Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Une autre Géopolitique

Une autre Géopolitique

Par l'Amiral Guy Labouérie, membre de l'Académie de Marine (1). Brest, le 29 janvier 2005 (©).

Le vice-amiral d'escadre Guy Labouérie (2S) a quitté la Marine Nationale en 1992 après 39 ans de service actif. Il est membre de l'Académie de Marine. Photo © Olivier Labouérie (Mai 2005).Stratégie : Réflexions et variations de Guy Labouérie. Publié en avril 1993 par l'ADDIM.

Au-delà des querelles d’experts pour savoir qui est “l’inventeur” de ce terme et de sa signification, c’est essentiellement le moyen et la façon d’envisager qui l’on est et ce que l’on veut dans les systèmes de forces qui parcourent le monde.

Tout au long du XXème siècle c’était un concept simple, basé surtout sur des données quantitatives, résultant d’esprits animés par le scientisme et le rationalisme européens de l’époque. Elle était une “science, centrée sur les territoires, les frontières, les richesses, les populations, et tous les éléments concrets que l’on pouvait prendre en compte soit par leur affichage soit par le renseignement”. En Europe, encouragée par Napoléon et Clausewitz, elle a conduit aux deux plus grands affrontements de l’espèce humaine avec des dizaines de millions de morts culminant dans l’horreur de la Shoah. A cet égard, seule une socio-psychanalyse européenne approfondie permettra de bâtir une Europe digne des défis qui nous attendent car, au-delà des émotions, des commémorations et des repentances que nous avons manifestées depuis, nous n’avons pas encore eu le courage de la regarder vraiment en face.

Aujourd’hui, “la géopolitique, sans négliger la géographie physique et quantitative, doit prendre en compte une géographie des flux internes et externes de toute nature, humains, matériels, immatériels, virtuels,... au premier desquels l’information/Intelligence dans une géographie des connexions et des communications qui parcourent la planète en se riant de plus en plus des frontières physiques.” Elle est désormais du domaine de la cybernétique (étymologiquement l’art de la manoeuvre des vaisseaux), d’où la difficulté des pays d’esprit terrien et jacobin - la majorité de l’Europe - pour en comprendre les conséquences car cela implique finalité, intelligence, mobilité, délégation, fonctionnement synergique en réseaux, etc.

Une telle transformation de la géopolitique doit avoir un effet immédiat sur leur vision du monde et la ou les façons de s’y intégrer pour y vivre et s’y développer. Ceci n'intéresse pas les États seulement, mais les entreprises auxquelles se posent les mêmes questions qu'il leur arrive de mieux résoudre dans l’ensemble.

L’Europe est actuellement incapable de prendre en compte sa fuite en avant pour s’agrandir (?) s’opposant à la nécessité première d’un bouleversement complet de sa façon de voir, de penser et d’agir. Se disant moderne et vivante, alors qu’elle n’est que "peur" devant les véritables décisions politiques pour demain comme devant les médias, elle se paralyse lentement sous la défiance grandissante de l’ensemble de ses citoyens qui ne croient pas au syndrome "Jeanne d’Arc", celui du miracle impossible. La Défense européenne est étroitement liée à cette incapacité de repenser la géopolitique et donc sa Politique. N’ayant ni Vision, ni Patron, ni buts clairs et précis, parce que l’Europe se décline en plusieurs modes, il ne lui reste guère qu’à suivre, plus ou moins consentante ou rebelle, les deux pays occidentaux qui, à des degrés très différents, ont vision, projets, et moyens adaptés: les États-Unis d’Amérique et la Grande-Bretagne, tandis qu’en Asie Extrême montent les puissances de demain et que se préparent lentement celles de l’Amérique du Sud...

Pouvons nous rester longtemps encore cette Europe molle, babélisée, sans véritable identité car elle n’est guère qu’une Union sans but, et sans colonne vertébrale puisque seulement un marché de plus en plus fonctionnarisé ? ... Ou bien, s’appuyant sur toutes ses capacités humaines, allons nous enfin voir émerger dans les principaux partis politiques européens des hommes d’État capables de prendre en main l’ensemble des données du monde du XXIème siècle et de proposer un Projet politique digne de ce nom dont nous avons tous les moyens?

Mais pour réussir, leur qualité première, outre le courage, devra être le “renoncement” au sens vrai du terme, capacité de s’effacer devant des exigences plus hautes... Alors seulement on pourra envisager une Défense de l’Europe adaptée aux menaces du XXIème siècle.

On peut toujours rêver.

Guy Labouérie

(1) L'Académie de Marine a été fondée en 1752. Dissoute comme toute ses consoeurs pendant la Révolution, elle n'a été réactivée qu'en 1921. Son siège est à Paris.

Lire également du même auteur:


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact