de la France par rapport aux biens culturels qui ont été saccagés, d’autres volés et qu’il nous appartient à la fois de reconstituer, mais aussi de réunir.

J’avais, auprès de l’Unesco, plaidé pour qu’il y ait un fonds qui soit constitué, pour que nous puissions restaurer les lieux et retrouver les biens culturels ou les mettre en protection, en sûreté. Parce qu’il s’agit du patrimoine de l’Humanité.

De la même manière, les terroristes s’attaquent aux personnes, s’attaquent aussi à certaines communautés, ils s’attaquent aussi aux biens, comme s’ils voulaient effacer l’Histoire et les civilisations.

Cette initiative maintenant prend forme, il y a des financements qui ont été trouvés. J’aurai encore avec l’Unesco, l’idée d’un fonds qui pourra très rapidement se mobiliser pour atteindre cet objectif.

Ce matin, il y a eu de nombreux échanges sur le développement économique. Le développement économique doit contribuer aussi à ce que l’Égypte retrouve confiance en son avenir. L’Égypte est un grand pays, je l’ai suffisamment souligné. J'ai également rappelé les principes qui doivent constituer sa base. J’ai, à chaque fois, évoqué les droits de l'homme et sur un certain nombre de cas j'y reviendrai. Nous devons aussi amplifier nos échanges économiques, commerciaux, nos investissements et également nos échanges culturels.

Visite du musée copte avec comme guide le directeur du musée égyptien, le Dr.Tarek el-Awady

L'Égypte est un pays francophone, où il convient de faire encore davantage enseigner et parler le français. Nous avons aussi une tradition liée à l'archéologie, au patrimoine et nous voulons également la perpétuer, la renforcer, avec des projets de musées, mais aussi encourager la création. C’est pourquoi je me suis entretenu avec un certain nombre de personnalités culturelles tout à l'heure.

Les Coptes font partie de l'Égypte depuis toujours, en tout cas depuis que la religion copte, c’est-à-dire chrétienne s'est installée ici, en Égypte. Ici, nous sommes dans le lieu où toutes les religions ont coexisté. J’ai à cœur de défendre la présence des Chrétiens en Orient et notamment des Coptes. Je remercie ici les autorités coptes qui sont venues m'accueillir dans ce musée. A côté, il y a une magnifique église, il y a plein d'églises coptes. Il est très important que, non seulement nous puissions aider à la préservation du patrimoine, il n’y a pas que le patrimoine que nous devons préserver, mais aussi à cette pluralité, cette diversité.

On sait bien qu’il y a eu une période où les Coptes ont été directement menacés, où il y a eu des attentats contre les lieux de confession copte ou des lieux où vivaient les Coptes. L’Égypte, c'est une société pluraliste, ça doit être aussi pour nous une conception que nous avons du Moyen-Orient.

Les Chrétiens d'Orient et notamment les Coptes doivent rester en Orient. Il y a parfois un certain nombre de demandes qui nous sont faites en disant : « Accueillez des Chrétiens en Europe et en France ». Nous en accueillons. Mais la volonté qui est la nôtre, c'est que les Chrétiens restent en Orient. Parce qu’ils contribuent à ce qui est justement la richesse des pays qui ont été constitués avec les Chrétiens, les Musulmans et d'autres encore.

Nous savons le rôle que joue cette grande université Al Azhar. Au mois de mai, son responsable viendra en France dans le cadre d'un colloque. Parce que ce que nous voulons, c'est justement cette rencontre, ce dialogue entre les cultures et notamment cet islam, islam de paix, islam de très grande qualité intellectuelle que représente cette université. Je rappelle que cette université forme des imams et que ces imams ont toutes les conditions pour enseigner, lorsqu’il est possible qu'ils le fassent en français, y compris dans notre pays.

Le président François Hollande admire les richesses du musée copte

Merci d’abord, merci de parler le français, merci d’avoir une chaîne de télévision qui s'exprime en français. Merci aussi à la presse francophone, il y en a une aussi. La Francophonie n'est pas un cadeau simplement de ceux qui parlent français. La Francophonie c'est un combat, un combat pour des valeurs, un combat pour la culture, un combat pour la diversité. Nous voulons donc ici, à l'occasion de cette visite d'Etat, promouvoir la Francophonie.

Comment ? Par nos établissements d'enseignement en français, nos lycées au Caire, à Alexandrie. Également par tous les établissements qui enseignent en français et qui relèvent de notre responsabilité. Également en ayant une coopération avec le gouvernement égyptien, pour qu'il y ait davantage de places pour le français.

Je veux aussi montrer un engagement personnel, nous accueillerons plus d'étudiants égyptiens en France, pour que justement ils puissent revenir ensuite en Égypte et faire en sorte que la Francophonie continue d'être promue, comme vous le faites aujourd'hui. Merci.

Nous avons parlé de la Libye hier, nous continuerons à en parler aujourd'hui, puisqu’il y aura le dîner d'État. La France et l'Egypte doivent concourir à renforcer l'autorité du gouvernement qui est maintenant le gouvernement légitime de la Libye. L'armée libyenne doit être également au service de ce gouvernement et le gouvernement doit contribuer à ce que l'armée libyenne puisse rétablir la sécurité.

J’ai également ajouté que l'Europe était prête à répondre à des demandes qui lui seraient adressées, notamment pour qu’un certain nombre de navires, bâtiments puissent entrer dans le domaine maritime de la Libye. C’est d'autant plus important qu'il y a des drames qui se produisent en ce moment même sur la Méditerranée et que tout ce qui contribuera à renforcer justement le contrôle, la sécurité, la lutte contre les trafics portera également des résultats en termes bien sûr de lutte contre le terrorisme, mais aussi de prévention d'un certain nombre de tragédies ou de catastrophes, comme nous pouvons en connaître.

Voir également :
"L'Égypte fait le choix du Rafale" de Joël-François Dumont in European-security (16-02-2015).

[1] Le musée copte, fondé en 1910 par Marcus Simaïka Pacha est le plus riche musée du monde en art copte grâce à une collection d’objets, de tissus, d’icônes et de manuscrits dont le cœur comprend des artéfacts produits entre l'an 300 et l'an 1000. Près de 16 000 pièces, disposées chronologiquement, sont exposées dans douze sections différentes. Le musée abrite la bibliothèque de Nag Hammadi, une collection de textes gnostiques de la période paléochrétienne, retrouvés en 1945, dont le plus célèbre est sans doute le seul exemplaire complet de l'Évangile selon Thomas. Source : Wikipedia. Voir également : "Le musée copte défie le temps" in Paris-Match daté du 14 au 20 avril 2016.

 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact