Éditoriaux Défense Sécurité Terrorisme Zones de conflits Logistique Livres de référence Liens
Terre Air Mer Gendarmerie Renseignement Infoguerre Cyber Recherche

"Vers une culture européenne de défense et de sécurité" (2)B

"Vers une culture européenne de défense et de sécurité" (2)

Discours de Monsieur Alain Richard, ministre français de la Défense, à l'occasion de la clôture du séminaire "Vers une culture européenne de Défense et de Sécurité" dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne. Paris, le 1ER Juillet 2000.

Je voudrais vous témoigner à tous notre très sincère gratitude pour l'engagement et l'intérêt que vous avez apportés, les uns et les autres, à ce travail de réflexion générale, qui apporte à notre équipe de la présidence française, une substance particulièrement riche.

Un des points forts de cet après-midi est la constatation que nous allons vite et que nous devons travailler, en même temps, dans la durée. Nous allons donc essayer de nous inspirer de cette approche pour faciliter la résolution des problèmes qui sont inscrits dans notre agenda du semestre. En même temps, nous allons essayer de faciliter la préparation des travaux à plus long terme, car les échéances de novembre-décembre, qui sont un premier pas très important dans la constitution de capacités durables, nécessiteront un perfectionnement constant. Il devra y avoir un travail par aller et retour afin d'améliorer la crédibilité, l'efficacité et l'interopérabilité de toutes les capacités que nous allons mettre ensemble. Je crois d'ailleurs, qu'un exercice de réflexion plus libre, sans sanction, sans décision à prendre, comme celui d'aujourd'hui, mérite d'être renouvelé sous des formes à choisir par les uns et par les autres. Car, en même temps que nous allons vite et que nous travaillons méthodiquement dans un agenda déterminé, nous devons pouvoir ouvrir des perspectives et réfléchir à plus long terme.

Les leçons très simples que nous pouvons aujourd'hui tirer de cet ensemble d'échanges sont : la volonté de cohérence dans le développement de notre travail, la perception que nous sommes dans un engagement à long terme et qu'il faut, progressivement, fixer des perspectives durables et dégager, peut-être de façon informelle durant les premières phases, une véritable doctrine d'emploi des capacités européennes de défense. Cependant, nous ne souhaitons pas engager de démarches formelles, parce qu'il existe une dynamique à l'œuvre, un "momentum", qui doit produire ses propres résultats. Toutefois, nous sentons bien que, petit à petit, le travail que nous développons a besoin de se situer dans une logique globale.

Un autre point qui ressort très fortement aujourd'hui, c'est la volonté de travailler vraiment à quinze, de tenir compte de la diversité des approches, qui sont mutuellement enrichissantes, tout en travaillant en référence à l'Union européenne. Cela n'empêche pas que nous ayons des regroupements spécifiques volontaires pour un certain nombre de réalisations. Ces démarches de coopérations renforcées doivent avoir comme finalité de faciliter des expériences d'harmonisation - c'est par exemple le sens que l'on peut donner à notre travail axé sur la L.o.I - ou bien d'apporter des ressources supplémentaires, comme cela a été le cas historiquement avec l'Eurocorps ou comme nous pouvons l'imaginer avec les propositions franco-néerlandaises sur les capacités navales. Ainsi, les concours multinationaux volontaires doivent avoir pour objectifs d'enrichir et de faciliter la démarche globale à quinze.

Je voudrais souligner aussi notre capacité à constituer un cadre complet d'action internationale et de sécurité. Aujourd'hui, nous avons été capables de réaliser de véritables convergences sur notre analyse de l'environnement stratégique, sur notre démarche de constitution de forces et de capacités, et sur notre ambition en matière d'armement, aussi bien avec le renforcement de notre base industrielle qu'avec la réalisation, dans les actes, d'actions d'acquisition et d'équipement en commun. J'insisterai dans ce sens avec la nécessaire ambition, que nous devons avoir, en matière de recherche et d'innovation dans le domaine des techniques et des équipements militaires, parce que, me semble-t-il, l'identité et l'originalité européenne est d'être un lieu d'invention, un lieu d'innovation et de progrès.

Enfin, le dernier point que je voudrais souligner, pour m'en féliciter, est l'ambiance de convergence entre l'aile diplomatique et politique de notre construction et l'aile militaire. C'est le résultat d'un compromis, et je dirai même d'un marchandage. Nous sommes arrivés progressivement dans les traités successifs à constituer une politique étrangère et de sécurité commune, parce qu'il y avait des enjeux communs. Nous savons bien que dans l'histoire européenne, il n'a pas toujours été facile de faire travailler, de façon harmonisée et convergente, le secteur diplomatique et le secteur militaire. Le travail, que nous sommes en train de réaliser depuis deux ans démontre que cette volonté de travailler en synergie est en progrès. Il est essentiel pour les autorités politiques, au moment où elles peuvent avoir à prendre des décisions engageant notre crédibilité commune et comportant des risques pour nos hommes et nos nations, d'être assurées de cette capacité de travail en synthèse.

Pour conclure, vous n'avez pas oublié de mentionner la relation avec le citoyen. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, nous sommes dans la période où les citoyens de nos pays ont moins de disponibilité, ou moins d'écoute, pour un projet permettant à l'Europe d'acquérir sa véritable dimension dans la régulation et l'équilibrage des relations internationales et de sécurité. Nos concitoyens attendent de nous une prise en compte loyale, mais aussi lucide, du niveau d'engagement qu'ils acceptent et des valeurs, au service desquelles ils pensent que nous devons agir. Je crois, qu'en retour, nous leur devons des réalisations, qui permettront à l'Europe d'être de plus en plus crédible et de plus en plus respectée dans les enjeux de sécurité qui l'intéressent. C'est une des chances que nous avons, qui constitue une opportunité, et que nous devons saisir.

 

Derniers articles

Verdun 2016 : La légende de la « tranchée des baïonnettes »
Eyes in the Dark: Navy Dive Helmet Display Emerges as Game-Changer
OIR Official: Captured Info Describes ISIL Operations in Manbij
Cyber, Space, Middle East Join Nuclear Triad Topics at Deterrence Meeting
Carter Opens Second DoD Innovation Hub in Boston
Triomphe de St-Cyr : le Vietnam sur les rangs
Dwight D. Eisenhower Conducts First OIR Missions from Arabian Gulf
L’amiral Prazuck prend la manœuvre de la Marine
Airmen Practice Rescuing Downed Pilots in Pacific Thunder 16-2
On ne lutte pas contre les moustiques avec une Kalachnikov...
Enemy Mine: Underwater Drones Hunt Buried Targets, Save Lives
Daesh Publications Are Translated Into Eleven Languages
Opération Chammal : 10 000 heures de vol en opération pour les Mirage 2000 basés en Jordanie
Le Drian : Daech : une réponse à plusieurs niveaux
Carter: Defense Ministers Agree on Next Steps in Counter-ISIL Fight
Carter Convenes Counter-ISIL Coalition Meeting at Andrews
Carter Welcomes France’s Increased Counter-ISIL Support
100-Plus Aircraft Fly in for Exercise Red Flag 16-3
Growlers Soar With B-1s Around Ellsworth AFB
A-10s Deploy to Slovakia for Cross-Border Training
We Don’t Fight Against Mosquitoes With a Kalashnikov
Bug-Hunting Computers to Compete in DARPA Cyber Grand Challenge
Chiefs of US and Chinese Navies Agree on Need for Cooperation
DoD Cyber Strategy Defines How Officials Discern Cyber Incidents from Armed Attacks
Vice Adm. Tighe Takes Charge of Information Warfare, Naval Intelligence
Truman Strike Group Completes Eight-Month Deployment
KC-46 Completes Milestone by Refueling Fighter Jet, Cargo Plane
Air Dominance and the Critical Role of Fifth Generation Fighters
Une nation est une âme
The Challenges of Ungoverned Spaces
Carter Salutes Iraqi Forces, Announces 560 U.S. Troops to Deploy to Iraq
Obama: U.S. Commitment to European Security is Unwavering in Pivotal Time for NATO
International Court to Decide Sovereignty Issue in South China Sea
La SPA 75 est centenaire !
U.S. to Deploy THAAD Missile Battery to South Korea
Maintien en condition des matériels : reprendre l’initiative
La veste « léopard », premier uniforme militaire de camouflage
Océan Indien 2016 : Opérations & Coopération
Truman Transits Strait of Gibraltar
Navy Unveils National Museum of the American Sailor
New Navy, Old Tar
Marcel Dassault parrain de la nouvelle promotion d’officiers de l’École de l’Air
RIMPAC 2016 : Ravitaillement à la mer pour le Prairial avant l’arrivée à Hawaii
Bataille de la Somme, l’oubliée
U.S., Iceland Sign Security Cooperation Agreement
Cléopatra : la frégate Jean Bart entre dans l’histoire du BPC Gamal Abdel Nasser
Surveiller l’espace maritime français aussi par satellite
America's Navy-Marine Corps Team Fuse for RIMPAC 2016
Stratégie France : Plaidoyer pour une véritable coopération franco-allemande
La lumière du Droit rayonne au bout du chemin





Directeur de la publication : Joël-François Dumont
Comité de rédaction : Jacques de Lestapis, Hugues Dumont, François de Vries (Bruxelles), Hans-Ulrich Helfer (Suisse), Michael Hellerforth (Allemagne).
Comité militaire : VAE Guy Labouérie (†), GAA François Mermet (2S), CF Patrice Théry (Asie).

Contact