Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

La rénovation de l'outil de défense

La rénovation de l'outil de défense

Allocution prononcée par Monsieur Jacques Chirac, Président de la république française, devant les personnels civils et militaires relevant du Ministère de la défense. Source: Service de Presse de la Présidence de la République Française. Hôtel de Brienne, Paris, le 13 juillet 1997.

Monsieur le Ministre, Messieurs les Chefs d’Etat-major, Monsieur le Délégué Général pour l'Armement, Monsieur le Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, Messieurs les Officiers Généraux, Mesdames et Messieurs,

J'ai souhaité rencontrer, ce soir, à la veille de notre Fête Nationale, l'ensemble des hommes et des femmes, civils et militaires, qui tous, à quelque corps qu'ils appartiennent, quels que soient leur armée, leur spécialité, leur grade, leur niveau de responsabilité, concourent à la défense de notre pays.

Ce rendez-vous me tient à cœur. Car, s'il est une institution intimement liée à la vie de la Nation, à ses transformations, à ses attentes, à ses espoirs, une institution qui en est l'un des symboles les plus forts, le plus intense peut-être, c'est bien l'armée. L'armée qui est l'un des creusets de la citoyenneté et qui garantit à notre pays son indépendance, son intégrité, ses intérêts, son rayonnement et celui de ses idéaux, dans le respect de ses engagements internationaux. L'armée lancée désormais dans un effort de réflexion, d'imagination et de prospective sans précédent, et dont le maître mot doit être, plus que jamais, le mouvement.

Le mouvement, quand l'Histoire s'accélère, quand s'estompent les méfiances et les périls d'hier, quand la paix s'enracine chaque jour davantage sur notre continent.

Le mouvement, quand l'Union Européenne ne cesse de se renforcer et que s'exprime la volonté des Européens de bâtir une diplomatie et une défense communes.

Le mouvement, quand se dessinent dans le monde et chez nous de nouvelles formes de menace et de nouveaux besoins ; quand les missions désormais dévolues à nos forces armées intègrent, dans une proportion toujours plus importante, le maintien de la paix, l'interposition entre belligérants, la protection de nos ressortissants et de ceux des États qui nous le demandent.

C'est à ces nouvelles réalités que nos forces armées doivent s'adapter aujourd'hui. Voilà pourquoi j'ai décidé la rénovation de notre outil de défense. Ici même, il y a un an, j'avais tenu à rencontrer les commandants de formation. Ensemble, nous avions précisé les grandes lignes d'application de cette réforme. Aujourd'hui, les choses sont bien engagées.

La loi de programmation adoptée en juin 1996 par le Parlement en fixe le cadre. Nous allons, avec le Gouvernement, dresser un bilan des objectifs atteints au terme de cette première année d'application et M. le Ministre de la Défense vous en communiquera les conclusions. Pour ma part, en tant que Chef des Armées, je veillerai à ce que nos forces continuent de disposer des ressources nécessaires tant à leur rénovation qu'au maintien de leurs capacités et de leur entraînement.

Déjà, la professionnalisation de nos armées s'accélère. Avec près de 8000 postes créés cette année, le recrutement d'engagés a doublé, dans le respect rigoureux, et c'est essentiel, dans les critères de sélection qui doivent être ceux des soldats de métier.

La mise en service de matériels modernes se poursuit. Ainsi, les premières unités équipées du nouveau char Leclerc défileront demain, et pour la première fois, sur les Champs-Élysées.

Le plan de restructurations annoncé, il y a un an, a été mis en œuvre dans l'ensemble des armées et des établissements de la défense. Les difficultés, inévitables, ont pu être, pour l'essentiel, surmontées.

Bien sûr, il n'est pas facile de voir disparaître, comme vient d'être le cas, 20 régiments, 6 bâtiments de la Marine Nationale et une base aérienne. Nous devrons veiller à ce que l'histoire, les traditions, les faits d'armes de ces unités prestigieuses continuent d'inspirer les Français, et particulièrement ceux qui auront fait le choix de servir dans les armées.

Je sais les charges supplémentaires qu'imposent à chacune et à chacun d'entre vous, ainsi qu'à vos familles, les restructurations en cours. L'évolution du commandement et des métiers, la mobilité accrue, le bouleversement du cadre de vie qu'elles entraînent, sont autant de sacrifices consentis, parce qu'essentiels, pour bâtir une sécurité moderne.

Je tiens à saluer le sens de l'intérêt national, le dynamisme et le dévouement des personnels des trois armées, de la Gendarmerie, du Service de santé et de la Délégation générale pour l'armement qui, tous, se sont mobilisés pour assurer le bon démarrage de ce grand chantier.

Parallèlement à cet effort sans précédent, les forces armées françaises ont continué d'assurer leurs missions opérationnelles avec une efficacité reconnue par tous.

Et d'abord par nos concitoyens eux-mêmes, notamment depuis les attentats terroristes qui ont frappé notre pays. Par leur participation au plan Vigipirate, nos soldats ont contribué à rassurer nos compatriotes.

Leur présence dans les principaux lieux publics a été unanimement appréciée.

En Bosnie, d'où le Ministre de la défense revient, en portant le témoignage de la qualité de la présence militaire française dans cette région troublée, en Albanie, plus loin encore, au Liban, sur le continent africain, et partout où l'on a souhaité la présence de la France, sur terre, sur mer et dans les airs, nos soldats ont forcé l'admiration.

A Denver, tous les Chefs d'État et de Gouvernement participant au Sommet des pays les plus industrialisés m'ont fait part de leur reconnaissance et de celle de leurs ressortissants, évacués de Brazzaville. Tous, je dis bien tous, ont tenu à saluer le haut degré de préparation, l'attitude impeccable, le courage, le sang-froid, l'organisation, bref, le professionnalisme de nos troupes. C'est cela aussi qui façonne l'image de la France dans le monde. Je tenais à vous en exprimer ma gratitude et ma fierté.

Cette efficacité est d'abord le fruit de l'engagement total de nos soldats, de leur travail et de leur dévouement, à l'entraînement et en mission. Je sais, pour l'avoir éprouvé, ce que le métier militaire comporte de risques et d'exigences.

A cet instant, je pense à ceux qui sont tombés au service de la France. En un an, nous avons perdu en opérations dix-sept militaires tandis que près de cent quatre-vingt de vos camarades étaient blessés. Je pense à leurs familles et à leurs proches que nous devons entourer de notre présence.

Demain, c'est la Nation tout entière qui va rendre hommage à ses forces armées. Aujourd'hui, j'ai souhaité vous témoigner mon soutien, ma confiance et plus généralement celle de nos compatriotes.

Hommes et femmes, civils et militaires, qui assurez la défense de la France, c'est à vous qu'il revient désormais de préparer l'avenir de notre sécurité. C'est à vous qu'il revient, sur le terrain, de mettre en œuvre la réforme entreprise, de la mener à son terme.

Cette tâche, je le sais, vous aurez à cœur de vous en acquitter avec ce sens du devoir, cette haute idée de votre mission, cette volonté de servir qui sont depuis toujours l'honneur de nos armées.

Mesdames et Messieurs, je vous remercie.

 

Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact