Russian Teddy Military
Françoise Thom

Sanctions: Useless, Really?

Criticism mounts today in the West with the strong encouragement of Kremlin propaganda against the sanctions put in place following Russian aggression against Ukraine. These sanctions were adopted in order to “weaken the Kremlin’s ability to finance the war and to impose clear economic and political costs on the political elite of Russia responsible for the invasion”. Some pundits have lately insisted that sanctions are useless, that they have hurt Western economies more than the Russian economy. What is the truth? […]

Livre du marquis de Custine
Françoise Thom

Un visionnaire : Astolphe de Custine

« Dans la nation, malaise ; dans l’armée, abrutissement ; dans le pouvoir, terreur partagée par ceux mêmes qui se font craindre le plus ; servilité dans l’Église, hypocrisie dans les grands, ignorance et misère dans le peuple, et la Sibérie pour tous » […] « Une passion forte et débridée pour la conquête bouillonne dans le cœur du peuple russe » […] « Un peuple rêvant de domination du monde, et nous flattant, attendant qu’il nous conquiert » […] « La Russie voit en Europe son butin, qu’elle obtiendra tôt ou tard à la suite de nos conflits ; elle sème l’anarchie parmi nous, espérant profiter de la décadence, à laquelle elle-même a contribué, puisqu’elle correspond à ses desseins » […] «Les Russes pourront vaincre tout le monde un instant avec l’épée, mais jamais avec l’aide de la pensée ; et un peuple qui n’a rien à transmettre aux autres peuples, à ceux qu’il veut conquérir, ne restera pas longtemps le plus fort.» Qui aurait imaginé que le marquis Astolphe de Custine décrivant la Russie de Nicolas 1er en 1839 peindrait également celle de Vladimir Poutine en 2022 ? […]

L'option du pire en Ukraine par Patrick Chapatte — Publié le 22.2.2022 dans le Temps (Genève)
Françoise Thom

Les effets à retardement de la guerre moderne : ce que nous apprend l’histoire

Aujourd’hui, les Occidentaux se réjouissent — à juste titre — de l’élan de solidarité suscité par l‘agression russe contre l’Ukraine, solidarité entre Européens, entre Européens et Américains, entre Ukrainiens et Occidentaux. Mais cette euphorie tend à nous faire oublier que la guerre, quelle qu’en soit l’issue, déclenche des processus incontrôlables, longtemps souterrains, et qui peuvent exploser avec une virulence inattendue au moment où on s’y attend le moins. En historienne, Françoise Thom nous propose de réfléchir non seulement à l’après-Poutine, mais aussi à l’après-guerre. […]

bs russie cartoon russian bear from russia with love 74753836 mari semenova 2
Françoise Thom

Les sanctions : inutiles vraiment ?

Si l’Ukraine ne parvient pas à infliger une défaite militaire décisive à l’armée russe, la régression économique entraînée par le dispositif des sanctions mettra le nez des Russes dans le marécage où les a plongés leur « leader national ». Pour devenir de vrais Européens ils doivent connaître une évolution similaire à celle de la France et de l’Allemagne: les deux guerres mondiales les ont vaccinées contre le virus du chauvinisme et du militarisme, alors qu’en Russie la Deuxième Guerre mondiale a eu l’effet contraire. Afin d’imposer cette prise de conscience en Russie, hormis l’instrument militaire, nous ne disposons que de l’outil des sanctions. Ne l’abandonnons pas à la légère. […]

Pojednanie_Reconciliation
Françoise Thom

Russia: the Impossible “Union Sacrée”

The historian Françoise Thom reminds us that the theme of the Union sacrée has already been exploited in Russian history. Today, the call of the regime’s propagandists for a holy alliance against the West has not had real success because Russia is the aggressor and not the aggressed. The Slavophile mythology that elaborated the idea of a plot of “degenerate” Europe against Russia as the guardian of “traditional values” does not mobilize the masses. […]

-
Françoise Thom

Russie : L’Union sacrée introuvable

Le thème de l’Union sacrée a déjà été exploité dans l’histoire russe. Aujourd’hui, l’appel des propagandistes du régime à une union sacrée contre l’Occident fonctionne mal, car la Russie est l’agresseur et non l’agressé. La mythologie slavophile qui a élaboré l’idée d’un complot de l’Europe « dégénérée » contre la Russie gardienne des « valeurs traditionnelles » ne mobilise pas les masses. L’invocation à l’union sacrée camoufle en réalité l’intention des autorités russes de « mouiller » tout le peuple russe dans les crimes commis en Ukraine. […]

-
Françoise Thom

How to Move From the Russian World to the Russian State: Building an Alternative to the Apocalypse

A paradoxical consensus has formed in recent weeks In Ukraine, Russia and the West: the war will be long and it will require considerable effort on the part of belligerents and their allies. This consensus is based on a symmetrical assumption on both sides. Kremlin leaders and their propagandists relentlessly tell the Russians that their very existence is at stake, that the West wants to destroy Russia. […]