Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Infostratégie

 

L'Infostratégie (1)

 

Ce terme est de plus en plus utilisé par des experts, sans que l'on sache toujours très bien ce qu'il signifie. François-Bernard Huyhe [1], directeur de l'Observatoire d’infostratégie [2] et auteur de nombreux ouvrages de référence [3] sur tout ce qui touche à la guerre de l'information nous donne ici une définition précise et nous apporte à la fois un éclairage très utile pour expliquer comment les nouvelles technologies de notre société de l'information permet de "dominer par l'information". Dans un article très pertinent, il avait démontré comment l'Amérique en était arrivée progressivement à ne plus contrôler l'image qu'elle voulait donner d'elle-même. Avec le talent qu'on lui connaît, F.-B. Huyghe expliquait qu'à cause « des télés satellitaires arabes, sur le Net ou du fait de ses propres médias, l'Amérique ne contrôlait plus ce qui est visible, donc crédible dans le conflit. La preuve par l'image se retournait donc contre la société des images dans sa lutte ' pour le coeur et l'esprit des hommes' ».  Dans une autre étude, il avait résumé la nouvelle stratégie de la "Quatrième Guerre Mondiale" proclamée, la GWOT, [4] détaillant ses logiques : l’ennemi est unique et absolu, la guerre est permanente, la planète est le champ de bataille. Quant à l’arme, il s’agit d’en avoir le monopole. L’aléa contredisant l’exigence de sécurité absolue. [5] François-Bernard Huyge va bien au delà de cette analyse dans un deuxième papier consacré à "la guerre cognitive ou l'arme de la connaissance", une guerre dans laquelle normalement, David devrait pouvoir vaincre Goliath. "Il faut en finir"avec certaines illusions : " il n’y a pas de gestion des crises sans prise en compte des conflits, des idéologies et des stratégies". [6] © François-Bernard Huyhe. Paris, le 3 mai 2007.

 

François-Bernard Huyhe - Photo © Edith Huyge.

 

François-Bernard Huyhe

L’infostratégie, un néologisme que nous avons forgé, est l’étude des conflits (modalités, occurrences, motivations et finalités...) liés aux systèmes de transmission et communication caractéristiques de la société dite de l’information. Le champ de cette discipline à inventer serait celui des changements régissant les rapports entre conflit et information.

En effet, les nouvelles technologies ont bouleversé les conditions

•          du faire-savoir - avec la constitution de méga-archives numériques et des réseaux informatiques

•          du faire-percevoir - avec à la fois des instruments de surveillance omniprésents, le cyberespace et les réalités virtuelles -

•          du faire-faire - les machines informationnelles qui “commandent” l’action d’hommes ou de machines, d’une station spatiale au portillon du métro

•          et du faire-croire : à l’époque des télévangélistes ou de la politique-spectacle, on ne croit plus de la même façon qu’à l’époque de la chaire ou du préau d’école.

 

 Du même coup, elles bouleversent les conditions de l’affrontement. Elles permettent en particulier de nouvelles formes de domination (acquisition d’une supériorité ou d’un profit par l’information, « prédation » informationnelle, contrôle des perceptions ou connaissances, d’une victime..) mais aussi de destruction et de chaos (paralysie d’infrastructures techniques, désinformation ou dénigrement, atteinte à l’intégrité des mémoires ou des systèmes d’information). Acquisition, altération ou rétention des connaissances à l’aide de machines à stocker, traiter ou propager des informations deviennent des méthodes banales.

 

Pour le dire autrement, la plupart des crises ou des craintes actuelles naissent

 

  • De faits de violence : des conflits armés ou non dans lesquels s’affrontent des groupes organisés, du simple délit du pirate informatique jusqu’aux guerres du futur, du désordre civil à la domination informationnelle globale
  • De faits de communication : la puissance visible des mass media de leurs mots et de leurs images ou l’action invisible, des bits informatiques
  • De faits technologiques : Internet est à la fois le symbole de leur prédominance et le réceptacle des fantasmes qu’ils suscitent, discours utopique sur la société de l’information ou discours apocalyptique sur la domination, la surveillance et les inégalités, version high-tech.

 

La conjonction de ces phénomènes justifie une vision unitaire du conflit informationnel qui se manifeste dans au moins trois domaines :

 

- dans la sphère privée : risque de fichage, de surveillance du citoyen, de détournement de données mais aussi traçage et manipulation au service de stratégies commerciales

- dans la vie économique : à travers ce qu’il est convenu de nommer guerre économique ou intelligence économique offensive

- dans le domaine stratégique : toutes les techniques en temps de paix ou de guerre par lesquelles des informations sont gérées, détruites ou retournées contre une cible politique et stratégique.

 

François-Bernard Huyghe

 

[1] Docteur d'État en Sciences Politiques, François-Bernard Huyghe est Chercheur en Sciences de l'Information et de la Communication. Il enseigne notamment à HEC, au Celsa Paris IV ainsi qu'à l'École de guerre économique à Paris (EGE). Ses recherches portent sur les rapports entre information, conflit et technologie.

 

[2] L’Observatoire d’infostratégie, dont la renommée a dépassé largement les frontières des pays membres de l'Union européenne, a pour vocation de réunir des chercheurs, des praticiens ou des journalistes qui s’intéressent à la guerre de l’information au sens large. Et ce, pour la comprendre, pas pour la pratiquer pour une cause militante. Il n’est donc pas question, dans le cadre de l’Observatoire ou du site Vigirak de sortir du travail d’analyse, de diffuser des informations illégales ou dangereuses, d’aider quelque partie (ou parti) que ce soit ou bien entendu de propager des thèses "conspirationnistes". L’Observatoire d’infostratégie n'est donc pas une usine à rumeurs pour activistes électroniques de tous poils (NDLR).

 

[3] François-Bernard Huyghe a publié de nombreux ouvrages de référence, une série d'analyse des rapports entre information, technologie et conflit, parmi lesquels "Comprendre le pouvoir stratégique des médias" (Eyrolles), la "Quatrième Guerre Mondiale: faire mourir et faire croire"; "l'Ennemi à l'ère numérique, Chaos, Information, Domination" (Presses Universitaires de France) et "L'Information, c'est la guerre" (Panoramiques) ainsi que des essais critiques sur les idées contemporaines: "Écran/Ennemi: Terrorismes et guerre de l'Information" (www.00h00.com), "les experts ou l'art de se tromper: de Jules vernes à Bill Gates (Plon). François-Bernard Huyghe a également écrit de nombreux chapitres dans des ouvrages collectifs, consacrés à l'intelligence économique, à la stratégie et aux médias: citons pour mémoire "le dictionnaire mondial des images" (Nouveau monde); "Al Qaeda : les nouveaux réseaux de la terreur" (Ellipses Marketing). Enfin, avec son épouse Edith, ils ont publié plusieurs ouvrages les grands réseaux historiques de transmission : "la route de la soie" (Petite Bibliothèque Payot); "les routes du tapis" (Gallimard), "l'histoire des secrets" (Hazan); "Images du monde" (J.C. Lattès); "Les Coureurs d'épices" (Payot) et "Les empires du mirage" (Robert Laffont).

 

[4] Voir La Quatrième Guerre Mondiale (GWOT): guerre ingagnable, paix impensable

 

[5] "La guerre cognitive L'arme de la connaissance", sous la direction de C. Harbulot et D. Lucas (Lavauzelle), avec les textes de Philippe Baumard, Christian Harbulot, François-Bernard Huyghe, Didier Lucas, Nicolas Moinet, Charles Prats, Claude Rainaudi, Alain Tiffreau, Jean-Michel Valantin, « Promotion 2002 de l’Ecole de Guerre Economique ». (Pour commander ce livre sur Internet).

 

[6] Extrait : "Information, pouvoir et usage: l'infostratégie > Intelligence économique: du savoir à l'influence. Communication de crise :" « Toute crise est d'information et de communication ».

 

Lire également du même auteur:       

 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact