Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Bouaké : l’attaque la plus grave depuis l’attentat du Drakkar au Liban en 1983

Bouaké : l’attaque la plus grave depuis l’attentat du Drakkar au Liban en 1983

Michèle Alliot-Marie s'est rendue à Poitiers  le 31 mars 2005 pour féliciter les soldats français qui ont participé à l'opération Licorne. Le ministre français de la défense a lu l'Ordre du jour avant de passer les troupes en revue. Source: DICoD Paris.

Mme Alliot-Marie passe les troupes en revue à Poitiers pour rendre l'hommage de la Nation aux soldats qui ont pris part à l'opération Licorne. Photo ECPAD R. Pellegrino.

Photo ECPAD R. Pellegrino

  • Soldats du 7ème mandat de l’opération Licorne, aujourd’hui, à Poitiers, la France vous rend hommage.

Déployés en République de Côte d’Ivoire d’octobre 2004 à février 2005, vous avez, par votre comportement exemplaire et votre professionnalisme, parfaitement rempli la mission qui vous était confiée. Vous avez démontré que notre pays peut, en permanence, compter sur son armée, quel qu’en soit le prix.

Lorsque vous arrivez sur ce théâtre d’opérations, dans la seconde quinzaine du mois d’octobre 2004, la situation politique et militaire est tendue. Les efforts entrepris pendant l’été, à Accra [Ghana] pour relancer le processus de paix restent sans suite. C’est dans ce climat pesant que les groupements tactiques et les unités d’appui et de soutien se déploient sur le terrain. Vous agissez en liaison avec les 6 000 hommes de la force des Nations unies [ONUCI] dont Licorne assure le soutien et la protection.

Mme Alliot-Marie lisant l'ordre du jour à Poitiers. Photo ECPAD R. Pellegrino.

Photo ECPAD R. Pellegrino

Au début du mois de novembre, en violation du cessez-le-feu, le président Gbagbo choisit l’option militaire. Précédée par des frappes aériennes, l’armée ivoirienne lance son offensive contre les Forces armées des Forces Nouvelles et progresse vers la zone de confiance. Les autorités ivoiriennes font alors l’objet d’une mise en garde très claire. Au troisième jour de cette offensive, le 6 novembre, notre poste de Bouaké est bombardé. Neuf soldats français paient de leur vie cette agression inique. Trente-cinq autres sont blessés. Il s’agit là de l’attaque la plus grave que nos forces aient connu depuis l’attentat de l’immeuble Drakkar au Liban en 1983. Les événements vont alors se précipiter. Le jour même, certains chefs paramilitaires cherchent à attiser les sentiments anti-français. Très rapidement, les premières exactions contre des ressortissants français sont constatées à Abidjan.

Devant la dégradation de la situation, la force Licorne reçoit pour mission de prendre immédiatement le contrôle de l’aéroport et d’en sécuriser les abords pour permettre, dans un premier temps, l’acheminement de renforts puis l’évacuation de nos compatriotes. Les groupements tactiques interarmes reçoivent alors l’ordre de faire route vers Abidjan pour renforcer le dispositif du 43ème bataillon d’infanterie de marine. Dans des conditions très difficiles et avec une remarquable réactivité, les colonnes rejoignent sans délai la capitale. Enfin, très rapidement, des moyens aériens et navals ainsi que des unités de la gendarmerie et des armées provenant d’Afrique et de métropole convergent vers la Côte d’Ivoire.

Sur place, à Abidjan notamment, se multiplient les agressions et les menaces contre les populations non-ivoiriennes. En quelques jours, dans un environnement extrêmement dangereux, vous parvenez à extraire, à regrouper et à évacuer vers la France plus de 8 000 civils français et étrangers directement menacés.

Votre sang-froid, votre professionnalisme, votre générosité sont unanimement reconnus par cette communauté choquée et traumatisée. De nombreux témoignages en attestent encore aujourd’hui. Ils sont une juste reconnaissance de votre engagement.

Soldats de l’Armée de terre, gendarmes, marins, aviateurs, personnels des Services de santé et des essences des armées, vous avez démontré, au cours de ces événements, de magnifiques qualités militaires.

  • Votre action résolue, remarquablement organisée et conduite par des chefs de grande valeur a permis d’éviter un bain de sang.

Votre attitude déterminée, chacun à sa place, a joué un rôle majeur dans la capacité du commandement à maîtriser les événements. Elle a permis un retour rapide du calme et de la sécurité à Abidjan.

Devant vos familles, je rends hommage aux neuf des vôtres qui sont morts pour la France au service de la paix. Leur sacrifice ne sera pas oublié. Devant vos familles, je rends également hommage aux 80 blessés dont certains souffrent encore dans leur chair.

Je vous exprime, enfin, solennellement, la reconnaissance de nos concitoyens et de notre pays tout entier.

Vous avez choisi, avec force, de servir la France et ses valeurs, quelquefois au péril de votre vie.

C’est votre honneur de soldat.

Au nom du président de la République et du gouvernement, je vous redis toute ma confiance.

 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact