Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

Gildas Tison

Gildas Tison, « mort au service de la Nation »

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a présidé la cérémonie organisée en l'hommage du Commandant Gildas Tison, le 1er avril 2016, devant le monument aux morts de Saint-Malo. Une plaque avec l'inscription « mort pour le service de la Nation » a été dévoilée. Source : DICoD.

Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,

Dans la vie d’un ministre de la défense, certaines journées marquent plus que d’autres.

Celle du 26 janvier 2015, au cours de laquelle neuf militaires français ont trouvé la mort, et de nombreux autres ont été blessés, alors qu’ils s’entraînaient sur une base aérienne en Espagne, – cette journée-là reste comme l’une des plus difficiles qu’il m’ait été donné de vivre.

Aujourd’hui encore, c’est l’émotion qui nous rassemble autour du souvenir du commandant Gildas Tison, qui était l’un de ces aviateurs.

Ces neuf hommes et femme participaient à un exercice de l’OTAN, l’un des plus difficiles, l’un des plus réputés. Pilotes, navigateurs, mécaniciens, ils se préparaient à partir en opérations, pour défendre les valeurs de la France et faire respecter nos intérêts de sécurité là où ils peuvent être menacés. Dans le drame d’Albacete, d’une ampleur sans égale, ils ont donné leur vie pour la sécurité de la France et sont tombés en aviateurs.

Un hommage national leur a été rendu. En ma qualité de ministre, j’ai eu l’occasion de rencontrer leurs camarades à plusieurs reprises. Quelques heures après le crash du F-16 des forces armées grecques, j’avais tenu à me rendre sur place, pour apporter, avec mon collègue espagnol Pedro Morenès, mon soutien à nos blessés, et plus largement à l’ensemble du détachement français. Par la suite, j’ai eu l’occasion de me rendre sur la base aérienne de Nancy-Ochey, dont plusieurs étaient originaires. J’y ai retrouvé leurs frères et sœurs d’armes, qui ont été durement éprouvés par cette épreuve et qui, en même temps, y ont fait face avec une force d’âme qui est vraiment digne d’admiration.

C’est là aussi toute la force de la communauté de défense. Toute entière, elle est touchée, meurtrie quand plusieurs des siens succombent alors qu’ils accomplissent leur devoir. Mais toute entière, aussi, elle se mobilise aux côtés des familles endeuillées, des militaires blessés, de tous ceux qui connaissent cette peine si particulière, empreinte de douleur et de fierté, d’avoir perdu un être cher au service de la Nation. Ces morts-là, je veux le répéter aujourd’hui, ne sont pas des morts ordinaires.

Ils ont porté très haut ce que l’on appelle « les ailes de la France »

La cérémonie qui nous rassemble aujourd’hui apporte la preuve que la communauté de défense de la France ne s’arrête pas aux frontières de ses armées. Lorsqu’un militaire meurt au service de la Nation, c’est bien toute la Nation qui se recueille autour de lui, reconnaissante et fière de ce qu’il a accompli.

Monsieur le Maire, Monsieur le Député, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les habitants de Saint-Malo, chers Malouins, chers amis, dès les premiers instants, vous avez tenu à marquer votre solidarité avec la famille du commandant Gildas Tison, qui était originaire de la cité corsaire.

Aujourd’hui, par votre décision, c’est un témoignage fort de fierté et de reconnaissance qui se trouve exprimé. Fort dans l’instant où nous nous retrouvons, à travers cette cérémonie solennelle, émouvante aussi. Fort, surtout, parce qu’en inscrivant le nom du commandant Gildas Tison, mort au service de la Nation, sur le monument aux morts de votre commune, vous offrez à son souvenir l’immortalité qu’il mérite, la possibilité de rester comme un exemple pour les générations à venir.

Le commandant Gildas Tison aura consacré la moitié de sa vie à servir la France sous les couleurs de l’armée de l’air.

C’est à 18 ans qu’il intègre cette armée en qualité d’élève-officier du personnel navigant.

Après une formation de pilote de chasse, qu’il réussit brillamment, il rejoint l’escadron de transition opérationnelle de la base aérienne 120 de Cazaux, puis le prestigieux escadron de chasse 2/2 « Côte d’or » de la base aérienne 102 de Dijon. Il sert alors sur Mirage 2000-5.

En 2003, il devient instructeur sur Alphajet, à l’école de l’aviation de chasse. C’est la reconnaissance de ses éminentes qualités de pilote mais aussi de pédagogue, qui le désignent déjà comme un modèle pour les jeunes générations appelées à le suivre.

Promu capitaine en 2009, après avoir retrouvé Dijon au sein de l’escadron de chasse 1/2 « Cigognes », il est rapidement détaché en Asie comme expert Mirage 2000.

En septembre 2014, il est affecté en Espagne, sur la base d’Albacete, comme officier de liaison au centre tactique multinational. Il lui revient de contribuer à l’organisation, plusieurs fois par an, de l’exercice interalliés TLP, sous l’égide de l’OTAN.

C’est dans ce cadre, au cours d’un entraînement dont je veux à nouveau souligner la difficulté, qu’il trouve la mort avec huit autres de ses camarades.

Le commandant Gildas Tison était reconnu pour son excellence professionnelle, son expertise hors pair qui l’a conduit à s’épanouir, à plusieurs reprises, dans un rôle de transmission, vis-à-vis d’élèves-officiers comme de partenaires étrangers. Il était aussi connu pour son sens du service, son courage et son dévouement.

Médaillé de la Défense nationale échelon or, avec agrafes « Mission d’assistance extérieure » et « Force aérienne de combat », il laisse une épouse et deux enfants, auxquels je renouvelle, ainsi qu’à tous ses proches, en particulier ses parents et son frère, lui-même pilote de chasse, l’expression de ma pleine solidarité, celle de la Nation, qui se tiendra toujours auprès d’eux.

Cette cérémonie en est le plus beau symbole. Par un geste citoyen, les Malouins rappellent aujourd’hui l’attachement qu’ils ont pour nos armées, pour ces hommes et ces femmes qui, partout dans le monde, risquent leur vie pour défendre les nôtres.

Je me permets par ailleurs, en cet instant solennel, de saluer aussi la mémoire de Louis Bégot, qui nous a quittés il y a quelques jours. Je voulais le faire ici, en association avec l’hommage rendu au commandant Gildas Tison. Louis Bégot était l’un des derniers membres du commando Kieffer encore en vie, l’un des 177 Français libres qui ont débarqué sur les plages de Normandie le 6 juin 1944. A moins de vingt ans, il est entré dans la légende par des actes héroïques. Pour ceux qui ont eu la chance de le côtoyer, notamment à Lorient où il vivait, il est toujours resté un homme de cœur. Louis Bégot était, pour la génération de Gildas Tison, comme pour nous tous, un modèle exceptionnel d’engagement au service de la France.

Mesdames et Messieurs, chers Malouins, chers amis,

C’est une belle cérémonie qui nous rassemble, et je forme le vœu que cette journée, qui nous réunit ici à Saint-Malo, dans l’émotion qu’elle suscite chez chacun d’entre nous, reste comme un souvenir qui nous unisse toujours, autour de la mémoire du commandant Gildas Tison, autour de l’engagement de nos armées, auxquelles nous redisons en cet instant notre reconnaissance et notre fierté.

Vive la République ! Vive la France !

Voir également :

Ils ont porté très haut ce que l’on appelle « les ailes de la France »
Gagner la guerre ne suffit pas, il faut aussi gagner la paix
Black Monday à Albacete

"Unis pour faire face": La solidarité des aviateurs et la « grande famille de l'armée de l'Air » : Analyse du général de division aérienne, Philippe Carpentier, (2S) in European-Security (26-01-2016).


Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact