Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

La pensée et l’action

La pensée et l’action

Par l'Amiral Guy Labouérie, membre de  l'Académie de Marine (1). Brest, le 19 février 2005 (©).

Le vice-amiral d'escadre Guy Labouérie (2S) a quitté la Marine Nationale en 1992 après 39 ans de service actif. Il est membre de l'Académie de Marine. Photo © Françoise Labouérie (Mai 2005).

Jusqu’à une époque récente dans un monde européen aux frontières délimitées, il était habituel de s’appuyer sur le couple “espace/temps” pour étudier et réaliser les actions que l’on projetait. La complication des situations, les progrès scientifiques et les exacerbations des violences l’ont, depuis cinquante ans, transformé en une triangulaire “espace/temps/information”. Les évolutions récentes de la géopolitique comme les conséquences de l’évanescence des frontières, l’importance de plus en plus importante des flux parcourant la planète et de leur contrôle, l’échec de bien des opérations militaires, financières, industrielles, culturelles... en divers lieux du monde, entraîne une nouvelle évolution se déclinant en cinq données majeures dont on ne peut s‘abstraire:

  •  “Espace - Intelligence - Temps - Droit - Médias”

Elles-mêmes de plusieurs dimensions dans “un mouvement constant de différentiation, de complexification et d’interactivité d’une ampleur encore jamais vue”.

Si pour tout acteur, autrefois, il s’agissait de “faire surgir le Temps qui permettra de gagner”, ce que Napoléon, par exemple, fit remarquablement en doublant les étapes de marche de son infanterie, c’est désormais bien plus ardu. Le stratège doit donner réponse à la question "comment faire surgir l’Espace - Temps - Intelligence - Droit - Médias" qui permettra de gagner la rencontre avec l’Autre au moindre coût humain, matériel et financier dans un monde fermé, de plus en plus peuplé et médiatisé ?

C’est très difficile et le seul exemple des États-Unis en Irak le montre à l’évidence, avec leur refus d’un Droit international, il est vrai flou et discutable, les limitations imposées aux médias, et une immense ignorance du “Temps” des Irakiens.

Seule une organisation en réseaux répondant aux conditions hétérogènes d’intelligence, d’initiative, de connivence, communication, équipements, etc. permet d’y satisfaire, avec deux qualités essentielles pour son "Patron":

  • Connaître l’Autre, singulier ou multiple, connaissance se finalisant dans la capacité de s’identifier dans le regard de l’Autre, aboutissement de l’Information/Intelligence ne s’arrêtant jamais et permettant l’adéquation permanente de l’Action et du Projet qui l’a lancée avec toutes les manœuvres d‘influence, lobbying et stratagèmes nécessaires.

  • Maîtriser le “Temps”, le sien et celui de l’Autre sous tous leurs aspects. C’est la donnée la plus difficile et la plus implacable à l’ère de l’immédiat si l’on n’est pas capable de mesurer en permanence les signatures temporelles individuelles et collectives de tous les acteurs dans leur rapport avec le terme prévu pour l’action et leurs conséquences sur le long terme.

L’ensemble implique des Patrons qui soient des hommes de synthèse et de haute culture.

Il n’y a qu’à ces deux conditions et avec cette organisation que le Patron peut décider de l’Action avec des chances de succès. C’est vrai pour tous, personnes et entreprises, mais particulièrement quand le chef politique veut s’engager dans une épreuve de Force et pour le chef militaire quand il s’agit de l’exécuter. On voit à quel point on en est très loin quand on examine la Défense européenne et quel avantage ont les États-Unis d’Amérique, indépendamment de la supériorité écrasante de leurs moyens et de la justesse ou de l’erreur de leurs projets. Foch avait raison: sans commandements politique et militaire uniques, toute coalition n’est qu’un pis-aller nécessitant des moyens gigantesques pour gagner, l’incroyable résistance des armées allemandes entre 43 et 45 face aux Soviétiques l’a bien montré. C’est encore plus vrai aujourd’hui et d’autant plus que l’on continuerait à rêver de Défense à base géométrique (cercles, rectangles, et autres…), alors que seul le mouvement (la cybernétique) peut permettre de répondre aux défis d’une planète animée d’une multitude de flux de toute nature, autre aspect négligé de la mondialisation.

On peut toujours rêver.

Guy Labouérie

(1) L'Académie de Marine a été fondée en 1752. Dissoute comme toute ses consoeurs pendant la Révolution, elle n'a été réactivée qu'en 1921. Son siège est à Paris.

Lire également du même auteur:


 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact