Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Ce qui nous unit la France et la Grande-Bretagne est plus important que ce qui les sépare

Ce qui unit France et le Royaume-Uni est plus important que ce qui les sépare

Pour le centenaire de l'Entente Cordiale S.M. la Reine Elizabeth II reçue au Palais du Luxembourg par le Président du Sénat, M. Christian Poncelet et le Président de l'Assemblée nationale M. Jean-Louis Debré le mardi 6 avril 2004. II) Discours de M. Jean-Louis Debré, Président de l'Assemblée Nationale. Source: Sénat, Paris.

Madame,

Alors que nous célébrons le centenaire de la Déclaration sur l'Entente Cordiale que le Roi Edouard VII et le Président du Conseil Delcassé signèrent le 8 avril 1904, je tiens à vous dire à mon tour et au nom de l'ensemble des Députés français, l'honneur que nous ressentons à vous accueillir. En effectuant à cette occasion votre quatrième visite d'État dans notre pays, vous nous donnez un nouveau témoignage de l'attachement que vous portez à la France et de l'amitié qui unit depuis si longtemps la France et le Royaume-Uni. 

Cette puissante amitié, elle est le fruit d'une longue histoire traversée de rivalités, de guerres et d'alliances, qui, au fil des siècles, tissèrent entre nos peuples si proches et pourtant si distincts, des liens complexes et très étroits. Oserais-je aller jusqu'à dire que la compétition à laquelle se sont longtemps livrées nos deux Nations, incarnant deux cultures et deux tempéraments bien différents, a quelque peu nourri leur génie respectif et contribué à leur rayonnement ? En tout état de cause, cette ancienne et singulière histoire, où certaines victoires de l'un sonnèrent la défaite de l'autre, nous a appris à nous connaître et à nous estimer, comme peuvent se connaître et s'estimer deux Nations dotées d'une forte identité. 

Ainsi que le notait Sir Winston Churchill, que liait au Chef de la France libre une amitié parfois rugueuse mais faite d'admiration réciproque, "Le Tout Puissant, dans sa sagesse infinie, n'a pas cru bon de créer les Français à l'image des Anglais". Ils n'en partagent pas moins le même et profond attachement aux valeurs essentielles que sont la liberté et la dignité de la personne humaine. Lorsque les épreuves de l'Histoire mirent ces valeurs en péril, Britanniques et Français surent transcender leurs différences pour se retrouver ensemble dans un combat commun.

Forgée sur les champs de bataille de la Grande Guerre, qui vit tant de soldats du Royaume payer de leur sang, aux côtés de leurs frères français et alliés, le prix de notre liberté, cette fraternité d'armes s'illustra une nouvelle fois dans le second conflit mondial. Nous avons tous dans nos mémoires l'admirable ténacité dont sut alors faire preuve le peuple britannique sous la conduite glorieuse de Sir Winston Churchill et sous l'égide de son Souverain, votre père le Roi George VI. Nous savons tous combien la résistance, l'exemple et l'appui de l'Angleterre, les encouragements du Roi et de la famille royale aidèrent le Général de Gaulle à porter haut le drapeau de la France Libre et de la Résistance française. 

En ces circonstances terribles, la France et la Grande-Bretagne démontrèrent ce qu'elles peuvent accomplir lorsqu'elles rassemblent leurs énergies. Dans quelques semaines, le 60ème anniversaire du Débarquement nous donnera l'occasion de célébrer ensemble, avec nos alliés, cette fraternité renouvelée sur les plages de Normandie.

Soixante ans après ces hauts faits, cette Europe, que nous avons su défendre et libérer par les armes, connaît, après l'heure de la réconciliation, une autre aventure désormais pacifique, l'aventure de sa construction, une construction dont la Grande-Bretagne et la France souhaitent qu'elle s'opère dans le respect des États-Nations, dans le dépassement des égoïsmes, non dans le reniement des spécificités nationales.

Nul doute que l'amitié franco-britannique soit dès lors appelée à être l'un des pivots de cette Europe réconciliée, pacifiée et unifiée. Depuis l'entrée du Royaume-Uni dans le marché commun, il y a maintenant trois décennies, remarquable est le chemin parcouru dans le rapprochement de nos deux peuples et de nos deux pays et dans le développement de notre coopération, à l'image de nos actions communes en Afrique ou dans le domaine de la défense. Après bien d'autres projets réalisés ensemble, peut-on trouver meilleur symbole de notre capacité à coopérer que le Tunnel sous la Manche, par lequel Votre Majesté arrivait hier dans la capitale française ?

Il y a quelques années je crois, Votre Majesté observait avec humour que "S'il est vrai que nous ne conduisons pas du même côté de la route, il est tout aussi vrai que nous avançons dans la même direction".

Convaincus que ce qui les unit est plus important que ce qui les sépare, c'est vers l'avenir que la France et le Royaume-Uni veulent regarder ensemble.

Tel est bien le vœu que les Députés français souhaitent exprimer en ce jour anniversaire, de concert avec leurs confrères de la Chambre des Communes qui ont bien voulu faire le déplacement de Paris en cette heureuse occasion et dont je salue la présence à cette réception.

Vive le Royaume-Uni !
Vive la France !
Vive l'amitié franco-britannique !

Liens utiles:


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact