Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Le Service de santé des armées : une compétence unique

Le Service de santé des armées : une compétence unique

Le ministre français de la défense a visité le 24 mars 2006 le centre de recherche du service de santé des armées (CRSSA) "Émile Pardé" à La Tronche, près de Grenoble (Isère). Cette visite a été l'occasion pour Michèle Alliot-Marie d'aborder le soutien du service de santé aux forces armées et à la défense civile et d'assister à la présentation des axes de recherche du CRSSA. A l'issue de cette première visite, le ministre s'est rendue au laboratoire d’électronique et de technologie de l’information du commissariat à l’énergie atomique (CEA-LETI), qui participe au pôle de compétitivité "Minalogic". Allocution de Michèle Alliot-Marie. Grenoble, le 24 mars 2006. Source: DICoD.

Michèle Alliot-Marie pendant son allocution au CRSSA de La Tronche (Grenoble). Photo © Joël-François Dumont.

    C’est aujourd’hui ma première visite dans un établissement de recherche du service de santé des armées.

Je tiens à remercier vivement les personnels du CRSSA « Émile Pardé » de la chaleur de leur accueil et de la qualité de leurs présentations.

  • Le Service de santé des armées, peut-être plus que tout autre service de la Défense, est au croisement des mondes civils et militaires.

Les hommes et les femmes du SSA font le choix d’être à la fois militaires et praticiens, combinant deux métiers aux valeurs communes : l’exigence morale, l’esprit de service, l’abnégation.

Leur fonction de soutien aux forces est irremplaçable.

Au-delà de cet engagement quotidien, le Service de santé des armées dispose d’une capacité de recherche dont les retombées dépassent largement la sphère militaire (1).

Le CRSSA que nous avons visité aujourd’hui illustre tout particulièrement cette compétence, dans un domaine plus que jamais sensible, celui des risques NRBC (2).

Les recherches menées par le Service de Santé des Armées sont indispensables à l’efficacité opérationnelle de nos forces, comme aux progrès de la santé publique.

Michèle Alliot-Marie pendant son allocution au CRSSA de La Tronche (Grenoble). Photo © Joël-François Dumont.

  • La recherche militaire répond avant tout aux besoins des forces.

Les missions de nos soldats, particulièrement en opérations extérieures, ne sont pas devenues moins dangereuses avec la modernisation des moyens de combat.

Nous devons veiller à améliorer sans cesse la prise en charge et le traitement des malades lors des conflits, à assurer les meilleures conditions d’hygiène et de sécurité sanitaire en opération.

Les opérations militaires actuelles, conduites sous tous les climats et en tous lieux, soumettent nos militaires à des contraintes physiologiques et psychologiques.

La recherche nous permet de mieux les protéger contre des conditions climatiques parfois extrêmes, d’évaluer leur résistance à des missions souvent difficiles.

En conservant au sein du SSA une fonction recherche de haut niveau, nous pouvons conduire aujourd’hui ces études, qui nécessitent à la fois des connaissances biomédicales et une expérience du milieu militaire.

Le ministre s'entretient avec le médecin-général Lafont et le directeur du Centre, le médecin-général Martet. Photo © Joël-François Dumont.

La recherche biomédicale est donc un aspect incontournable de notre défense.

  • Ses applications sont toutefois autant utiles à nos forces qu’aux civils.

Les actions de recherche du Service de santé des armées ont des retombées directes en matière de santé publique, sur la pratique médicale et chirurgicale, la thérapie cellulaire, les avancées de la physiologie et la pharmacologie. Elles contribuent largement à la connaissance scientifique nationale en matière de surveillance épidémiologique.

Face aux inquiétudes que peuvent légitimement susciter le SRAS, le chikungunya ou la grippe aviaire, la mise en commun des compétences militaires et civiles est primordiale.

Les recherches du CRSSA Emile Pardé sont particulièrement importantes, car elles intéressent directement la sécurité des Français face au risque NRBC.

Le CRSSA dispose d’une compétence unique dans la lutte contre ce risque, ce qui en fait un pôle d’excellence au sein de la recherche de défense.

Dès la fin de la Première guerre mondiale, des médecins et des pharmaciens militaires se sont consacrés à la recherche sur la protection contre les armes chimiques et biologiques.

Le Service de santé des armées s’est depuis longtemps préparé à faire face à ces risques.

Les menaces dites NRBC n’ont pas disparu avec la fin de la guerre froide. Elles se sont au contraire multipliées et diversifiées.

Ici au CRSSA, vous avez développé une expertise indéniable et reconnue dans ce domaine.

Le ministre s'entretient avec des responsables du Centre. Photo © Joël-François Dumont.

Nous avons pu obtenir des résultats concrets, au service de tous : un protocole de vaccination contre la variole a trouvé des applications concrètes intéressant la nation ; de nouveaux vaccins contre le charbon ont été développés en partenariat avec l’Institut Pasteur ; une nouvelle seringue autoinjectante contre l’intoxication par les organophosphorés a été réalisée.

Aujourd’hui, vous permettez à la Défense d’occuper une place centrale dans le dispositif français de prévention des risques NRBC et de prise en charge des victimes.

Fort de vos compétences, le ministère de la défense participe à la préparation et à la mise en œuvre de l’ensemble des plans d’urgence : Biotox contre les agents biologiques ; Piratox contre les agents chimiques ; Piratome contre les risques radiologiques et nucléaires.

Des stages de formation contre le risque NRBC sont régulièrement organisés par les experts du SSA au profit des forces et des administrations.

Un établissement comme le CRSSA illustre le dynamisme du ministère de la défense dans le secteur de la recherche.

La diversité et la dualité de vos missions vous confère une large ouverture sur l’extérieur.

Nombre de vos travaux sont ainsi menés en coopération avec de grands organismes de recherche, en France comme à l’étranger : le CNRS, l’INSERM, le CEA, ainsi que des universités.

Je vous engage à poursuivre cette évolution.

C’est ainsi que la recherche militaire s’impliquera pleinement dans la recomposition de la recherche en France, où elle a un rôle de premier plan à jouer.

Je souhaite aujourd’hui adresser à tout le personnel du CRSSA, et à travers vous à l’ensemble des personnels relevant de la fédération de la recherche du SSA, mes félicitations pour votre engagement au service de la défense de notre pays.

Vous contribuez à l’excellence scientifique dont la Défense a besoin, dont la France et les Français ont besoin.

Sacrifiant aux traditions, Michèle Alliot-Marie signe le livre d'or pour le directeur du CRSSA, le médecin-général G. Martet. Photo © Joël-François Dumont.

  • Les études du centre portent sur un éventail très large :

    - la médecine de plongée et l'immersion longue durée,
    - la lutte contre le paludisme,
    - le bioterrorisme,
    - l'expertise dans le secteur nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique (NRBC).

    Le centre "Émile Pardé" réalise des missions interarmées de recherche, d'expertise et de formation. Il travaille en relation avec les instituts, les hôpitaux d'instruction des armées, la délégation générale pour l'armement (DGA) ainsi qu'avec des organismes de recherche au niveau national (civils) et international (OTAN).

    Outre ce centre, le service de santé dispose de trois autres, dédiés à la recherche :
    - l'Institut de médecine aérospatiale (IMASSA) à Brétigny-sur-Orge,
    - l'Institut de médecine navale (IMNSSA) à Toulon,
    - l'Institut de médecine tropicale (IMTSSA) à Marseille.

Liens utiles:


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact