Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

La mer

Bouclier antimissile : un pari déraisonnable…

Par Richard Labévière (*)

Source : Esprit@corsaire.com.[1] Paris, le 18 juin 2012.

Richard Labévière -- Photo © Joël-François Dumont.Défense antimissile : « un pari raisonnable », estime Bruno Tertrais, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), dans le Figaro du 29 mai, se réjouissant de la dernière trouvaille technologique américaine susceptible de confirmer la vassalisation de l’Europe en matière de défense et de sécurité. Indépendamment du fait que les meilleurs experts s’accordent à reconnaître que l’actuel système de défense antimissile américain n’a pas encore fait ses preuves et que ses performances techniques restent des plus médiocres, cette posture très idéologique repose sur une triple méprise.

Stratégique d’abord : ce système d’armes cible prioritairement l’Iran dont on ne voit pas l’intérêt à tirer un missile sur le territoire européen ou américain.

Les militaires de Téhéran ne sont pas fous et savent parfaitement qu’une telle décision serait suicidaire parce qu’elle entraînerait une riposte immédiate et sans appel dans des proportions exponentielles. Ce ciblage de l’Iran correspond à la doxa dominante qui cherche à nous persuader depuis des années que le programme nucléaire iranien constitue la menace planétaire numéro un. Au vu de l’évolution du contexte afghano-pakistanais et indien, de la diversification des vecteurs d’armes atomiques chinoises et de l’installation de nouveaux points d’appuis nucléaires aux marges de l’Arctique russe, on est en droit de questionner la pertinence d’une telle hiérarchisation. Outre le ciblage iranien, Moscou reste persuadé - à juste tire - que le bouclier antimissile américain est aussi destiné à restreindre ses propres capacités stratégiques. Les architectes d’une future Europe de la défense ne devraient-ils pas intégrer cette inquiétude réelle afin d’aborder les Russes avec un nouvel état d’esprit pouvant déboucher, un jour peut-être, sur un possible partenariat continental de l’Atlantique à l’Oural ?

La deuxième erreur de ce pari déraisonnable concerne la survie des industries européennes et françaises d’armement. Mais Bruno Tertrais nous rassure : « enfin, nous devrons veiller à ce que l’industrie américaine ne soit pas la seule à bénéficier de ce projet »… comme pour l’avion ravitailleur par exemple ! Bien-sûr, nous veillerons, nous veillerons… En son temps, Ronald Reagan avait lancé le programme dit de « guerre des étoiles » avec l’objectif principal d’essouffler l’industrie militaire soviétique. La manipulation n’a pas si mal fonctionné puisque les stratèges considèrent qu’elle fût l’une des causes de l’effondrement du monde communiste. Mais pourquoi devrions-nous, aujourd’hui, soutenir une initiative similaire principalement destinée à démanteler ce qui reste d’industries européennes et françaises de défense ? Notre pays n’a pas vocation masochiste et ses partenaires européens ont, tout autant que les États-Unis, le devoir impératif de défendre et consolider les emplois de leurs filières industrielles.

« Toute l’histoire des « nouveaux concepts » de l’OTAN découle d’un travail obstiné pour rendre l’Alliance atlantique contraignante pour les Européens. Cette inversion des rôles est devenue beaucoup plus évidente depuis l’effondrement de l’Union soviétique. Si la solidarité contrainte ne peut plus être d’origine politique, comme pendant la Guerre froide, les États-Unis cherchent, depuis les années 1990 et surtout après 2001, à créer à petits pas, une contrainte technico-militaire sous prétexte d’une technicité entièrement nouvelle qui imposerait la « décision en temps réel découlant de la révolution électronique et de la menace du terrorisme ubiquitaire » . Tiré du dernier livre d’Alain Joxe - à nos yeux - le livre de géostratégie le plus important des dix dernières années, ce constat nous amène aussi à mieux comprendre le dernier coup de poignard porté à l’Europe de la défense, par nos bons amis britanniques en matière d’aéronautique militaire.

Enfin, troisième erreur absolument inconcevable pour nous Français, cette option fragiliserait notre doctrine de dissuasion nucléaire. En effet, si ce projet américain de bouclier antimissile aboutissait, cela rendrait obsolète notre conception d’arme atomique de non-emploi, devenant alors moins efficace pour dissuader un adversaire potentiel. Le corollaire financier est tout aussi essentiel : le dispositif total coûte quelque 928 millions d’euros, dont 800 millions ont déjà été engagés au titre de la « défense de théâtre » ; soit un surcoût de 157 millions d’euros (200 millions de dollars) à répartir entre les alliés selon les règles habituelles de financement sur une dizaine d’années. Si on prend en compte la clef de répartition fixée pour 2011, la facture française devrait s’élever à 22 millions d’euros, soit environ 2 millions par an…

A l’heure où l’on met en chantier notre nouveau Livre blanc qui débouchera sur une loi de programmation financière difficile, n’avons-nous pas mieux à faire ? Comme le laisse entendre notre ministre de la défense Jean-Yves Ledrian (dans le Monde du 7 juin), il faudra, entre autres, prioritairement consolider nos moyens de sécurité maritime. Avec ses 11 millions de kilomètres carrés de Zone économique exclusive (ZEE), la France a, certainement mieux à faire en mer que dans les étoiles !

(*) Richard Labévière est rédacteur en chef d'Esprit@corsaire.

[1] espritcors@ire, lancé le 18 juin 2012, est un réseau d’experts des questions de défense et de sécurité. Ils partagent les mêmes valeurs et les mêmes objectifs: déchiffrer, produire et diffuser de l’information sur ces sujets dans un cadre pluraliste, un esprit de liberté, une optique de débat.

Chroniques de Richard Labévière en 2012-2013 :

Hervé Juvin et Régina Sneifer (28-12-2013)
Rafale : nouveau rendez-vous brésilien ! (12-12-2013)
Hegel, les grands hommes et nous… (10-12-2013)
Ukraine : La grande provocation (07-12-2013)
Vers la fin du pacte du Quincy… (25-11-2013)
Panique et contorsions Saoudiennes… (10-11-2013)
Otages (05-11-2013)
Remarquable ! (31-10-2013)
Mes raisons d’État (25-10-2013)
Giap nous dit : « Méfiez-vous de la Chine ! » (08-10-2013)
Proche-Orient : Où est passée l’idée du moratoire pour les armes de destruction massive ? (23-09-2013)
De quelques secrets de la grande pyramide… (14-08-2013)
Hommage au général-president Lahoud ! (04-08-2013)
Le pavillon français en danger (01-08-2013)
“Les Frères musulmans égyptiens ne pouvaient qu’aller dans le mur” (09-07-2013)
Plutôt que d’informer, je préfère ramener ma fraise... Mali : La double inconstance (05-07-2013)
Entre les batailles de Qousseir et d’Alep : les raisons du Hezbollah…  (17-06-2013)
Liban : laboratoire du monde (30-05-2013)
La bible de la stabilité du navire (28-05-2013)
Livre Blanc et LPM : L'heure de vérité pour la Marine Nationale (24-05-2013)
Olivier Lajous : l’art de diriger… (09-05-2013)
Un « Vilain petit Qatar » : cet ami qui nous veut du mal... (04-05-2013)
A-t-on encore besoin d’une grande armée ? (30-04-2013)
Leçons de Boston (20-04-2013)
Livre blanc sur la Défense : l'heure de vérité (10-04-2013)
Budget de la défense : à la recherche d'une troisième voie (20-03-2013)
Livre blanc au bord de la crise de nerfs... (15-03-2013)
Défense sans fard mais avec vue sur le renseignement, la mer et l’industrie… (20-02-2013)
Retours d’expérience Opération « Serval » : les menaces d’après… (19-02-2013)
Opération « Serval » Vaines cuistreries de chercheurs français… (07-02-2013)
L’opération « Serval » et les marins - Des ancres sur le désert… (06-02-2013)
Les trois menaces sahéliennes Terrorisme, Drogue et Corruption… (18-01-2013)
Mali : Pourquoi la France est intervenue (14-01-2013)
Mali/Somalie : le plus dur reste à faire… (13-01-2013)
Livre blanc, renseignement et forces spéciales (01-01-2013)
France-Algérie: Des résultats « historiques » (21-12-2012)
Un amiral élégant ou 40 mois auprès de Jacques Chirac (03-12-2012)
Entrée en service de son premier porte-avions (12-11-2012)
La France face à la nouvelle géopolitique des océans (07-11-2012)
La mer, la croissance et le Livre blanc… (07-11-2012)
La sortie de crise au Sahel passe par une refondation de la relation franco-algérienne (18-06-2012)
Bouclier antimissile : un pari déraisonnable… (18-06-2012)
« Nous sommes dans le meilleur des mondes possibles, étant donné la situation actuelle » (18-06-2012)

 


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact