Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

MUSIS : la lettre d'intention est signée

MUSIS : la lettre d'intention est signée

Paris le 10 novembre 2008. Source : DGA.

La France, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne et la Grèce ont signé ce lundi 10 novembre 2008, une lettre d’intention (LoI) portant sur la réalisation en coopération du programme MUSIS (MUltinational Space-based Imaging System for surveillance, reconnaissance and observation), le futur système européen d’imagerie spatiale. L’Italie rejoindra le programme dès 2009. Cette signature intervient en marge du Conseil de l’Union européenne qui se tient à Bruxelles sous présidence française.

La capacité d’imagerie spatiale est essentielle pour garantir à l’Europe son autonomie d’appréciation de situation et de décision. La mise en place du programme MUSIS marquera ainsi une avancée majeure dans la construction d’une Europe de la défense.

MUSIS a vocation à réaliser des missions de surveillance, de reconnaissance et d’observation de tout point du globe à des fins de sécurité et de défense. Il succèdera aux satellites européens Hélios II, SAR-Lupe, COSMO-SkyMed et Pléiades avec des performances accrues en imagerie optique visible, optique infrarouge, et radar.

Le programme européen MUSIS sera conduit selon une approche fédérée. Chaque composante spatiale comprenant les satellites et leur segment sol de contrôle, fera l’objet d’un programme national ou en coopération. Le segment sol pour les utilisateurs opérationnels, fusionnant l’accès à chaque composante spatiale sera réalisé dans le cadre d’un programme fédérateur dont la conduite sera confiée à l’OCCAR (Organisation conjointe de coopération en matière d'armement). L’AED (Agence européenne de défense) sera étroitement associée au projet, notamment pour assurer le lien avec l’Union européenne dans le cadre de la PESD.

  • MUSIS, le futur système d’imagerie spatiale

La délégation générale pour l’armement (DGA) présente, sur le stand du ministère de la Défense au Bourget, Musis (Multinational space-based imaging system), le système futur d’imagerie spatiale destiné à des missions de surveillance, reconnaissance et observation. Fruit d’une coopération entre six nations européennes, il remplacera, à terme, l’ensemble des composantes militaires ou duales en cours de réalisation : les systèmes français Hélios et Pléiades, allemand SAR-Lupe et italien Cosmo SkyMed.

« Ce projet, dont la France est à l’initiative, bénéficie de deux opportunités majeures, explique Nicolas Hué, directeur de programme à l’unité de management ESIO* à la DGA. D’une part, un besoin opérationnel commun entre les nations, d’autre part, une opportunité calendaire. Les différents systèmes européens ont, en effet, une fin de vie prévue entre 2014 et 2017».

Réaliser un projet en commun a de nombreux avantages. Outre l’amélioration des performances des capteurs, il permettra avant tout aux nations de disposer d’un accès unique aux différentes composantes d’imagerie spatiales du système : capteurs optique, radar, infrarouge et hyperspectral. « Les systèmes européens de la génération actuelle regrouperont à terme 13 satellites, il n’existe pas de moyen unique de programmation. Avec Musis, l’opérateur pourra au travers d’une même station programmer le satellite le plus adapté, par exemple celui qui permettra de prendre l’image au plus tôt. Car, un autre avantage est de diffuser les images jusqu’aux utilisateurs finaux dans des délais réduits. « On étudie les outils qui permettront de réduire les délais entre le moment de programmation d’un satellite et celui ou l’image se retrouve sur la table des autorités. Cela sera possible par exemple grâce à des relais satellites, des stations de programmation et de réception sur le théâtre d’opérations, ainsi qu’avec le vidage des informations aux pôles.»

Un autre point clef de la coopération est le partage. « Le partage entre les nations pourra se faire au stade de la programmation mais également au niveau de l’archivage en créant un catalogue d’image et de données, souligne Nicolas Hué.

Et enfin, la coopération optimisera les coûts d’utilisation : le système sera composé d’un segment sol contre quatre, un pour chaque, aujourd’hui. Un premier accord a été conclu en décembre 2006 entre la France, l’Allemagne la Belgique, l’Espagne, la Grèce et l’Italie pour la réalisation d’une étude d’architecture système et d’une étude centrée sur le segment sol. Les résultats sont prévus pour octobre. « Ces résultats permettront alors le lancement des travaux de conception », conclut Nicolas Hué.

* Espace et systèmes d'information opérationnels


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact